-

Energies de l'habitat Isolation dans l'habitat Comment isoler un sol : les techniques les plus...

Comment isoler un sol : les techniques les plus efficaces

-

-

L’intérêt d’isoler par le sol

Cela peut sembler une évidence mais une bonne isolation de l’habitat passe par une isolation homogène de toutes les connections possibles entre l’espace intérieur d’une maison et l’extérieur avec notamment les murs, les combles (toit), mais aussi les sols.

Avant même de penser à un système de chauffage performant comme la pompe à chaleur hybride que nous avons vu récemment, c’est l’isolation qui conditionne, in fine, l’efficacité et les performances de votre chauffage. Grâce à une bonne isolation, vous pouvez diviser assez facilement votre facture énergétique par deux et accentuer ces économies plus avant en la couplant avec un système de chauffage adhoc.

Bien isoler est donc une priorité, mais par quoi commencer ? Si l’on pense surtout à l’isolation des murs et du toit, on néglige trop souvent l’importance des sols qui représentent tout de même une déperdition thermique potentielle de l’ordre de 7 à 10% lorsque l’habitat est chauffé. Reste à savoir de quel budget l’on dispose pour effectuer des travaux, sachant toutefois que plusieurs aides gouvernementales sont disponibles et permettent de réduire considérablement la facture de ces travaux de rénovation énergétique.

L’objectif de l’isolation des sols est de limiter les pertes calorifiques par le sol

Isoler par dessous ou dessus ?

On distingue l’isolation thermique d’un sol en fonction du contexte technique et de la configuration du logement.

Plusieurs cas de figure sont possible. Il peut s’agir:

  • D’une isolation du plancher au dessus d’un vide sanitaire.
  • D’une isolation sur terre plein
  • D’une isolation des planchers bas
  • D’une isolation d’un plancher intermédiaire en général au dessus d’une pièce non chauffée.
  • D’une isolation d’un plancher chauffant (qui nécessite l’intervention d’un professionnel)

Cet article pourrait vous intéresser: Isolation des tuyaux d’eau chaude: nos 6 conseils pratiques

Quelle isolation pour les sols ?

L’application

Isoler par le dessous. Il convient d’abord de déterminer de quel “dessous” l’on parle et notamment s’il s’agit d’un vide sanitaire (espace d’environ 20 à 50 cm entre le le terrain et le plancher bas), ou d’une cave par exemple, ce qui plus simple car l’accès au vide sanitaire n’est pas toujours aisé.

L’avantage d’un vide sanitaire est qu’il est un espace neutre peu sujet aux aléas climatiques. Il agit comme une première barrière contre l’agression du froid et du chaud car l’air est un bon isolant thermique naturel. Toutefois cet air doit être ventilé pour éviter les remontées d’humidité et créer des moisissures indésirables. Si le vide sanitaire ne peut être ventilé, privilégiez l’isolation verticale par l’extérieur. Avec un vide sanitaire, le travail est facilité par le fait que l’on peut travailler sur l’isolation sans avoir besoin de démolir quoi que ce soit. 

  • On conseillera en général de l’isolant de type PUR (polyuréthane), PIR, EPS ou XPS sous forme de plaques dures. Résistantes à l’humidité, ces plaques sont faciles à manipuler. On les disposera de façon homogène et on utilisera de la mousse en cas de fissures dans la dalle. 
  • S’il s’agit d’une pièce non chauffée située sous le plancher bas, ou d’un vide sanitaire ventilé, on viendra coller ou visser l’isolant au niveau du plafond de la pièce qui n’est pas chauffée. La seule difficulté viendra des réseaux d’alimentation et d’évacuation qui peuvent entraver la pose et poser des problèmes de découpe. Dans ce cas on travaillera sur ces zones avec de la mousse.
  • Une solution simple si l’on construit une maison: installer directement un isolant sur la dalle existante, puis poser le revêtement (pierre, carrelage, parquet…).

Si l’on isole par le dessus: cela signifie que la construction de la maison est réalisée sur un terre-plein et que l’on n’a pas accès à une pièce inférieure pour isoler par le dessous. Dans ce cas il faudra prévoir des travaux de gros-oeuvre qui viendront impacter la facture générale. On devra casser le revêtement dans certains cas ainsi que la tuyauterie (l’eau, le gaz ou l’électricité), ce qui entraîne, dans le cas d’une maison habitée, souvent l’impossibilité pendant quelques temps de vivre chez soi. 

En bref, l’isolation du sol par le haut suit les mêmes règles que pour une isolation par le bas, en revanche les coûts engendrés sont nettement supérieurs en général à une isolation par le bas, car elle exige l’intervention de divers professionnels du bâtiment.

  • Dans certains cas on aura la possibilité de poser un isolant fin sur le revêtement existant puis ajouter un second revêtement, mais cela reste rare car l’épaisseur peut poser problème avec le débattement des portes, les escaliers etc..
  • Poser un isolant directement sous la dalle, mais cela entraîne des travaux d’excavation car c’est au niveau du terrain.
  • Poser un chape isolante à l’origine des travaux. Cette dernière contient un matériau spécifique pour isoler le sol.

Lisez également sur un thème similaire: Isolation thermique par l’extérieur ou l’intérieur ?

Les dispositifs les plus efficaces pour isoler un sol / plancher ?

Parmi les matériaux plébiscités par les utilisateurs, on note: 

Les panneaux: l’avantage avec ce produit est qu’il est adapté à toutes les surfaces et s’installe facilement car il est très léger et s’emboite ce qui facilite la pose. Très durable, son efficacité n’est plus à prouver puisqu’il est très couramment utilisé dans les maisons contemporaines. Il s’agit de panneaux PU haute performance pour l’isolation thermique des sols sous chape flottante. Les épaisseurs vont en général de 25mm à 120mm.

