-

Energies de l'habitat Chaudière en panne : quels diagnostics pour quelles solutions...

Chaudière en panne : quels diagnostics pour quelles solutions ?

-

-

Que faire lorsque sa chaudière tombe en panne ? Quoi de plus frustrant que de se lever le matin et réaliser qu’il n’y a pas une goutte d’eau chaude dans la douche. Comment procéder ? Tout d’abord, vérifier l’état et le fonctionnement de la chaudière bien sûr.

Pas de chance, la chaudière ne montre aucun signe de vie. Elle est en panne. Aucun voyant ne s’allume. Patatras, la journée commence mal !

Avant de réveiller votre plombier chauffagiste et de payer un dépannage en urgence, voici les premières vérifications à effectuer.

Votre chaudière est tombée en panne ? Découvrez comment solutionner la plupart des problèmes inhérents au fonctionnement d’une chaudière.

Les premiers contrôles

Pas de panique, une chaudière n’est parfois en panne que quelques minutes. En général, il s’agit de très petit détails que vous pouvez parfaitement résoudre sans l’intervention d’un expert en chaudière.

Vérifier l’alimentation en eau, électricité, et gaz

Si votre chaudière fonctionne grâce à un combustible de type pellets, il se peut simplement que le combustible ne soit pas en quantité suffisante pour faire fonctionner la chaudière. Vous devrez donc alimenter la chaudière en combustible (granulés de bois, fioul etc)

Vérifiez la pression de l’eau

S’il s’agit d’une panne totale de la chaudière, c’est à dire que la chaudière ne chauffe pas ni produit d’eau chaude, vérifiez tout d’abord la pression de l’eau dans la chaudière. Vous trouverez en général une indication de la pression exprimée en bar sur le manomètre ou situé sur l’écran de contrôle.

Si la chaudière a été à l’arrêt pendant plusieurs mois (c’est le cas de bon nombre de chaudières en période estivale), leur remise en marche peut occasionner des problèmes au niveau de la pression. La pression étant trop basse dans les circuits de chauffage, la chaudière ne peut donc exercer pleinement son rôle premier qui est de générer de l’eau chaude et la redistribuer dans le réseau de chauffage du logement.

La pression indiquée sur le manomètre vous donnera une première lecture de la panne.
Il est essentiel pour connaître le rendement idéal de votre chaudière. Si vous avez moins de 1 bar, vous avez trouvé le problème. En effet, une pression de moins d’1 bar indique une pression trop faible dans les tuyaux. Vérifiez que la pression d’eau soit supérieure à 1 bar pour un logement de plain-pied (1,5 bar s’il y a un étage). Si ce n’est pas le cas vous devrez ajouter de l’eau et tenter ainsi de relancer la chaudière.

Vérification des pannes sur une chaudière par un professionnel.

Attention, trop de bars est tout aussi indésirable ! Assurez-vous que la pression soit toujours inférieure à 3 bars. C’est à partir de 3 bars qu’une soupape de sécurité se met en marche et rejette tout excès d’eau.

  • Comment faire ? Ouvrez le ou les robinets sous la chaudière et remettez de l’eau.

Surveillez toujours la pression d’eau sur le manomètre. Elle peut monter assez rapidement, soyez vigilants !

A noter: si la pression n’augmente toujours pas après avoir ajouté de l’eau, il se peut que votre chaudière soit en mode “sécurité” ou qu’il y ait une fuite au niveau de l’installation de la chaudière ou l’alimentation.

Vérifiez l’alimentation électrique

Si la chaudière ne s’allume pas c’est peut-être qu’elle est peut-être qu’elle n’est pas connectée, d’une manière ou d’une autre, à l’alimentation électrique.

Il se peut tout bêtement que le tableau électrique ait disjoncté. Vérifiez dès lors que le disjoncteur de la chaudière soit bien positionné sur “ON”. Une prise est peut-être également débranchée. Vérifiez tous les cordons d’alimentation. Certains peuvent-avoir été endommagés par les rongeurs.

Si le voyant ne s’allume toujours pas sur la chaudière, vérifiez avec un multimètre (censé mesurer la résistance d’un circuit ou d’un composant) la tension électrique de la chaudière. Si le problème persiste, contactez un professionnel mais comparez tout d’abord des offres d’entretien de chaudière.

Dans le cas inverse, si le voyant de la chaudière s’allume mais mais que vous n’avez toujours pas d’eau chaude, regardez du côté de la sonde de température. Il se peut qu’elle soit défectueuse.

Une sonde de température pour chaudière. Photo: oeg.net

Vérifiez l’alimentation en gaz

Vérifiez à présent l’alimentation en gaz de la chaudière. Faites un essai en allumant le brûleur de la table de cuisson (ou cuisinière au gaz). C’est le meilleur moyen de vérifier qu’il n’y a pas de coupure de gaz.

Si le gaz n’arrive pas, vérifiez les vannes d’arrêt pour le gaz. En règle générale les vannes jaunes doivent être ouvertes.

Voyant ou code d’erreur sur la chaudière ?

Sur la chaudière, vérifiez si un voyant rouge est bien allumé ou si un code d’erreur s’affiche sur l’écran. Cherchez ensuite sur la notice d’utilisation de la chaudière (si vous ne l’avez pas, vous pourrez certainement la trouver en ligne sur le site du fabricant), quelles sont les actions recommandées si le voyant est éteint ou si un code d’erreur apparaît. En effet, chaque fabricant de chaudière conçoit ses machines avec sa propre technologie. Il offre donc des réponses précises à des problèmes précis.

Pour tenter de rallumer le voyant rouge, placez le bouton gaz en veille et, tout en appuyant sur ce dernier, appuyez en même temps sur le bouton d’allumage quelques secondes. Cela devrait réactiver la chaudière.

Astuce: purgez vos radiateurs une ou deux fois par an (voir ici une vidéo explicative). En purgeant vos radiateurs, vous évacuez l’air dans le réseau et vous assainissez le système de chauffage dans son ensemble. Ce dernier sera plus performant !

Jean Morel
Jean Morelhttps://www.consobrico.com
En dehors de mon titre honorifique “d’admin” pour ConsoBrico, je suis un bricoleur du dimanche infatigable, qui court à droite et gauche avec sa caisse à outils pour venir en aide à la famille et aux amis dès qu’il le peut. Le jardin est mon deuxième salon, j’y passe mes week-end et y investit la moindre économie ; ) Je construis moi même abris de jardin, cages à poules, des espaces clos pour les lapins, et même dernièrement un garage pour mettre l'abris ma collection de vélos anciens!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles

Comment ouvrir une porte qui a claqué ?

Se trouver coincé sur le seuil de sa maison : une situation inconfortable mais malheureusement courante, qui...

Peindre un carrelage mural : les 7 étapes

Le carrelage, c’est cher. Surtout le beau et le raffiné ! Comptez plus de 50 euros/m2 pour...

Comment changer une fenêtre en 8 étapes

Votre fenêtre est abimée, elle ferme mal, laisse passer les courants d’air, parfois même l’eau lors...

Sommier à lattes, à plots, à ressorts, tapissier : quel type de sommier choisir ?

Savez-vous que nous passons un tiers de nos vies dans notre lit ? Cela peut valoir le...

A lire

Vous aimerez aussisur le même sujet
Plébisicté par nos lecteurs