La vasque à poser est devenu un véritable équipement pratique ainsi qu’esthétique pour égayer votre salle d’eau. Il existe une large gamme de modèles dont les formes, les matériaux ainsi que les prix sont divers. Ainsi, vous serez sûr de trouver votre bonheur ! Voyons ensemble la définition d’une vasque à poser, sa technique de pose, ses avantages  ainsi que le budget que vous aurez à investir pour en obtenir une chez vous.

Les avantages de ce type de vasque ?

Depuis quelques années, la vasque est devenue une pièce maîtresse pour décorer la salle de bain. Avec leurs formes différentes et peu conventionnelles (rectangulaires, ovales, rondes, carrées ou encore en colonnes), les vasques savent s’harmoniser avec vos envies. Autre point, les matériaux sélectionnés pour la conception des vasques sont nobles et garantissent une grande qualité. La plupart du temps, ces matériaux sont le terrazzo, le marbre, la céramique ou encore le bois.

La technique de pose

1ère étape : Avant de commencer réellement l’installation, procédez à la fixation du plan au mur avec les pattes de fixation fournies. Il faudra faire surtout attention à l’alignement. Pour vérifier cela convenablement, et pour que le plan soit bien droit, servez-vous d’un niveau à bulle.

2ème étape : Grâce au gabarit de perçage fourni ainsi qu’une scie sauteuse, percez un trou sur le plan de vasque.

3ème étape : Déposez ensuite un joint de silicone sur la bordure du trou percé. Choisissez un joint de silicone transparent si votre vasque est en verre et opaque pour le reste de matériaux. Ce joint permettra d’éviter les infiltrations, c’est pour cela qu’il doit être déposé en filet. Pour l’aspect pratique, vous pouvez également faire le choix d’une cartouche en silicone que vous insérerez dans un pistolet prévu à cet effet ou bien dans un à colle.

4ème étape : Déposez la vasque à poser sur le trou, en vous assurant qu’il n’y ait pas de jeu et qu’elle puisse bien tenir sur le plan de vasque.

5ème étape : Grâce au trou que vous avez percé ou qui était pré percé, disposez le mitigeur en le raccordant correctement aux deux arrivées d’eau. Le système d’évacuation s’installera également par le trou pré percé au milieu de la vasque.

6ème étape : A présent, il vous sera possible d’installer la bonde (une partie au dessus de trou et l’autre en dessous) pour la relier ensuite par un siphon, lui-même relié au tuyau d’évacuation.

Plus d’avantages que d’inconvénients ?

Prendre la décision d’investir dans une vasque à poser, présente de nombreux avantages. En effet, cette sorte de vasque est d’abord adaptable à toutes configurations de salle de bain. De plus, une notice de montage est fournie lors de l’achat d’une vasque ainsi que la plomberie, il sera nécessaire de suivre à la lettre chaque recommandation fournie par la notice. Un autre avantage est la large gamme de matériaux qu’il propose, certains plus lourds que d’autres c’est donc pour cela qu’il est important d’adapter la pose du plan selon le poids que pourra supporter la vasque. Un seul inconvénient est remarquable : Son entretien n’est pas toujours aisé suivant les matériaux utilisés pour la vasque à poser. La pierre naturelle, le granit ou encore le béton demandent des produits spécifiques pour leur entretien.

Une large gamme de matériaux et de formes pour une vasque à poser

le modèle à poser est proposée en différentes tailles, permettant de s’harmoniser esthétiquement avec l’espace dans lequel vous souhaitez l’installer. De la forme carrée à ronde, en passant par la forme oblongue, ovale ou encore rectangulaire, la vasque à poser peut donc arborer différentes formes pour convenir au mieux à la décoration de votre salle d’eau. Outre ces différents formes, la vasque à poser existe également dans une grande gamme de matériaux : céramique (matériau le plus utilisé du son faible coût), verre, pierres naturelles, inox, acrylique ou encore en matériaux de synthèse. Ces derniers sont des matériaux non poreux, hygiéniques ainsi que robustes. Le béton fait également parti des matériaux utilisés pour la conception d’une vasque mais en moindre quantité.

Le budget à consacrer pour une vasque à poser

En ce qui concerne le budget qu’il vous faudra consacrer pour l’achat d’une vasque de ce type, il est variable et dépend entre autres des matériaux utilisés pour sa conception. Voici donc des idées de prix. En entrée de gamme, vous pourrez trouver des vasque à poser pour environ 15 euros en céramique. Comptez 55 euros pour ce qui concerne une vasque à poser « bol » en verre. Pour une vasque à poser en bois pétrifié c’est-à-dire fossilisé, il vous faudra pour cette situation là un budget d’environ 500 euros. Ces prix ne sont qu’indicatifs mais généralement, ces vasques sont vendues individuellement, c’est-à-dire sans la plomberie et la robinetterie qui l’assortie.

PARTAGER
Article précédentReceveur de douche extra plat (20 designs): le guide complet avec tarifs
Article suivantUne maison de conception bioclimatique pour mieux respirer
Jean Morel
En dehors de mon titre honorifique “d’admin” pour ConsoBrico, je suis un bricoleur du dimanche infatigable, qui court à droite et gauche avec sa caisse à outils pour venir en aide à la famille et aux amis dès qu’il le peut. Le jardin est mon deuxième salon, j’y passe mes week-end et y investit la moindre économie ; ) Je construis moi même abris de jardin, cages à poules, des espaces clos pour les lapins, et même dernièrement un garage pour mettre l'abris ma collection de vélos anciens!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here