-

Bricolage & DIY10 astuces pour des vêtements sans plis après lavage...

10 astuces pour des vêtements sans plis après lavage !

-

-

Le repassage est une corvée dont bon nombre d’entre nous aimerait se débarrasser, mais la réalité est là : sans lui, nous porterions bien souvent des chiffons en lieu de vêtements et aurions un aspect négligé peu esthétique et peu propice à une bonne présentation. Passage obligé, le repassage peut cependant être largement facilité par une gestion intelligente de son linge dès le lavage et l’essorage jusqu’à l’étendage : nous vous proposons quelques astuces de pro pour limiter l’apparition de plis si disgracieux.

Le repassage a beaucoup évolué depuis les fers de nos grand-mères et nous verrons comment les centrales vapeur, mais aussi les fers à repasser dernière génération et les défroisseurs vapeur peuvent nous venir en aide dans cette tâche du quotidien.

vêtements sans plis après lavage
Comment obtenir des vêtements sans plis après lavage ?

Astuces de pro pour éviter les plis dès le lavage

Un lavage et un essorage plus court

C’est logique : plus longs seront le lavage et l’essorage, plus vos vêtements risqueront d’être froissés et plissés, car ils seront restés longtemps les uns sur les autres en boule plus ou moins compacte. Choisissez de préférence des programmes courts ou « eco », surtout si votre linge n’est pas très sale. Ne chargez pas trop votre machine pour éviter que le linge ne forme une boule compacte et solidaire. Le linge doit rester aussi « libre » que possible dans la machine pour être lavé et détaché correctement, mais aussi pour garder son intégrité.

Lire également : comment nettoyer et entretenir son linge de table ?

Secouez votre linge à la sortie de la machine

Assurez-vous de bien sortir vos vêtements du lave-linge immédiatement après lavage, dès que la sonnerie de fin de programme retentit. Cela évitera qu’ils ne restent trop longtemps en une boule compacte dans votre machine et qu’ils ne commencent à sécher, les deux situations ayant pour effet d’accentuer les plis et l’aspect chiffonné des vêtements. Sortez rapidement et secouez bien vos vêtements dès la fin du programme et étendez-les tout de suite.

L’art du séchage pour éviter les plis

Voici d’autres astuces pour éviter les plis !

Pensez à un étendoir à linge

Équipez-vous d’un étendoir à linge de qualité permettant de suspendre certains vêtements et d’en sécher d’autres à plat pour éviter qu’ils ne se déforment. Évitez autant que possible l’usage de pinces à linge sur les vêtements, car elles marquent les vêtements de leurs empreintes, ce qui est difficile à enlever, même au repassage.

Une corde à linge : simple et efficace

Si vous choisissez une corde à linge, ne vous contentez pas de n’importe quel morceau de corde qui aura pour effet de casser votre vêtement au niveau de la pliure et de créer un pli durable et difficile à enlever. Achetez une véritable corde à linge, idéalement gainée, pour limiter la marque de la pliure sur les vêtements.

Les cintres de qualité pour un séchage sans pliures (ou presque)

Une bonne idée pour sécher les vêtements à la verticale sans faire de marques ou de pliures est de les faire sécher sur des cintres. Achetez des cintres de bonne qualité dotés de mousses de protections pour éviter qu’ils ne s’impriment en séchant sur le tissu. Le résultat : un vêtement qui n’a presque pas besoin d’être repassé !

Une lingette humide dans le sèche-linge ?

Si vous avez un sèche-linge, il est conseillé d’insérer une lingette humide dans le tambour pendant le séchage. Attention, là encore, il est impératif de sortir son linge immédiatement après séchage, sans quoi vous perdrez tout le bénéfice du défroissage naturel par la chaleur et le linge ressortira du sèche-linge aussi froissé qu’il y est entré. Si par contre vous pliez ou pendez votre linge encore chaud, dès la sortie du sèche-linge, il n’aura presque pas besoin d’être repassé.

Évitez les radiateurs

Dernier conseil de séchage pour éviter les plis : évitez de faire sécher vos vêtements à proximité d’un radiateur. Au-delà du danger réel d’incendie, la chaleur sèche qui se dégage du radiateur risque de « cuire » les fibres de vos vêtements et de les rendre cassantes, résultant dans des tissus abîmés, pliés et véritablement impossibles à repasser.

Au-delà de ces conseils de bon sens sur le lavage et le séchage de vos vêtements, il existe bien sûr de nombreuses solutions de repassage dont voici les trois principales : la centrale vapeur, le fer à repasser et le défroisseur vapeur.

La Rolls Royce du repassage : la centrale vapeur 

Autant vous le dire tout de suite, en matière de lutte contre les plis rebelles et les tissus chiffonnés, la centrale vapeur est le nec plus ultra dans le domaine du repassage.

