Dans un monde ou l'énergie est de plus en plus chère, chauffer son logement devient une lourde charge.

Heureusement, grâce aux progrès techniques, il est possible de disposer de systèmes à haut rendement nécessitant moins d'apport d'énergie pour un même niveau de confort.

Cela vaut, en particulier, pour le chauffage au gaz, où les dernières innovations font des chaudières des équipements beaucoup plus économes et respectueux pour l'environnement que par le passé.


Des progrès qui améliorent considérablement le rendement

Pour mesurer les progrès réalisés, il faut tout d'abord comprendre le fonctionnement d'une chaudière au gaz.

Dans ces dispositifs, la source de chaleur est diffusée par l'intermédiaire d'un brûleur au fluide caloporteur (généralement de l'eau sous pression).

Dans un système à circulation naturelle, un ballon de chaudière contient de l'eau qui est convoyée soit vers un ballon inférieur soit vers des collecteurs. L'eau se diffuse sous forme de vapeur chaude. Dans un système à circulation assistée, une pompe met l'eau sous pression ; celle-ci est ensuite diffusée vers les radiateurs.


Le grand inconvénient : la perte de chaleur qu'ils induisent

Les efforts des constructeurs ont donc visé, en premier lieu, à accroître le rendement en récupérant tout ou partie de la chaleur perdue.

Ainsi, dans une chaudière à condensation à combustion interne, le brûleur n'est plus ouvert à l'air libre mais intégré dans une chambre de combustion conduisant à des tubes disposés en spirale.

La chaudière à gaz pulsatoire apporte un autre niveau de sophistication : des centaines de micro combustions ont lieu chaque seconde engendrant une transmission quasiment parfaite de toutes les calories libérées par le gaz. Conséquence : ce type de chaudière utilise quatre fois moins d'électricité et est capable de chauffer 200 litres d'eau en 20 minutes.


Alors que le prix du gaz connaît une envolée ; les nouvelles chaudières offrent un retour sur investissement rapide. Cela explique, en partie, l'engouement des ménages pour ces dispositifs.

Lire également  Le plancher chauffant: un système de chauffage pas comme les autres

-- Et pour vous, quelle est la méthode de chauffage la plus efficace ? --

  • Le chauffage au gaz ?
  • Le chauffage au charbon ?
  • Le chauffage central ?
  • Le chauffage à l'énergie solaire ?
PARTAGER
Article précédentChauffage: comment calculer son installation ?
Article suivantAménager un bureau baroque contemporain dans un couloir…
Jean Morel

En dehors de mon titre honorifique “d’admin” pour ConsoBrico, je suis un bricoleur du dimanche infatigable, qui court à droite et gauche avec sa caisse à outils pour venir en aide à la famille et aux amis dès qu’il le peut. Le jardin est mon deuxième salon, j’y passe mes week-end et y investit la moindre économie ; ) Je construis moi même abris de jardin, cages à poules, des espaces clos pour les lapins, et même dernièrement un garage pour mettre l’abris ma collection de vélos anciens!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here