Que vous soyez en train de faire construire une nouvelle maison, ou que viviez dans une ancienne bâtisse, la question du chauffage va forcément se poser à un moment donné. 

Le coût est donc énorme, et à une période où le pouvoir d’achat est au cœur des préoccupations des français, il n’y a pas de petites économies.

Tous les moyens sont bons pour réduire ses factures. Alors, chauffage au gaz ou chauffage électrique ? Vous allez voir que les deux ont des avantages et des inconvénients, mais que sur le long terme, le gaz peut vous permettre de faire des économies.

Voici notre guide pour vous aider à mieux gérer votre consommation et à réduire vos factures en utilisant le gaz comme énergie première.

Faut-il se chauffer à l’électricité ou au gaz naturel ?

Choisir le chauffage adapté à votre situation

Avant toute chose, il faut savoir que le choix du chauffage va se faire en fonction de votre lieu d’habitation. En effet, vos besoins ne seront pas les mêmes si vous vivez dans le Nord ou dans le Sud de la France, et si votre maison est exposée ou non au soleil. De la même manière, votre type de chauffage sera différent en fonction de la superficie de votre logement.

On estime que si vous avez besoin seulement d’un chauffage d’appoint et que votre surface est petite, l’électrique est suffisant. Il est inutile dans ces cas-là de dépenser cher pour une installation au gaz, qui ne sera alors pas rentabilisée. En revanche, si votre besoin en chauffage est quotidien, et que vous vivez dans une maison de grande taille ou de taille moyenne, vous verrez qu’avec le temps, le gaz naturel vous fera faire des économies considérables.

L’investissement au départ sera relativement important, mais le faible coût du gaz sur le long terme vous permettra de faire des gagner significativement sur votre consommation. Vous le ressentirez rapidement sur vos factures. Enfin, si votre habitation est petite, mais que vous avez besoin d’un chauffage quotidien, c’est à vous de choisir entre le court et le long terme. Les deux solutions sont alors possibles. Il est tout de même important de rappeler que l’achat d’une maison est souvent le projet d’une vie.

Les poêles au gaz ont la cote !

Au moment de se lancer, le budget est parfois serré et nous fait faire des choix à court terme. Mais il est nécessaire de voir et de penser plus loin. Dans 10 ou 20 ans, vous serez content d’avoir pris au départ, une décision rentable sur l’avenir. 

De réelles économies d’énergie

Nous l’avons dit, opter pour le chauffage au gaz est un réel investissement. Pose comprise, il faudra compter entre 700 et 4500€ selon votre choix et votre besoin. Pour autant, ce prix de base ne doit pas vous effrayer.

Afin d’aider les foyers à améliorer leur transition énergétique, l’Etat a récemment mis en place des aides. Nous vous invitons à vous renseigner avant de prendre votre décision afin de savoir si vous êtes éligibles ou non. Crédit d’impôt, éco prêt à taux zéro, certaines personnes voient carrément leur installation financée entièrement, ou presque, par l’Etat.

Dans tous les cas, votre achat sera vite rentabilisé. Peu onéreux car doté de ressources suffisantes, le gaz vous permettra de faire des économies d’énergie considérables sur la durée. Grâce aux technologies de condensation, de modulation et de récupération de chaleur, et avec une livraison facilitée par le gaz de ville, ce dernier est devenu très performant pour chauffer les foyers et ne nécessite que très peu de maintenance.

Un entretien par an est suffisant. Comparez sa rentabilité et ses performances avec un comparateur gaz.

Une énergie bonne pour l’environnement

Le rendement d’une chaudière à gaz varie entre 90 et 100%. Si ces chiffres sont étonnants, c’est que ce type de chauffage n’émet pas d’émission de poussière, de métaux ou encore de déchets. Absolument pas toxique pour l’être humain, il ne l’est pas non plus pour l’environnement. Ces rejets en CO2 sont très faibles, ce qui le rend durable et non nocif pour la santé. Contrairement à lui, le chauffage électrique contribue fortement à la production de déchets nucléaires et à l’émission de CO2.

Une chaudière à gaz et son installateur
Une chaudière à gaz

Le confort au quotidien

Le chauffage au gaz est réputé pour offrir un confort quotidien à ses utilisateurs. La chaleur est douce et bien répartie, l’air ne s’en trouve pas asséché, et le chaud arrive rapidement. Et si vous en avez marre des radiateurs qui prennent de la place et qui vous empêchent d’installer vos meubles comme bon vous semble, vous pouvez très bien les enlever et opter pour le chauffage au sol. Avec le gaz, vous aurez la garantie de toujours avoir les pieds au chaud.