La centrale vapeur Laurastar pour un repassage de pro

Longtemps réservée aux professionnels, la centrale vapeur est un appareil multifonction qui comprend un fer à repasser et une chaudière à vapeur puissante, dont le débit vapeur oscille entre 90 et 600 g/min. La puissance de la vapeur défroisse, repasse et hygiénise les vêtements avec une grande efficacité et offre un résultat impeccable. Elle est l’alliée des personnes qui ne supportent pas un faux pli sur leurs vêtements. On trouve bien sûr des centrales vapeur à tous les prix et équipées de fonctionnalités plus ou moins importantes (autonomie, débit vapeur, système antitartre, fonction pressing, etc.) à des prix variant de 50 à plus de 300 €.

La plupart des centrales vapeur permettent aussi bien le repassage avec ou sans vapeur que le défroissage vertical, ce qui en fait un appareil polyvalent très efficace. On le recommande pour les personnes pointilleuses qui aiment leurs vêtements impeccables ou les personnes qui doivent avoir une présentation irréprochable pour des raisons professionnelles (chef d’entreprise, commerçant, etc.) et qui souhaitent une solution « pro » pour leurs vêtements.

Un fer à repasser dernière génération

Appareil vieux comme le monde, le fer à repasser a su évoluer avec le temps et les modèles dernière génération disponibles dans le commerce sont aujourd’hui performants et étudiés pour vous faciliter la tâche du repassage. Là encore, on retrouve dans la plupart des modèles une fonction vapeur, mais avec un débit moindre par rapport à la centrale vapeur (de 30 à 100 g/min), largement suffisant pour un usage familial. Certains modèles sont sans fil pour une utilisation facilitée : il suffit de le reposer sur la base entre deux vêtements pour qu’il se recharge. On trouve des fers à repasser à tous les prix, mais on conseille de ne pas choisir l’entrée de gamme qui risque d’abîmer vos vêtements. Pour un bon fer à repasser, compter entre 60 et 100 €.

Défroisseur vertical à la vapeur

Moins connu que la centrale vapeur et le fer à repasser, le défroisseur à vapeur n’a pas pour vocation de remplacer ces derniers, mais s’utilise en complément, essentiellement pour rafraîchir des vêtements ou du linge quelques minutes avant de les utiliser. Il faut bien reconnaître que même s’ils ont été soigneusement repassés et rangés dans une armoire ou un placard, les vêtements sont pliés ou collés les uns aux autres pendant une durée plus ou moins longue et n’ont pas toujours un aspect impeccable au moment de les porter.

C’est là que le défroisseur a toute son utilité : il permet, grâce à sa tête de diffusion vapeur, de défroisser un vêtement ou du linge à la verticale. Il suffit pour cela de pendre le vêtement à un cintre et de passer le défroisseur à quelques centimètres du tissu sans le toucher, pour voir les plis s’atténuer comme par magie. Certains modèles sont vendus avec un socle et une tige télescopique permettant de pendre les vêtements à rafraîchir, d’autres modèles « de poche » permettent de défroisser des habits sortis d’une valise lors d’un déplacement.

Vous l’aurez compris, lutter contre les plis et le chiffonnage des vêtements est un art et si les techniques et astuces sont nombreuses, il ne faut en négliger aucune si l’on est pointilleux et que l’on souhaite avoir en permanence des vêtements à l’aspect irréprochable.

Sylvie Thouvenin
Sylvie Thouvenin
Autodidacte du bricolage, je suis une véritable “mordue” de la décoration sous toutes ses formes. Je blogue et interagis sur différents sites déco/brico depuis 2007 et bien que la déco ne soit pas mon métier (je suis assistante sociale de formation!), j’essaye de me former en permanence pour prodiguer des conseils nés du vécu (rénovations, réparations). Mon autre passion, c’est la cuisine, qui a toujours fait partie de ma vie. Faire la cuisine, mais aussi aménager ma cuisine! Enfin, le bricolage à titre amateur, ainsi que la couture avec un fond de musique classique ou de bossa nova!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Ajouter votre nom ici

Derniers articles

Tout savoir sur l’isolation naturelle et les matériaux biosourcés

Si vous êtes en plein dans la construction ou la rénovation de votre maison, vous devez vous pencher sur...

Déco : comment teindre ses objets en cuir ?

Des objets en cuir à la maison ? Vous avez sans aucun doute de vieilles chaussures qui trainent dans...

Rénover sa salle de bains : notre guide détaillé

Rénover ne signifie pas nécessairement remplacer tout ce qui est ancien par du neuf. Dans certains cas, ce n’est...

Cuisine aménagée, équipée, intégrée… comment faire les bons choix ?

Si vous avez l'intention de refaire votre cuisine, sachez que le budget est conséquent. Il va donc falloir prendre...

A lire

Tête thermostatique OVENTROP avec bulbe liquide: notre avis

Tests et avis sur la tête thermostatique OVENTROP On ne...

Comment aménager une bibliothèque dans une cuisine

Qui se souvient encore de la cuisine des années...

Découper un plan de travail d’évier: les 6 étapes expliquées

Comment découper un plan de travail pour installer un...

Haie et brise-vue artificiels: quels sont les types disponibles ?

Comment bien se protéger des regards indiscrets ? Vous désirez...

Vous aimerez aussisur le même sujet
Plébisicté par nos lecteurs

Choix du consentement