-

Bricolage & DIY Rénover des menuiseries anciennes : 8 conseils pratiques

Rénover des menuiseries anciennes : 8 conseils pratiques

-

-

Quoi de plus charmant qu’une vieille maison en pierre aux planchers anciens, aux lourdes portes en bois massif et aux boiseries chaleureuses dans laquelle chaque pièce semble vouloir raconter son histoire et chaque élément d’architecture donne son caractère à la bâtisse. Cependant, lorsque le temps est passé et que les murs accusent les années, il est essentiel de préserver l’existant en le rénovant.

C’est particulièrement le cas des menuiseries anciennes (parquet, moulures, poutres, boiseries, portes, fenêtres, volets, escaliers, etc.) souvent en bois et qui, avec le temps, peuvent être très abîmées et nécessiter une rénovation ou un remplacement.

Attention cependant, les menuiseries anciennes ne se rénovent pas n’importe comment, et il est important de respecter les réglementations en vigueur, mais aussi les techniques de rénovation qui savent conserver leur valeur patrimoniale et leur âme, tout en intégrant des éléments de confort et d’isolation actuels.

rénover des menuiseries
Quelques astuces pour rénover une menuiserie désuète.

Renseignez-vous sur la règlementation en vigueur 

Si vous souhaitez rénover des menuiseries qui se voient de l’extérieur et modifient l’aspect de votre façade telles que les fenêtresportes ou volets, vous devez avant tout vous renseigner auprès de votre mairie pour savoir si vous êtes dans un Site Classé, une zone protégée, un périmètre classé par les Bâtiments de France ou encore si votre propriété est classée Monument Historique.

Dans ce cas, il vous sera imposé :

  • de faire une déclaration de travaux auprès de votre mairie,
  • de respecter les règles d’urbanisme en vigueur concernant le choix des matériaux, coloris et styles autorisés pour la rénovation ou le remplacement de vos menuiseries.

Si votre propriété ne fait pas partie de ces catégories, vous êtes pour ainsi dire libre de faire ce que vous voulez en matière de rénovation de vos menuiseries extérieures anciennes. Voici quelques pistes pour rénover des menuiseries anciennes dans les règles de l’art.

Restaurer ou remplacer ? Consultez un professionnel

Rénover de l’ancien dans les règles de l’art, c’est un peu comme rénover un tableau de maître : il vaut mieux s’entourer d’experts pour ne pas commettre de faux pas. N’hésitez pas à faire intervenir un professionnel pour un diagnostic de l’état de vos menuiseries avant d’entreprendre des travaux, surtout s’il s’agit de pièces maîtresses telles qu’un parquet ancien ou un escalier d’époque.

Seul un professionnel saura évaluer l’état et la valeur de vos pièces de menuiseries et vous dire si une rénovation de l’existant est conseillée ou même possible (en fonction des contraintes du bâti), ou s’il vaut mieux remplacer complètement l’existant. C’est un point important, car si la pièce d’origine est saine et d’une valeur patrimoniale non négligeable, il est préférable de la conserver et de la restaurer correctement plutôt que de la mettre au rebut. L’expert saura également estimer le montant des travaux, ce qui est un élément non négligeable dans le choix d’une restauration ou d’un remplacement.

Dans les deux cas, que vous décidiez de faire la rénovation vous-même ou de vous entourer de professionnels, il est impératif de respecter quelques règles fondamentales.

Rénovation de menuiseries anciennes

Si vous décidez de rénover vous-même votre fenêtre ancienne ou votre parquet à chevron d’époque, sachez qu’il existe à l’heure actuelle pléthore de guides et de tutoriels vidéos sur YouTube qui vous guideront dans toutes les étapes d’une rénovation : choix des outils et des produits, techniques de restauration, tout est expliqué au néophyte que vous êtes peut-être afin que vous puissiez raboter, poncer, et peindre comme un pro, ou presque. Ne négligez pas cette étape au risque d’endommager votre bien.

