La ventilation simple flux

La ventilation est indispensable dans une habitation. Apporter un air neuf, éliminer l’excès d’humidité, évacuer les odeurs sont sources de confort. Le système de ventilation doit être bien conçu afin de préserver la santé des occupants et de maîtriser les dépenses énergétiques.

La ventilation naturelle est basée sur un principe simple : l’air chaud « monte » et aspire l’air froid par les ouvertures. Sans contrôle car dépendant du vent, de la saison, des conditions climatiques,… la ventilation naturelle peut conduire à une sous-ventilation ou à une sur-ventilation impliquant un chauffage plus important et énergivore.

Source: ecoservicehabitat.fr

La ventilation mécanique contrôlée (VMC)

Il existe plusieurs types de VMC.

Les VMC simple flux autoréglables proposent des débits d'air linéaire et sont indépendants des fluctuations météorologiques extérieures ou des variations intérieures  (chaleur corporelle, humidité).

Si ce système est peu cher, il est aussi peu économe et peu écologique. Sans optimisation il présente les mêmes inconvénients que la ventilation naturelle. C’est pourquoi nous ne proposons pas ce produit et débutons notre gamme par la VMC simple flux hygroréglable.

Les VMC simple flux hygroréglables sont sujets au variations de débit et réagissent en fonction du degré d'humidité extérieur. 

En version Hygro A, les entrées d’air sont fixes, c’est le débit d’évacuation qui est modifié.

Pour l’Hygro B, les entrées sont aussi équipées d’un capteur afin de moduler le débit d’air entrant. Idéal dans le cadre d’une rénovation, ce système régulé permet des économies et un confort accru dans votre logement. L’inconvénient majeur d’une VMC simple flux est d’amener à l’intérieur de la maison un air à température extérieure, soit froid en hiver et chaud en été. Le système de la VMC Double Flux pallie cet inconvénient.

Il peut être couplé à un puits canadien.

La ventilation double flux

Les ventilations mécaniques contrôlées (VMC) double flux remédient à l’entrée d’un air extérieur froid. Il s’agit d’installer un second réseau de gaines qui reprend la chaleur viciée émanant de l'habitat et qui est récupéré pour réchauffer l'air extérieur.

Source: france-maison-passive.fr

Plus couteux à l’installation qu’une VMC simple flux hygroréglable, cet équipement permet d’importantes économies d’énergies en récupérant jusqu’à 70 % de la chaleur de l’air extrait pour les modèles d’entrée de gamme.

Les VMC double flux les plus performantes autorisent une récupération de plus de 90 % des calories du logement. Cela représente une économie de chauffage pouvant atteindre 20 %. Ce systéme peut être rendu encore plus économe en le couplant à un puits canadien.

Un autre avantage des VMC Double flux est le filtrage de l’air entrant. Contrairement aux ventilations simple flux, il n’existe qu’une seule entrée d’air qui est équipée d’un filtre permettant de disposer d’un air purifié. Un filtre haute efficacité F7 permet d’éliminer pollens, acariens, suies et particules de pollution de votre logement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here