Que ce soit pour une construction ou une rénovation, le choix des menuiseries de vos ouvrants dépend de critères esthétiques, fonctionnels ainsi que de votre budget.

En matière de fenêtre par exemple, c’est le rendement énergétique qui est enjeu avec un indice de performance pour l’isolation. De nos jours si les fenêtres sont devenues de véritables remparts au froid c’est bien grâce aux progrès réalisés avec les matériaux modernes qui apportent davantage de confort au quotidien. Et il ne s’agit pas uniquement d’isolation thermique mais bien d’un ensemble d’avantages comme l’isolation acoustique ou encore la sécurité avec des systèmes anti-infraction intrinsèques aux fenêtres.

Regardons ensemble les diverses options disponibles, leurs avantages, leurs limites, ainsi que les solutions alternatives pour économiser sur ces matériaux.

Une fenêtre en PVC 3 pans.

Définissez vos besoins

Posez-vous les bonnes questions. Si vous devez changer une porte ou une fenêtre, quelles sont vos priorités ?

Souhaitez-vous avant tout une fenêtre plus esthétique que l’ancienne, dotée d’une meilleure capacité d’isolation thermique ou acoustique, ou encore d’une fenêtre qui apporte davantage de luminosité ?

Pensez à également à étudier l’orientation de vos ouvrants avant leur installation et ce afin de déterminer les exigences en matière d’isolation.

Les menuiseries en bois

Jusqu’à l’apparition de nouveaux matériaux, l’intégralité des menuiseries étaient fabriquées en bois. Toujours présent dans les demeures anciennes, il n’est guère plus utilisé que pour les bâtiments entièrement en bois, ou la rénovation d’habitations ou de bâtiments où l’esthétique est un prérequis. Chaleureux et naturel, le bois apporte un certain cachet aux ouvrants.

Toutefois le bois nécessite un entretien régulier : tous les 5 à 10 ans, selon la région et l’essence employée, les menuiseries bois nécessitent d’être révisées. Les écarts de température et d’hygrométrie font en effet “travailler” le bois. Il est ainsi commun qu’une porte, par exemple, soit plus difficile à fermer en hiver qu’en été, ou inversement. A l’achat et sur la durée, les menuiseries bois reviennent plus cher que leurs équivalents en PVC.

A sa défaveur, le bois reste le matériau le plus cher lorsqu’il s’agit de menuiseries sur-mesure, notamment en raison du coût initial du bois (brut) mais également car c’est un matériau qui nécessite un outillage spécifique (et ultra précis) ainsi que d’une main d’oeuvre qualifiée qui saura calibrer le bois pour faire ressortir tout son charme et sa durabilité.
Le bois est un matériau souple à travailler et on peut lui donner les formes que l’on souhaite, notamment pour des ouvrants de très grand format.

Les menuiseries PVC

Le PVC est actuellement le matériau le plus utilisé pour les menuiseries, tout au moins en France. D’un excellent rapport qualité/prix, le PVC offre une excellente isolation thermique et acoustique étant constitué de plusieurs chambres d’isolation. Il ne nécessite que très peu d’entretien et sa durabilité est excellente. Le PVC blanc peut jaunir avec le temps mais il garde sa forme et ses propriétés sans se dégrader. Il se décline aussi en divers coloris, y compris des imitations bois.

Côté prix le PVC est relativement bon marché et il se décline en plusieurs finitions comme le PVC thermolaqué par exemple, mais également d’autres types de PVC qui permettent de conserver les couleurs dans le temps (exemple: la marque allemande PVC Gealan). Il va sans dire que ces “extras” augmentent d’autant le prix du PVC de base.

La noblesse du bois à un prix !

Les menuiseries en aluminium

La résistance de l’aluminium et sa tenue dans le temps sont exceptionnelles.

Ce matériau ne s’oxyde pas et supporte parfaitement les écarts thermiques et les intempéries. La solidité de l’aluminium permet de réaliser des profilés fins, particulièrement adaptés pour les grandes baies vitrées et plus largement pour un gain maximal de lumière. La qualité d’isolation de l’aluminium est toutefois limitée, c’est pourquoi on trouve régulièrement des profilés mixtes, utilisant sur une face de l’aluminium et sur son revers du PVC.

A noter que l’ouvrant caché que l’on retrouve notamment sur les fenêtres de type oscillant-battant permet de masquer les profilés en aluminium pour ne laisser apparaître de l’extérieur que le vitrage. Effet épuré (et design) garanti !

Autre avantage de l’aluminium, la possibilité de choisir une référence de couleur bien précise pour se fondre dans la déco existante, sans compter l’incrustation de motifs dans certains cas.

L’alu, le matériau sobre et durable par excellence

Comment économiser sur ses menuiseries PVC

La pose des ouvrants constitue généralement une part importante du budget de ce secteur. Poser soi-même ses menuiseries fait donc partie des options pour réaliser des économies.

On trouve en GSB une large palette de fermetures aux formats standards, à des prix plus avantageux que si l’on fait appel à un artisan. Si vous choisissez d’effectuer les travaux de pose vous-même, sachez qu’il est également possible d’acheter vos ouvrants à des tarifs très compétitifs, y-compris pour les modèles sur-mesure.

Le PVC, le compromis idéal entre prix et durabilité

L’entreprise Gefradis propose en effet des menuiseries PVC réalisées à la commande. Chaque pièce est fabriquée lorsqu’elle est commandée, ce qui réduit les coûts des produits grâce à une gestion des stocks en flux tendu.

En économisant sur le stockage, Gefradis se place sur une gamme de prix bas, sans sacrifier à la qualité. Avec des prix direct usine, une fabrication française et des délais de livraison rapide, Gefradis peut vous faire réaliser de substantielles économies sur l’achat de vos menuiseries PVC. Les éléments sont livrés avec leurs notices d’installation et en cas de besoin, le service après-vente vous conseille pour une pose dans les règles de l’art.   

Quel avenir pour les menuiseries ?

On remarque aujourd’hui une nette tendance vers l’association de matériaux pour des menuiseries dites mixtes. En prenant les points forts et faibles de chaque matériau les professionnels espèrent conjuguer les talents de chaque matériau pour optimiser la durabilité des menuiseries et offrir ainsi des garanties plus importantes.

On voit désormais couramment l’association bois / aluminium avec l’alu comme matériau facile d’entretien, robuste et esthétique situé à l’extérieur, et le bois comme élément structurel en interne pour ses vertues isolantes. On retrouve également une association certes plus rare, mais redoutablement efficace: l’association alu et PVC qui possède l’avantage d’être moins onéreuse qu’une menuiserie en alu tout en démontrant des qualités d’isolation supérieures.

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here