Qu’il s’agisse d’un mitigeur thermostatique pour la douche ou la cuisine, le mitigeur remplace désormais le traditionnel robinet mélangeur qui était aussi imprécis que gourmand en consommation d’eau.

La fonction thermostatique est un véritable bond en avant en ce qu’elle revisite notre l’idée du confort d’utilisation.

La fonction thermostatique permet de délivrer quasi instantanément le débit et la température avec l’intensité souhaitée. On évite ainsi les brûlures et les débits d’eau capricieux.

Toutefois, au fil de son utilisation et souvent après des années de bons et loyaux services, le mitigeur thermostatique peut s’encrasser et perdre de son efficacité.

Nos conseils pour réparer vous-même votre mitigeur thermostatique en panne

A noter également que le mitigeur thermostatique peut fonctionner très bien sans jamais tomber en panne, tout dépend de son installation et de la qualité de l’eau.  Sachant que son prix d’achat est environ 3 à 10 fois plus élevé qu’un robinet mélangeur classique, il peut intéressant de savoir comment le réparer soi-même (ou tout du moins d’interpréter les pannes).

Dans la plupart des cas il s’agira d’une panne due à un encrassement et sera réparable par soi-même.

Voici quelques conseils pour anticiper les pannes et les résoudre par soi-même.

Comprendre des causes d’un mitigeur thermostatique en panne

Une panne peut prendre différents aspects.

Il se peut par exemple qu’en actionnant la manette du mitigeur transversalement l’eau soit trop chaude ou trop froide, voire même que la température n’évolue pas si l’on cherche le chaud ou le froid.

Il se peut également que l’eau en sortie soit tout sauf claire !

En dehors de la température, il se peut que le débit soit plus cadencé que d’habitude. Il peut être faiblard comme trop fort, et voire même dans certain cas produire une température à l’opposée de celle recherchée.

Où se trouve le problème ?

Dans 80% des cas le soucis se trouve à l’intérieur du mitigeur thermostatique. Il conviendra donc de démonter ce dernier.

Si l’on est en présence d’une fuite sur le mitigeur de douche ou de cuisine, il est bien possible que la cartouche en céramique (si elle est en céramique) soit usée.

On ne peut omettre le fait également que des poussières aient pu encrasser le système thermostatique. Dans ce cas, l’étanchéité devient un soucis majeur.

En règle générale, lorsque le débit devient inconstant ou que la température est instable, l’encrassement provient d’une accumulation de calcaire qui perturbe le fonctionnement de la cartouche thermostatique. Dans ce cas il conviendra de nettoyer la cartouche des impuretés, avec notamment du vinaigre blanc (voir d’autres astuces de nettoyage avec le vinaigre blanc).

Pour ce faire on démontera l’ensemble du système afin de pouvoir atteindre la tête thermostatique. Dans certains cas, et notamment avec les marques comme GROHE, le remplacement de la cartouche thermostatique coûtera presque autant qu’un nouveau mitigeur thermostatique. Exigez donc de votre revendeur de connaître le prix d’une cartouche avant de démonter cette dernière.

Etapes par étapes

Quelques conseils pour démonter un mitigeur thermostatique:

Ne vous inquiétez pas, quelle que soit la marque, les étapes de démontage sont sensiblement les mêmes. On veillera tout d’abord à bien couper l’eau en amont afin de ne pas se retrouver avec une cuisine ou une salle de bain inondée ! 

On repèrera ensuite les caches-écrou des manettes (à croisillons) qu’il conviendra de retirer avant avant de dévisser les écrous du mitigeur. Une fois les manettes retirées on pourra presque atteindre la tête thermostatique mais il faudra tout d’abord une clé allen de 6 pour retirer la vis séparant la tête thermostatique de l’embout (côté manette).

L’objectif ici est de libérer la cartouche d’impuretés comme le calcaire et la tremper dans du vinaigre blanc en laissant reposer une nuit. Au matin, on frottera légèrement la cartouche à l’aide d’un chiffon sec (à la suite de quoi on n’oubliera pas de rincer à l’eau claire).

Une fois la cartouche remplacée, on n’oubliera pas de nettoyer également le joint torique que l’on pensera également à graisser une fois sec.

Avez-vous d’autres astuces de nettoyage? Faites-nous en part ici dans les commentaires ci-après. Pour en savoir plus consultez la foire à problème ou notre guide du mitigeur thermostatique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here