Energies de l'habitat Cheminées & poêles Le guide pour choisir un pellet de qualité

Le guide pour choisir un pellet de qualité

-

Connus également sous le nom de granulés de bois, les pellets sont la meilleure alternative possible aux bûches de bois pour alimenter un poêle ou une chaudière et se chauffer en hiver. 

Au-delà du prix, ils représentent un confort d’utilisation au quotidien et une efficience énergétique parmi les plus intéressantes du marché. En effet, les pellets de qualité possèdent un bon pouvoir calorifique (environ 5 kWh/kg), ce qui vous permet de réaliser des économies de chauffage substantielles. Cerise sur le gâteau, le pellet est un combustible respectueux de l’environnement.

Au demeurant, le pellet, comme tout combustible, est sujet à des critères de qualité. On évoquera ici non seulement la qualité intrinsèque du pellet, mais aussi son conditionnement, qui doit être fonction de vos habitudes de consommation.

Les marques ont bien compris l’intérêt de se lancer dans ce marché juteux qui compte près de près 800 000 foyers français adeptes du pellet. Dans ce guide nous allons approfondir les raisons qui font qu’une granulé à bois possède toutes les qualités nécessaires pour chauffer efficacement votre poêle sans l’encrasser.

Quelles qualités de pellet choisir, quels critères de sélection, quel conditionnement ? c’est parti pour le mini-guide du granulé à bois 2019 / 2020.

Comment sont fabriqués les granulés ?

Les pellets sont issus en général du recyclage des résidus de scieries des sous-produits du bois, ce qui explique, d’une part leur prix, mais également leur côté écologique. Un pellet de bois est constitué de copeaux et sciures de bois, de petites branches broyées puis séchées et ensuite compressées à haute pression pour les agglomérer. Il conviendra ensuite de les tenir à l’abri de l’humidité pour qu’ils conservent toutes leurs propriétés de combustible. A noter qu’ils ne peuvent être utilisés que pour les poêles ou chaudières à granulés.

Quels critères de qualité ?

Le taux d’humidité

Il tombe sous le sens que plus le pellet est humide, moins l’allumage est facile. La combustion sera tronquée. Lors de l’achat de granulés vous devez donc vérifier que ces derniers possèdent un taux d’humidité qui corresponde à la norme européenne qui est de moins de 10% d’eau. Un granulé de bonne qualité sera inférieur à 10%.

Menez votre petite enquête ou faites un test avec peu de granulés s’il s’agit de votre premier achat. En effet, les taux présentés de certains granulés sont parfois anormalement bas. Il n’est pas rare que certains fabricants prennent les mesures des taux d’humidité dans des conditions favorables et les reportent dans leurs résultats officiels. Faites des essais avant de vous engager sur de plus grandes quantités.

Aspect du granulé

Tous les granulés ne se ressemblent pas. Leurs dimensions varient, leur couleur, leur densité, et leur texture. On estime en général qu’un granulé standard de bonne qualité doit être situé entre 2 et 3 cm de longueur avec un diamètre situé entre 6 et 8 mm. Leur aspect au toucher doit être assez lisse et soyeux.

Sur un thème similaire: Les poêles à granulés: atouts et contraintes

Autre point important pour reconnaître si un granulé est de qualité est de regarder au fond du sac à pellets s’il subsiste des restes de sciures. La présence de poussière est acceptable jusqu’à un certain point, mais trop de poussière au fond du sac signifie aussi que le pallet peut être de qualité médiocre. N’hésitez pas à comparer plusieurs marques.

Enfin, vous pouvez mesurer la densité d’un granulé avec un simple verre d’eau. Si le granulé flotte c’est qu’il n’est pas assez dense. Passez votre chemin !

Quelle certifications et normes ?

Un pellet performant c’est un pellet certifié qui correspond à des normes de qualité européennes bien précises.

Pour être sûr que les granulés présentent bien toutes les atouts de performance attendues, comme de résistance à l’humidité, 3 normes permettent de mieux s’y retrouver.

Les normes Din Plus, EN Plus ou NF Haute Performance garantissent la qualité des pellets et notamment qu’ils correspondent aux taux d’humidité, de cendres, de particules fines, de densité, de l’Union Européenne. Les normes:

  • DIN Plus : norme allemande, elle est aussi la plus utilisée. En savoir plus.
  • NF biocombustibles solides granulés : cette norme garantit que les granulés n’ont pas subi de traitement chimique. Elle encadre également les dimensions des granulés, leur pouvoir calorifique, leur taux d’humidité, les taux de soufre, chlore et azote etc..
  • EN Plus : Introduit par l’Institut allemand du granulé de bois (DEPI), c’est l’équivalent de la norme NF française.

