Maison neuve ou simple rénovation, si vous envisagez de mener à bien des travaux de ponçage, vous avez tout intérêt à bien protéger vos meubles, mais aussi à faire bien attention à vous. On ne peut pas toujours éviter les impondérables, mais on peut en revanche s’assurer de limiter au maximum les accidents bêtes. On a souvent tendance à la négliger, mais votre sécurité est extrêmement importante quand vous réalisez des travaux chez vous. Voici notre guide pour embellir votre intérieur sans risques !

Se protéger soi-même

  • Le choix du matériel

Avant même de penser à protéger les meubles, il va falloir penser à vous. Comme pour tout travail, les EPI (équipements de protection individuelle) sont indispensables avant d’attaquer vos travaux de ponçage.

Ces protections vont vous être utiles pour deux risques bien particuliers : éviter de vous blesser, mais aussi de respirer des odeurs nocives à votre santé. Pour ce dernier point, le choix de votre matériel de ponçage sera important. Certaines ponceuses sont ainsi équipées d’un adaptateur pour aspirateur ou d’un bac à poussière.

Si vous le pouvez, privilégiez ces modèles-là. Dans tous les cas, nous vous conseillons en plus de porter un masque anti-poussière. Il vous évitera de respirer les particules présentes dans le bois, le métal ou la peinture. Très peu coûteux, vous en trouverez dans n’importe quel magasin d’outillage.

Un masque anti-poussières, un des éléments indispensables pour bien poncer un meuble
  • Les équipements de protection traditionnels

Outre le masque anti-poussière, vous devrez porter d’autres équipements de protection avant de vous lancer dans une activité de ponçage. Gants, lunettes et bouchons d’oreille sont donc obligatoires. N’oubliez pas également l’indispensable pantalon de travail ! Ne salissez pas vos beaux vêtements, surtout quand on sait que l’on peut trouver des pantalons de travail à moins de 30 euros.

Bref, tout ce matériel servira à vous protéger, il est donc essentiel de ne pas le choisir à la légère. Pour les lunettes par exemple, nous vous conseillons d’opter pour des modèles avec protections latérales. Sans cela, les poussières s’infiltreront jusque dans vos yeux.

Concernant les gants, si votre travail est limité dans la durée, vous pouvez faire le choix de gants traditionnels. En revanche, si vous prévoyez de poncer longtemps, il est préférable de privilégier des gants anti-vibrations. Enfin, pour les protections d’oreilles, sachez que dans la plupart des cas, les simples bouchons suffisent. Pour en être sûr, nous vous invitons à consulter le nombre de décibels de votre ponceuse. S’il est trop élevé, un casque anti-bruit peut s’avérer nécessaire.

  • La trousse de secours, votre meilleur allié

Enfin, même en prenant toutes ces précautions, vous n’êtes pas à l’abri d’un accident ou d’une petite blessure. Pour ne pas être pris au dépourvu, il est préférable de toujours garder à côté de soi une trousse de secours contenant les éléments de premiers soins : un désinfectant bien sûr, mais aussi des pansements et des bandes. Plus de conseils ici.

Comme vous pouvez le voir, il est impératif, avant de vous lancer dans vos travaux de ponçage, de vous protéger des pieds à la tête. Maintenant que vous êtes prêt, une autre étape est impérative : protéger votre pièce et vos meubles.

Des gestes lents permettront d’éviter les accidents bêtes.

La protection de l’espace de travaux et du mobilier

Quand on prévoit de réaliser des travaux dans sa maison, on le sait, cela va être un véritable chantier. Pour autant, si vous continuez à vivre chez vous pendant cette période, il va falloir penser à protéger tout ce que vous avez dans la pièce afin d’éviter les tâches, les chocs et les chutes de débris.

  • Déplacer les meubles

Tout le monde n’a pas la possibilité de le faire, mais si vous le pouvez, l’idéal est bien sûr de déplacer l’ensemble de vos meubles dans votre garage ou dans les autres pièces. L’objectif est de les éloigner au maximum du lieu des travaux. En effet, les petites poussières ont tendance à se faufiler absolument partout, il serait donc inutile de les parquer simplement à l’autre bout de la salle en travaux.

Une fois que vous avez trouvé l’emplacement parfait qui accueillera votre mobilier le temps de votre activité de ponçage, nous vous conseillons d’installer des chiffons au bas des portes. Cela rendra vos pièces totalement hermétiques, et vous permettra ainsi d’empêcher la poussière de passer. De la même manière, nous vous conseillons de retirer l’ensemble de vos objets de déco, les tableaux et les cadres.

  • Couvrir les meubles et le sol

Si vous n’avez pas la possibilité de déplacer vos meubles, il va impérativement falloir les couvrir pendant toute la durée des travaux.

Pour ce faire, la solution de chiffons ou de papier journal peut être envisagée, mais elle ne vous garantira pas un résultat parfait. Alors, il est préférable de privilégier les bâches de protection. Prévues à cet effet, elles sont complètement hermétiques et empêcheront ainsi les tâches. Si elles ont toutes la particularité d’être immenses, ce qui est un gros avantage, sachez que certaines sont conçues pour résister aux chocs. Elles sont ainsi plus épaisses, et protégeront votre mobilier contre les coups ou les chutes de débris.

De plus, ces bâches peuvent aisément être utilisées pour recouvrir le sol de votre pièce. Elles pourront par exemple protéger votre carrelage en cas de chute de matériel. Enfin, sachez que si votre mobilier est fait de bois, il est préférable d’utiliser de gros draps ou des couvertures, car l’humidité créée par la bâche risque d’endommager la matière.

  • Et si vous envisagiez le garde meuble ?

Cette solution est possible seulement si vous ne vivez pas dans votre maison le temps des travaux et que ces derniers sont prévus pour durer longtemps. Le cas échéant, cette solution ne sera pas rentable.

Sachez que même s’il est contraignant de transporter ses meubles et de les entreposer ailleurs, cela pourra vous éviter bien des problèmes si vous n’avez pas prévu de les protéger correctement. De plus, un espace de travail dégagé est plus sûr et plus pratique. Cela vous permettra d’être à l’aise dans votre pièce, de pouvoir bouger correctement, et de ne pas risquer de vous cogner aux meubles.

Si vous suivez à la lettre notre guide, vous avez maintenant toutes les cartes en main pour réussir votre ponçage en toute sécurité pour vous, et pour votre mobilier. C’est à présent à vous de jouer. Au travail !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here