Si vous êtes dans les travaux de rénovation, ou que vous faites construire une maison et que vous hésitez encore sur votre type de volets, vous allez voir que les modèles roulants présentent de nombreux avantages et sont en plus de ça, faciles à monter soi-même. Voici tous nos conseils de pose.

Pourquoi choisir un volet roulant ?

En 2019, les volets roulants n’ont jamais été aussi prisés par les acheteurs de maison neuve ou de logement à rénover. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette technologie comporte de très nombreux avantages. Pour commencer, il faut savoir que les volets roulants offrent une bien meilleure isolation que leurs ancêtres.. les volets battants.

D’ailleurs, certains modèles (en PVC ou en aluminium) pourront même vous faire bénéficier du fameux crédit d’impôt développement durable. Mais ce n’est pas tout. Ils sont aussi bien plus difficiles à ouvrir si l’on se place du côté d’un potentiel cambrioleur. Enfin, ils offrent à leurs propriétaires un certain confort de vie (possibilité de réguler la lumière du jour, plus besoin de se pencher pour ouvrir ou fermer les volets, liberté de positionner un meuble au dessous de la fenêtre).  

Sur le même thème, découvrez comment motoriser un volet roulant

Plusieurs types de volets roulants

Il existe trois types de volets roulants sur le marché. Pour commencer, nous vous présentons le plus populaire, celui à alimentation filaire. Relié au réseau électrique, il permet d’ouvrir et de fermer chaque volet individuellement.

D’autres offrent la possibilité d’être contrôlés à distance, c’est une des plus grandes avancées de la domotique. Enfin, il existe aujourd’hui des volets roulants à commande solaire. Grâce à des capteurs, ces derniers accumulent l’énergie nécessaire à la baisse et la levée des volets.

Tous les volets roulants ne se valent pas. Vérifiez que vous serez en mesure de mener à bien l’installation !

Les différentes techniques de pose des volets roulants

Nous allons à présent entrer dans le vif du sujet en s’intéressant aux différentes techniques de pose de ce type de volets : la pose sous linteau, la pose sous linteau inversé et la pose en façade. Si l’on n’est pas à l’aise avec les pose on peut toujours faire appel à un installateur pour son volet roulant.

  • La pose sous linteau

La pose sous linteau est la plus simple à réaliser par soi-même, c’est donc la plus prisée de tous ceux qui s’improvisent poseur de volets roulants. Le coffre d’enroulement du volet se place alors juste au-dessus de la fenêtre. Afin de réaliser ce montage, vous devrez au préalable, percer les menuiseries pour permettre le passage des fils de commande. Avec ce type de montage, le volet est au plus près du vitrage ce qui rend l’isolation, optimale. 

  • La pose sous linteau inversé

On est là quasiment dans la même configuration sauf que cette fois, le coffre et le store font face à la fenêtre. Les lames du volet se ferment ainsi le long du mur et plus le long de la fenêtre. Il y a donc un espace entre le vitrage et le store. Ce type de pose est assez compliqué pour les novices car les mesures que vous devrez prendre avant l’achat de votre volet, devront être extrêmement précises. Déconseillée lorsque vous êtes en étage, cette méthode fait ses preuves lorsqu’il s’agit de portes ou de portes fenêtres.

  • La pause en façade 

Comme son nom l’indique, avec cette méthode on choisit de poser son caisson sur la façade, au niveau de la sortie du tunnel de la fenêtre. On l’utilise principalement pour les stores électriques et pour les fenêtres de petite dimension. Cette technique permet de ne rien enlever à la clarté de la pièce.   

Lisez ici comment réparer un volet roulant

Les différentes étapes de montage

Les étapes de montage sont différentes selon le modèle que vous choisirez. Nous avons décidé de vous détailler les plus courants. 

  • Un volet roulant électrique à l’extérieur

Avant toute chose, vous devrez percer le mur afin de laisser la place pour le passage des fils. Une fois les câbles passés, vous pourrez positionner le volet dans l’encadrement afin de marquer les points de perçage. Une fois les points marqués, munissez-vous de votre perceuse pour percer le mur puis placez les chevilles. Il vous faudra ensuite coller la bande de joint mousse sur le dessus du coffre, visser le bloc, poser le système de commande et pour finir, réaliser le raccordement électrique (comme c’est expliqué ici)

  • Un volet roulant électrique à enroulement intérieur

Ce type de volet est un des plus simples à installer. En quelques étapes à peine, vous aurez un bon résultat. Il vous suffira de percer les trous de fixation et de passage du fil et de réaliser les branchements électriques. 

  • Un volet roulant en linteau

Nous vous le disions dans la présentation plus haut, cette technique est assez prisée car facile à installer. Afin de réaliser la pose du volet roulant, vous devrez commencer par percer les coulisses, puis assembler les éléments entre eux. Vous pourrez ensuite poser les fixations sur le mur, passer la commande à l’intérieur, et visser. Une fois que ces étapes seront réalisées, il ne vous restera plus qu’à vous occuper de l’étanchéité extérieure.

Le matériel nécessaire

Quel que soit le type de volets que vous souhaitez installer, vous allez voir que le matériel ne devrait pas trop varier. Dans tous les cas, il vous faudra, en plus de celui fourni avec le volet roulant, un lot de tournevis, un mètre, une pince, un marteau, une perceuse, une visseuse, un jeu de mèches et bien sûr, des gants et lunettes de protection. De plus, nous vous conseillons de protéger également votre façade contre les coups que vous pourriez donner par inadvertance. 

Attention à la réglementation !

Vous l’avez vu, il y a de nombreux avantages à poser un volet roulant et à l’installer soi-même, mais attention, quand vous touchez à la façade d’une maison, il y a des règles. Alors, avant de vous lancer dans ce projet, nous vous conseillons de consulter le plan local d’urbanisme auprès de votre mairie. Si ce dernier, vous interdit la pose de modèles roulants, vous avez tout de même quelques alternatives. Rien ne vous empêche d’installer un coffre sous le tableau de la fenêtre ou d’ajouter une motorisation à vos volets battants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here