Le principe consiste à capter la chaleur générée pendant la phase de combustion du bois et par la suite à la retransmettre par le biais d’un système très efficace.  
Cette chaleur émise demeure constante, mais la production thermique varie selon la puissance du poêle a bois. Le combustible étant du bois, il y a une éjection de fumée par des conduits ce qui fait que certains poêles sont équipés d’un double système de combustion : entrée et sortie d’air.
Il exploite un système de chauffage existant depuis toujours qui utilise le bois, un combustible très écologique par rapport à d’autres. Le poêle a bois constitue un dispositif très intéressant pouvant chauffer une grande partie de la maison ou toutes les pièces.

Les avantages du poêle à bois

  • Le poêle à bois permet de se chauffer de manière originale en conservant une véritable authenticité grâce à ses flammes légèrement colorées de couleurs rouge vives.

  • Le poêle à bois est un excellent choix de chauffage domestique car il présente l’avantage d’être très écologique. En effet, les poêles à bois récents utilisent de nouvelles techniques de combustion qui permettent d’éviter la fumée abondante et donc de diminuer la pollution !

  • Un autre avantage indéniable du poêle à bois est le prix stable du bois, ainsi vous connaissez à l’avance votre budget chauffage et le coût alloué pour l’achat du bois. Les poêles à à Gaz, poêle à pétrole ou poêle à Fioul sont soumis au prix du marché et l’actualité internationale.

  • Côté esthétique, vous ne manquez pas de choix. Les fabricants utilisent, généralement, la fonte pour la confection des poêles. Cela dit, les modèles proposés sur le marché sont adaptés à tous les styles, qu’ils soient classiques, modernes ou anciens.

  • Le poêle à bois permet de maintenir facilement la chaleur dans une pièce s'il est alimenté régulièrement. Si on oublie de l'alimenter, la température redescendra presque aussi vite qu'elle est montée. Le maintien de la température dépendra également de l’isolation de votre habitation.

  • Convivialité: on a tous en tête l'image de retrouvailles en famille ou entre amis autour de la flamme d’un poêle à bois. Le poêle à bois crée en environnement très chaleureux.

  • Plusieurs tailles et formats de poêle à bois sont disponibles sur le marché. Ainsi, que l'on dispose d'une grande ou petite pièce à chauffer, on trouvera forcément son bonheur dans la diversité des appareils.

Les différents types de poêle à bois

  • Le poêle Art Déco
  • Le poêle Norvégien
  • Le poêle Ariègois
  • Le poêle Colonial
  • Le poêle Jurassien
  • Le poêle de luxe en Faïence

Le bois de chauffage pour votre poêle

Les utilisateurs de poêle à bois devront accorder toute leur attention au choix de leur bois de chauffage ainsi que sa conservation.

Voici quelques conseils pratiques qui aideront les novices …

  • Le bois de chauffage devra toujours être le plus sec possible. Il convient absolument d’éviter d’allumer un feu avec un bois mouillé ou même légèrement humide.
  • Le bois humide aura pour conséquence de ne pas produire de flammes suffisantes mais surtout de dégager une mauvaise odeur dans votre habitation.
  • Pour obtenir un bon bois de chauffage sec, vous devrez le garder dans un endroit adéquat mais également le couper lorsque le printemps arrive …
  • Couper le bois de chauffage selon la taille de votre poêle vous évitera quelques désagréments et mauvaises surprises !
  • Les bûches de bois doivent au minimum être coupé en deux et essayez de réaliser des tailles et grosseurs de bûches différentes.
  • Si vous optez pour vous chauffer avec un poêle à bois, préférez les granules de bois qui ont l’avantage de prendre moins de place et de ne pas attirer les insectes !
  • Si vous utilisez du bois sec sans résine dans le poêle à bois, assurément vous aurez des beaux spectacles de flammes à partir d’un appareil performant.
  • Ne bannissez pas pour autant vos chauffages électriques ou à fioul. Ces derniers peuvent venir en appui et augmenter la température de chauffe si nécessaire

Le poêle à bois est t-il dangereux ?

L’utilisation des poêles à bois requiert le respect de quelques instructions de sécurité puisqu’il est question de combustion et de chauffage.

Tout d'abord, il faut éloigner tout produit ou matériau facilement combustible de l’appareil afin d’éviter d’éventuels incendies. Par la suite, veiller à ce que son emplacement soit inscrit dans un espace aéré et qu'il présente de l’oxygène.