Quel taux de fines ?

Connaître le taux de fines a une incidence forte sur la performance énergétique d’une chaudière ou d’un poêle. Il s’agit de tout petits fragments de bois d’environ 1 à 2 mm qui brûleront les premiers lors de la combustion. Ils sont les responsables de l’encrassement du poêle car ils émettent une flamme vive et donc de la fumée, contrairement aux granulés qui brûlent lentement. Idéalement, le taux de fines des pellets se doit d’être bas, égal ou inférieur à 1%.

Quel taux de cendres ?

Le taux de cendre est une indication importante qui engage la qualité des granulés. Il s’agit du rapport entre la densité du granulé et les cendres à la suite de la combustion. Il est essentiel que le taux de cendre du pellet soit égal ou inférieur à 0,7%. On privilégiera les valeurs situées entre 0,3% et 0,7%. Au dessus, votre poêle ou chaudière risque de s’encrasser plus rapidement que prévu et vous devrez prévoir une fréquence d’entretien plus soutenue. Attention également aux additifs, qui augmentent le taux de cendres lors de la combustion.

La durabilité mécanique du pellet

Plus la durabilité mécanique est élevée plus elle réduit le pourcentage de casse durant le transport ou entre le sac et le poêle par exemple. Rappelons-nous que les pellets sont de toute petite taille (2 et 3 cm de longueur) et qu’ils peuvent casser facilement s’ils sont de piètre qualité. Assurez-vous que la durabilité mécanique du pellet soit supérieure à 95%. 

Quel est le conditionnement idéal pour les pellets ?

Tout va dépendre ici de vos habitudes de consommation. On a le choix en général entre un conditionnement en sac (de 8kgs et plus) ou sur palette. Pour les besoins d’un foyer où les hivers sont courts, les granulés en sacs seront en général suffisants. Il vous faudra néanmoins des bras forts pour porter les sacs jusqu’au foyer ce qui peut rapidement devenir un problème si l’on est une personne à mobilité réduite.

Lire également: quel type de poêle choisir pour l’hiver ?

Si tel est le cas, vous pourrez opter pour un système de silo flexible qui accueillera les pellets en grande quantité. Ce silo représente toutefois un investissement supplémentaire, mais incontournable si l’on souhaite gagner en confort d’utilisation.

Si vous vous demandez ou trouver un pellet de qualité, vous devrez donc prendre en compte tous les critères de qualités évoqués ci-dessus. Référez-vous aux normes, qui garantiront que les process de fabrication sont respectés à la lettre.

Et vous, êtes-vous déjà un utilisateur de granulés à bois ? Si oui, partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous.

Jean Morel
Jean Morelhttps://www.consobrico.com
En dehors de mon titre honorifique “d’admin” pour ConsoBrico, je suis un bricoleur du dimanche infatigable, qui court à droite et gauche avec sa caisse à outils pour venir en aide à la famille et aux amis dès qu’il le peut. Le jardin est mon deuxième salon, j’y passe mes week-end et y investit la moindre économie ; ) Je construis moi même abris de jardin, cages à poules, des espaces clos pour les lapins, et même dernièrement un garage pour mettre l'abris ma collection de vélos anciens!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles

Comment aménager une bibliothèque dans une cuisine

Qui se souvient encore de la cuisine des années 60 / 70. Même si le style...

Quelle déco murale pour votre cuisine ?

Nos meilleures idées de déco murale pour votre cuisine ! Vous démarrez...

8 idées d’aménagement pour une cuisine pratique et moderne

Une cuisine moderne: quel critères ? On rêve tous d’une cuisine moderne et...

Qu’est ce que le déménagement écologique ?

Lorsque l’on entreprend un déménagement, la première chose que l'on cherche à faire en général c'est...

A lire

Radiateurs à inertie: une chaleur douce et diffuse

Les radiateurs à inertie sont aussi appelés radiateur à...

Quelques conseils pour aménager une petite salle de bain

Une petite salle de bain n'est pas un problème...

Poubelle Brabantia touch-bin anti-traces: notre avis

Tests et avis sur la poubelle Brabantia 30L Touch...

Quelle véranda ? 5 conseils et astuces pour bien la choisir

Aménager une véranda: un projet d'envergure La création d’une véranda...

Vous aimerez aussisur le même sujet
Plébisicté par nos lecteurs