La mousse polyuréthane: on injecte la mousse au niveau de la chape pour créer de manière instantanée une couche isolante sur une surface. La mousse polyuréthane est un isolant thermique efficace. Le grand avantage de cette technique est qu’elle s’adapte à la géométrie de votre installation. En effet, entre les variations du sol et l’enchevêtrement des tuyaux, réaliser l’isolation devient parfois un parcours du combattant. L’injection de mousse est idéale car elle s’infiltre dans les coins et recoins de la chape, et enveloppe les tuyaux.

La chape isolante: Cette méthode consiste à installer une chape classique en injectant un matériau destiné à optimiser l’isolation du sol (en savoir plus). En règle générale cette option n’est pas suffisante et nécessite d’être combinée à un autre isolant.

Un cas spécifique: le plancher chauffant

On confie en général l’installation d’un plancher chauffant à un professionnel qui garantira que toutes les normes de sécurité sont bien mises en oeuvre. En effet l’isolation d’un plancher chauffant suit des règles et des étapes précises.

A commencer par l’isolant qui doit être posé directement sur la dalle en béton et sous le plancher chauffant de sorte que la chaleur puisse monter dans la pièce. On installera ensuite le dispositif technique – les tuyaux de chauffage – permettant au plancher de chauffer. Pour finir, et avant la mise en place du revêtement (plancher), une chape sera posée sur les tuyaux de chauffage. Son rôle est de diffuser de manière harmonieuse la chaleur dans la pièce. En savoir plus ici sur l’isolation thermique.

Vu sur: lisolation.fr

Quelles aides pour isoler le sol ?

Vous n’avez pas besoin de vous endetter à vie pour améliorer l’isolation de vos sols.

L’Etat encourage la performance énergétique en octroyant des aides et subventions diverses qui viendront prendre en charge jusqu’à 50% du coût total des travaux (voir bien plus si vos revenus sont bas), installation comprise. Profitez-en !

  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) pour l’isolation du plancher est de 30%. Il comprend les matériaux et la main d’œuvre.
  • La TVA à taux réduit: La TVA à 5,5% pour les logements qui ont plus de deux ans.
  • La Prime énergie si le chantier est réalisé avec un artisan RGE (au travers des certificats d’économies d’énergie).
  • Les aides de l’ANAH: avec certains critères d’éligibilité pour en disposer, notamment le fait que le logement doit avoir plus de 15 ans.
  • L’Eco-prêt à taux zéro

Quels prix ?

Lorsque l’on entreprend des travaux d’isolation du sol, les prix sont déterminés par:

  • le type de matériau isolant
  • la technique ou la méthode d’isolation utilisée
  • la zone de couverture (superficie à isoler).

Tous ces éléments auront un impact considérable sur la facture globale des travaux. Certaines situations exigent l’intervention de machines et outils spécifiques qui viendront encore gonfler la facture.

Pour faire simple, si l’on utilise des plaques isolantes, les prix démarrent en moyenne entre 15 et 20 €/m². Quant à la mousse de polyuréthane, la couverture est en générale un peu plus complète et aboutie qu’avec les plaques. On tourne autour des 25 à 30 €/m².
Les prix sont sensiblement les mêmes pour une chape isolante.

Également à prendre en compte: s’agit-il d’une maison neuve ou d’une rénovation ? S’il s’agit d’une rénovation, le coût de la main d’oeuvre sera un peu plus important. En effet, il faudra retirer l’isolant en place (s’il existe) ainsi que le revêtement puis réinstaller ce dernier.

Et vous, avez vous entrepris l’isolation de vos sols dernièrement ? Racontez-nous votre expérience dans les commentaires ci-dessous.

Jean Morel
Jean Morelhttps://www.consobrico.com
En dehors de mon titre honorifique “d’admin” pour ConsoBrico, je suis un bricoleur du dimanche infatigable, qui court à droite et gauche avec sa caisse à outils pour venir en aide à la famille et aux amis dès qu’il le peut. Le jardin est mon deuxième salon, j’y passe mes week-end et y investit la moindre économie ; ) Je construis moi même abris de jardin, cages à poules, des espaces clos pour les lapins, et même dernièrement un garage pour mettre l'abris ma collection de vélos anciens!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles

Quelles solutions naturelles pour entretenir ses canalisations ?

Lorsque l’eau s'écoule très doucement du robinet ou du pommeau de douche et que des odeurs...

Quel billard choisir pour son salon ?

Un billard à la maison : quel homme n'a pas un jour eu ce rêve ? On...

Une énergie neutre en carbone : c’est possible ?

La sauvegarde de l’environnement et la protection de la nature sont des enjeux communs que nul...

Et si on s’achetait un spa gonflable pour prolonger l’été ?

Longtemps synonyme de luxe et réservé aux hôtels et centres de remise en forme, le spa s'est...

A lire

Évier sous plan (26 designs): guide et installation

Introduction à la pose Choisir un évier sous plan pour...

Démonter un robinet thermostatique en 5 minutes

Pourquoi démonter un robinet thermostatique | une vanne thermostatique...

La vasque en verre: la vasque moderne et lumineuse

Les avantages d’une vasque en verre Le verre trempé permet de...

Que choisir? Un rideau de douche ou un écran de douche ?

Le rideau de douche doit-il disparaître? Installer une cabine de...

Vous aimerez aussisur le même sujet
Plébisicté par nos lecteurs