Entretenir et nettoyer une veranda: les bonnes pratiques

ConsoBrico vous propose les conseils d'entretien ci-après pour garder l'éclat de votre véranda le plus longtemps possible. Vous pourrez ainsi apprécier son esthétisme et son confort sur le long terme.

Un nettoyage régulier 

Bien souvent la régularité de l'entretien prime sur la profondeur de l'entretien, ce qui ne veut pas dire que l'entretien doit être bâclé mais qu'au contraire un entretien léger mais régulier est plus efficace qu'un gros nettoyage tous les 2 ans !

On utilisera un détergent de type eau savonneuse non agressif et non corrosif (sans ammoniaque, eau de javel) si possible au PH neutre, de manière à ne pas agresser la matière, qui peut être de l'acier, du PVC, du polycarbonate, ou de l'aluminium. Pour le bois, nous verrons plus loin comment l'entretenir.

A l'aide d'un chiffon humide propre on lavera délicatement à l'eau tiède, l'ossature et notamment les montants de la véranda, puis on rincera à l'eau claire à l'aide le plus souvent d'un tuyau d'arrosage. Ce dernier est très utile pour déloger les dépôts et salissure dans les angles.

On évitera absolument également toute brosse ou éponge présentant une face abrasive​ que ce soit pour les montants, ou la toiture. Utilisez plutôt un balai pour dégager les feuilles et saletés de la toiture.

Parlons fréquence maintenant. Il est conseillé de nettoyer sa véranda tous les 3 ou 4 mois afin de ne pas laisser la saleté s'incruster. Cette fréquence dépendra toutefois de l'exposition de la véranda, du type de matériau, ainsi que la région dans laquelle vous vous trouvez.

Prendre en compte les saisons et les régions

La région dans laquelle vous vivez et donc type de climat auquel vous êtes soumis vont impacter la fréquence de l'entretien.

  • Entretenir et nettoyer une véranda en aluminium. c'est l'un des matériaux les plus simples à entretenir. Les qualités physiques intrinsèques de "l'alu", comme on l'appelle, ne nécessitent que très peu d'attention eu égard à sa finition thermolaquée. Les saletés bien souvent "glissent" sur cette finition d'où une très faible accumulation, même après des mois de non-entretien.
    Vous pouvez tout de même nettoyer les montants en aluminium avec de l'eau savonneuse tiède puis nettoyer à l'aide d'un chiffon propre pour éviter les traces d'eau. 
  • Entretenir et nettoyer une véranda en PVC. Avec l'aluminium c'est la matériau le plus simple à entretenir. Comme pour l'alu nettoyez à l'eau savonneuse et séchez à l'aide d'un chiffon sec.
  • Entretenir et nettoyer une véranda en bois. On distinguera les essences exotiques des essences plus proches de chez nous comme le chêne. Les bois exotiques ont l'avantage d'être imputrescibles et attirent peu la saleté.  Quelque soit le bois, l'artisan traitera le bois avant l'application avec un fongicide pour éviter les champignons et les autres moisissures. Dans tous les cas il convient de proscrire tout détergent agressif pour le nettoyage du bois. Ces derniers peuvent entrainer une décoloration du bois ainsi qu'une destruction de ses propriétés naturelles.
  • Entretenir et nettoyer une véranda en acier inoxydable / fer forgé. l'acier exige une attention particulière pour éviter la rouille. Appliquez une peinture polyester tous les deux ans ainsi qu'un enduit thermolaqué. Nettoyez à l'eau savonneuse plusieurs fois par an pour un entretien routinier.
  • Entretenir des panneaux en polycarbonate. S'il s'agit de la toiture, un nettoyant haute pression fera l'affaire. Veillez tout de même à ne pas approcher l'embout du jet trop près des panneaux. Pour le reste, l'eau savonneuse et un peu d'huile de coude seront amplement suffisants.

Les toits de véranda: quelques conseils d'entretien


Quel que soit le type de toiture, tuiles, ardoise, polycarbonate, les dépôts se créent inexorablement au fil des saisons.

Il peut s'agir de mousses, de feuilles séchées, de branches d'arbres, ou de sachets plastiques transportés par les vents.

Il est recommandé de nettoyer le toit tous les 3 à 4 mois avec un balai ou un tuyau d'arrosage pour enlever l'essentiel des dépôts, puis à la main, les finitions à l'eau savonneuse.

Vous pouvez également vous simplifier la vie en optant pour un vitrage autonettoyant​.

PARTAGER
Article précédentLe prix moyen d’une véranda en fonction des matériaux
Article suivantLes matériaux de véranda: PVC, l’acier, l’aluminium et le bois
Jean Morel
En dehors de mon titre honorifique “d’admin” pour ConsoBrico, je suis un bricoleur du dimanche infatigable, qui court à droite et gauche avec sa caisse à outils pour venir en aide à la famille et aux amis dès qu’il le peut. Le jardin est mon deuxième salon, j’y passe mes week-end et y investit la moindre économie ; ) Je construis moi même abris de jardin, cages à poules, des espaces clos pour les lapins, et même dernièrement un garage pour mettre l'abris ma collection de vélos anciens!