Prenons un exemple : si vous avez un bel escalier ancien à rénover et que vous souhaitez le colorer avec de la teinture pour le bois sans faux-pas, il est essentiel de connaitre les étapes à respecter :

  • on commence par le décaper à l’aide d’un mélange huile d’olive, d’alcool à 70° et essence de térébenthine pour enlever les traces de cire, de vernis ou de peinture restante
  • on ponce soigneusement le bois brut
  • on applique un colorant spécial bois. Il existe une multitude de produits colorants pour bois sur le marché, en version prête à l’emploi ou sous forme de poudre à doser et à mélanger soi-même, d’origine naturelle (issus de minerais, mais aussi de végétaux) ou de pigments artificiels offrant une palette de tonalités infinies pour répondre au mieux à vos envies. Amusez-vous à trouver la nuance qui correspond le mieux à vos goûts et aux tonalités de votre décoration intérieure et n’oubliez pas qu’un colorant pour bois s’applique en une fois, pour éviter les raccords disgracieux.
  • on conseille d’appliquer ensuite un fixateur pour mieux conserver la teinte intacte
  • éventuellement on applique une couche de finition pour un aspect mat ou brillant ou satiné.

Il peut être tentant par exemple de ne pas décaper son escalier avant de le teinter, mais cela serait une erreur, car la teinture ne tiendrait pas bien et le résultat final aurait un aspect moins peaufiné.

Techniques et savoir faire ancestraux

Lorsque c’est possible, veillez à utiliser (vous-même ou en faisant intervenir un professionnel) les techniques et savoir-faire des artisans tels que les menuisiers ou ébénistes, dont le cœur de métier est le travail du bois et des menuiseries anciennes.

Ce n’est pas à la hauteur de tout le monde et pour certaines pièces maîtresses de grande valeur telles que des moulures ou boiseries d’époque, un plancher somptueux ou un grand escalier, il faut parfois attendre des mois pour obtenir les services d’un expert qui va faire payer cher ses services ! Mais vous aurez l’assurance d’un travail fait dans les règles de l’art, qui saura préserver votre patrimoine tout en lui redonnant une nouvelle jeunesse.

Lire également : menuiserie PVC ou aluminium: faites les bons choix !

Rénovation d'un parquet ancien en bois
Rénovation d’un parquet ancien en bois

Intégration d’éléments d’isolation et de confort moderne

Aujourd’hui, on ne veut pas seulement un logement qui réponde à des critères pratiques et esthétiques : il faut aussi qu’il réponde à des exigences et des réglementations en termes de consommation énergétique et d’isolation thermique. C’est une obligation légale pour les nouveaux logements et il existe de nombreuses incitations fiscales pour les travaux de rénovation énergétique (tels que le Chèque Énergie ou le Crédit d’Impôt) permettant d’obtenir des conditions favorables pour la rénovation énergétique de ses fenêtres, portes et volets anciens.

C’est une chance, les menuiseries que vous avez fait inspecter sont encore en état correct et ne nécessitent pas un remplacement : une rénovation en bonne et due forme suffira. Attention à garder en tête les conseils suivants. Il est ainsi possible de rénover ses portes, fenêtres et volets dans les règles de l’art tout en les rendant plus performants énergétiquement. On installe par exemple des doubles vitrages grâce à un adaptateur sur les menuiseries d’origine, on équipe les portes rénovées de joints spécifiques pour éviter les ponts thermiques, on équipe ses fenêtres de volets intérieurs isolants invisibles depuis la façade, etc. Il existe de nombreuses techniques d’isolation thermique qui s’adaptent sur des menuiseries anciennes et évitent de dénaturer les éléments du patrimoine d’origine.

Remplacement des menuiseries anciennes 

Lorsque les menuiseries sont trop abîmées pour être conservées et restaurées, il faut les remplacer. Mais là aussi, attention à respecter certaines “règles” pour préserver l’harmonie et le cachet de votre habitation :

Évitez de « faire du neuf dans de l’ancien » 

Rien de pire que ces maisons anciennes de caractère dont on a gardé l’aspect extérieur intact, et qui révèlent des intérieurs neufs sans charme ni intérêt dès que l’on passe la porte. Remplacer vos portes, parquets, fenêtres et moulures par des matériaux actuels pratiques, mais sans charme va avoir pour résultat d’ôter tout cachet à votre maison et de sérieusement la dévaloriser. Attention donc à remplacer vos menuiseries dans le respect de l’esprit et de l’architecture d’origine de votre habitation.