Il convient également de noter que la conduite de fumées doit être nettoyée systématiquement par des professionnels, au moins deux fois par an.

Bref, le poêle à bois présente des risques si les mesures de précaution nécessaires ne sont pas respectées à la lettre.

Le crédit d'impôt

Il est intéressant de savoir que l'on peut bénéficier d’un crédit d’impôt de 15 à 23% sur le prix du poêle, qu’il vienne en remplacement d’un ancien poêle ou qu'il s'agisse d'une première main.

Côté tarifs, les prix d'entrée de gamme d’un poêle à bois avoisine les 600 euros, toutefois au vu des économies réalisées en crédit d'impôt et sur les factures d'électricité explosives durant la période hivernale, il sera très vite amorti.

On estime qu'après trois hivers, il est entièrement rentabilisé, sans compter l'apport en confort qu'il vous aura procuré entre temps et qu'il continuera de procurer sur de nombreuses années.

Son emprunte écologique est un autre avantage indéniable, eu égard notamment à son taux d’émission de CO2 particulièrement faible. Comparé au chauffage au gaz naturel ou au fioul, il s'avère moins coûteux - environ 40% d’économies.

Le poêle à bois est-il vraiment économique ?

Si sa valeur économique n'est plus à démontrer, dans son fonctionnement le poêles à bois permet en outre de chauffer la pièce par intermittence, en d'autres termes il est possible de contrôler l'apport de chaleur en fonction des besoins. Par ailleurs, en cas de forte baisse des températures extérieures, il peut être couplé avec les installations électriques déjà existantes pour faire face aux besoins en énergie supplémentaire.

Par économie on entend également stabilité du coût de la matière première qui est le bois. Contrairement au prix du fioul, du gaz ou de l’électricité, le prix du bois est somme toute assez stable.  

Données moyennes (kWh):​

  • Bois: 0.030€
  • Fioul : 0.075€ 
  • Gaz naturel : 0.057€.

Le poêle à bois est-il écologique ?

On parle aujourd'hui d’énergies renouvelables, d’énergies nouvelles, et naturelles. Qu'en est-il du poêle à bois?

Actuellement, l’appropriation de l’énergie renouvelable est très vulgarisée. Or ce système de chauffage par le bois fait partie de ceux qui utilisent réellement l’énergie naturelle.

Le poêle à bois est donc parfait pour répondre à ces demandes, sachant que les émissions polluantes sont bien inférieures aux autres modes de chauffage classique.​

Le poêle à bois fonctionne au biais d'une énergie neutre​.

Pourquoi ? Tout simplement parce le bois émet une quantité de CO2 égale à celle qui a stocké au cours de toute sa croissance.

L'installation d'un poele à bois

Côté installation, ces poêles ne présentent pas de difficultés particulières. Il suffit de le poser, et de le raccorder à un conduit d’évacuation.

Il est donc possible de le poser soi-même, toutefois il est bon de se souvenir que si l'installation est réalisée par un professionnel, vous bénéficierez du crédit d'impôt. D'autre part vous aurez l'assurance d'une pose effectuée dans les règles d'art du métier.

Assurez vous que le conduit est bien orienté dans chaque pièce à chauffer. Ne nécessitant aucune force électrique, ni mécanique, il est ample suffisant pour chauffer la totalité de votre maison et répartir la chaleur de manière homogène dans toutes les pièces.

PARTAGER
Article précédentPortail coulissant pour la maison ou le jardin: tous les matériaux
Article suivantTout savoir sur le chauffe eau: fonctionnement et choix du bon modèle
Marc Gauthier
Bricoleur autodidacte, je suis passionné par la décoration intérieure, le bricolage, et tout ce qui touche à la récupération d’objet pour leur donner une seconde vie. J’ai travaillé par le passé dans l’import export de mobilier d’intérieur et de fait je suis toujours à l’écoute et à l’affut des nouvelles tendances. Loin d’être un bricoleur chevronné, j'ai récemment fait mes premières armes dans la rénovation complète d’une vieille bâtisse dans la Creuse (qui m’aura pris plus d’un an au total!). Je suis un touche à tout qui aime observer, comprendre, et démonter un peu tout et n’importe quoi pour analyser les mécanismes et les fonctionnements. Je co-anime ConsoBrico pour faire partager mes découvertes et expériences.