Et d’autres petits plus… 

De plus en plus, les fournisseurs d’énergie souhaitent pousser les utilisateurs à opter pour le chauffage au gaz, plus économique et écologique que l’électrique. Ils proposent donc des offres très intéressantes pour tous ceux qui voudraient se lancer. Elles sont attractives et vous permettront de réduire rapidement vos factures. De plus, si vous chauffez actuellement votre habitation à l’énergie solaire, sachez que le gaz peut servir d’appoint. Très performant à ce niveau-là, il sera aussi peu couteux, et vous permettra d’avoir chaud sans pour autant vous ruiner. 

Nos conseils pour réduire vos factures en utilisant le gaz

Nous venons de le détailler, le choix du chauffage à gaz est déjà un grand pas si vous souhaitez réduire vos factures d’électricité. Mais d’autres petites astuces peuvent vous aider à utiliser le gaz pour faire des économies. En voici un petit aperçu.

  • Chouchoutez vos radiateurs

On a parfois tendance à les délaisser, mais les radiateurs doivent être entretenus pour pouvoir rester efficaces. Pour ce faire, évitez de les recouvrir, éloignez vos meubles d’eux et dépoussiérez-les de temps en temps. Sans cela, la répartition de la chaleur dans la pièce ne sera pas optimale et la diffusion de poussière dans l’air sera trop importante. 

  • Chauffez intelligemment

Quand le froid arrive, on a tous tendance à booster les radiateurs au maximum pour retrouver le confort des beaux jours et continuer à se promener en T-shirt chez soi. C’est peut-être confortable, mais l’idée est mauvaise.

Pour commencer, sachez que toutes les pièces ne nécessitent pas la même température. Si la salle de bain a besoin d’être tenue bien au chaud, sachez qu’il est mauvais de surchauffer sa chambre. La température dans cette pièce ne doit pas dépasser les 16°. Pour la pièce à vivre, une température moyenne de 19° ou 20° est suffisante.

De plus, si vous travaillez toute la journée ou si vous partez en weekend, il est inutile et énergivore de laisser vos chauffages fonctionner normalement. Baissez-les tout en gardant dans la pièce une température ambiante pour ne pas trop ressentir le froid à votre retour. Enfin, on a du mal à s’en rendre compte, mais baisser la molette de votre radiateur d’un seul petit degré entraine une économie d’énergie de 7%. A ce prix-là, cela vaut le coup de porter une petite laine chez soi.

Un radiateur au gaz
Un radiateur au gaz
  • Fermez les volets et ouvrez les fenêtres

Hé oui, nous le savons il est très difficile psychologiquement d’aérer en hiver. Pourtant, ouvrir vos fenêtres quelques minutes par jour peut vous faire gagner gros en consommation d’énergie. Ce geste, une fois accompli, permettra à l’humidité de s’échapper et à vous, de ressentir plus de chaleur une fois les vitres refermées. En revanche, une fois le soir tombé, n’hésitez pas à vous enfermer entièrement chez vous. En fermant les volets et les rideaux, vous permettrez à la chaleur emmagasinée dans la journée de rester chez vous. Sans cela, vous perdrez entre 15 et 50% d’énergie (selon votre type de vitrage).

  • Tempérer votre consommation d’eau chaude

Qui ne rêve pas d’un bon bain chaud en rentrant d’une journée au ski l’hiver ? C’est sûr, cela fait un bien fou, mais tâchez de ne pas le faire tous les soirs.

Pour améliorer votre consommation d’énergie, préférez les douches aux bains, et ne dépassez pas les 60° pour votre eau chaude. De cette manière, vous éviterez le développement des bactéries pathogènes dans votre chauffe-eau, ce qui offrira à votre installation un meilleur rendement sur le long terme. Enfin, sachez que cuisiner au gaz vous permettra aussi de réaliser de bonnes économies.

Pour ce faire, utilisez des casseroles aussi grandes que vos plaques de cuisson, couvrez-les, et dans la mesure du possible, utilisez une cocotte-minute. C’est plus rapide et plus économique. 

Vous l’avez compris, il existe de nombreux moyens pour réduire votre facture d’électricité. Gardons à l’esprit que le chauffage représente toujours en moyenne 60% des dépenses énergétiques d’un foyer ! Alors si votre ville est reliée au réseau de distribution de gaz naturel, n’hésitez pas à demander l’aide de l’Etat pour changer et refaire votre installation. L’investissement sera élevé au départ, mais vous ressentirez la différence sur le long terme. En suivant tous nos conseils, vous verrez vos factures diminuer considérablement et votre budget personnel, augmenter. Alors, n’attendez plus pour vous lancer, c’est le bon moment. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here