Rénovation des encadrements de fenêtre
Rénovation des encadrements de fenêtre

Cet article pourrait vous intéresser : comment entretenir une charpente en bois ? Les actions préventives

Respectez une harmonie architecturale

Que votre habitation soit classée ou non, qu’elle ait une valeur patrimoniale importante ou non, elle a sa signature, forgée par les architectes qui l’ont conçue.

Lorsque vous remplacez des éléments architecturaux, essayez autant que possible de conserver l’harmonie et le cachet d’origine, et pensez aussi aux styles architecturaux aussi bien en termes d’époque que de région : des moulures de l’époque victorienne ne sont pas celles du début du XXe siècle ; un escalier art déco ne ressemble pas à un escalier rustique.

De même, les styles de portes varient d’une région à l’autre : porte à husset en Bretagne, porte à viquet en Seine maritime. Cela peut paraître des détails, mais ils contribuent à l’harmonie visuelle et à la valeur patrimoniale de votre habitation.

Conservez les matériaux d’origine

Si vos fenêtres anciennes en bois doivent impérativement être remplacées, essayez autant que possible de choisir le même matériau pour assurer la continuité architecturale avec le reste de la maison (surtout si vous ne changez pas toutes vos fenêtres) et évitez de briser la cohérence visuelle de l’ensemble. Là encore, les spécificités régionales sont à prendre en compte : utilisez autant que possible le bois de la région, souvent mieux à même de résister aux conditions climatiques locales et dont le coloris s’harmonise parfaitement avec l’environnement. Vérifiez si vous pouvez conserver les ferrures et serrures de portes et de fenêtres pour les rénover et les utiliser sur la nouvelle menuiserie.

Une autre possibilité consiste à faire refaire ses menuiseries sur-mesure à l’identique, en prenant modèle sur les anciennes : on est ainsi assuré de rester dans l’esprit de la bâtisse tout en ayant un produit neuf.

Évitez autant que possible d’utiliser des matériaux récents tels que le PVC ou l’aluminium pour vos portes et fenêtres : ils sont pratiques, mais ont tendance à vraiment dénaturer le charme naturel des constructions anciennes.

Chinez des menuiseries anciennes

Pour rester dans le style et l’esprit d’origine de votre maison, mettez-vous à chiner des menuiseries anciennes dans les vide-greniers, marchés aux puces et chez les antiquaires ou même sur le web qui regorge de trésors que vous pouvez acquérir pour quelques euros et auxquels vous pouvez redonner une seconde vie dans votre intérieur ! C’est souvent une solution beaucoup plus économique, écologique et esthétique que d’acheter du neuf !

Nous espérons que ces quelques conseils vous permettront d’aborder la rénovation de vos menuiseries anciennes avec sérénité et méthode afin que le résultat final soit à la hauteur de vos espérances et de la beauté de votre habitation ! N’hésitez pas à nous faire part de vos conseils si vous avez déjà effectué des travaux de rénovation de menuiserie par vous-même !

Vincent Dussart
Vincent Dussart
Originaire des Bouches-du-Rhône, ma passion c’est l’aménagement des espaces, et notamment des pièces de vie, l’organisation des volumes, la rencontre de tonalités esthétiques différentes et des couleurs, dans le respect du "beau". Ce que j’aime par dessus tout c’est de faire fusionner les époques, les essences de bois avec les matériaux contemporains, les lignes modernes avec les coupes anciennes. J'aime parcourir les magasins et les brocantes à la recherche de nouveaux matériaux pour les revêtements de sol et de murs. De la même manière j'aime chiner le mobilier ancien comme moderne (et "ethnique"), les tissus d’ameublement, et toute idée pouvant conduire à une amélioration de l'existant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles

Toiture terrasse : nos conseils pour la nettoyer et l’entretenir

La toiture terrasse ou toit-terrasse se développe depuis quelques années dans la veine des projets architecturaux...

Lit king size ou queen size : lequel est fait pour vous ?

A l’instar des chambres d’hôtel qui proposent de plus en plus des lits aux dimensions "queen"...

15 idées de déco tendance pour révéler un canapé en cuir clair

Pièce classique indémodable et indétrônable de notre salon, le canapé en cuir version 2021 se décline...

Quelles solutions naturelles pour entretenir ses canalisations ?

Lorsque l’eau s'écoule très doucement du robinet ou du pommeau de douche et que des odeurs...

A lire

Vous aimerez aussisur le même sujet
Plébisicté par nos lecteurs