-

Energies de l'habitat Le chèque énergie et les autres dispositifs d'aide à...

Le chèque énergie et les autres dispositifs d’aide à la rénovation énergétique

-

-

Votre budget fioul et électricité plombe vos finances ? Vous vous demandez comment économiser sur vos factures énergétiques ? Avec une moyenne de 125 € de dépenses énergétiques mensuelles par foyer, il n’est pas surprenant que la plupart des Français cherchent à faire des économies d’énergie. Découvrez à quoi sert le chèque énergie dont tout le monde parle, ainsi que les autres dispositifs d’aides à la rénovation énergétique capables d’alléger vos finances.

Utilité du chèque énergie
A quoi sert le chèque énergie ?

L’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence depuis une dizaine d’années a bien fait bouger les choses, et les dispositifs d’aide fleurissent au niveau national comme régional pour aider les foyers français à baisser leur facture énergétique et à financer des travaux de rénovation énergétique pour réduire leurs dépenses et leur empreinte carbone.

Si vous vous chauffez au fioul et que vous souhaitez faire des économies, mais que vous êtes un peu perdus dans la jungle des fournisseurs, des aides et des financements, ce guide vous propose d’y voir plus clair.

Le chèque énergie : c’est quoi ?

En résumé, le chèque énergie est un dispositif gouvernemental réservé aux revenus modestes, calculé automatiquement sur la base de votre déclaration d’impôts. Il peut être utilisé pour payer ses factures d’énergie (tout confondu) et de travaux de rénovation énergétique (remplacement de matériel énergivore ou travaux d’isolation thermique). Les autres dispositifs d’aide existants ne portent eux que sur le financement de travaux d’amélioration du rendement énergétique de votre foyer.

Étudions ces différents dispositifs plus en détail.

Le chèque énergie pour vos dépenses d’énergie ou vos travaux d’amélioration thermique

Depuis le 1er Janvier 2018, l’État a mis en place le chèque énergie qui bénéficie aujourd’hui à environ 6 millions de foyers français.

Comment fonctionne le chèque énergie ?

C’est un dispositif d’aide du gouvernement sous la forme d’un titre de paiement forfaitaire (comme les chèques vacances) pour aider les foyers à revenus modestes à payer leurs factures d’énergie ou leurs travaux de rénovation énergétique.

Qui a droit au chèque énergie ? 

Tous les foyers français dont la déclaration fiscale de revenus annuels ne dépasse pas 10 700 € (personne seule) ou 16 050 € (cumulés couple/famille).

Le fonctionnement du chèque énergie : quel montant peut-on espérer ?

Quel est le montant du chèque énergie ?

Le montant forfaitaire du chèque dépend des revenus et de la composition du foyer. Il varie de 50 à 270 €.

Comment obtenir le chèque énergie ?

Il n’y a aucune démarche à faire puisqu’il est automatiquement envoyé par courrier postal une fois par an (généralement en avril) aux foyers concernés. Il est nominatif et non transmissible.

Sur le même thème : travaux éligibles aux Certificats d’Economies d’Energie (CEE) : quels sont-ils ?

Que peut-on payer avec le chèque énergie ?

  • Sa facture d’énergie, quel qu’en soit le type : électricité, fioul, gaz, bois, biomasse, etc. Attention cependant, le chèque n’est pas divisible et ne peut être utilisé pour payer deux fournisseurs différents.
  • Sa redevance logement foyer, si celui-ci est conventionné APL (Aide Personnalisée au Logement)
  • Certains travaux de rénovation énergétique à condition qu’ils soient éligibles au Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE) et réalisés par un professionnel “Reconnu Garant de l’Environnement” (RGE) : remplacement des équipements (chaudière à haute performance énergétique, chauffe-eau, pompe à chaleur, systèmes de panneaux solaires, poêles, volets isolants), travaux d’isolation thermique, calorifugeage, etc.

Comment payer avec le chèque énergie ?

  • De main à main : le chèque énergie est un chèque au format papier qui peut être directement donné à votre fournisseur d’énergie, au professionnel rénovation RGE ou au gestionnaire de votre logement foyer APL
  • Par courrier : vous pouvez également adresser le chèque énergie accompagné de la facture au fournisseur par courrier postal
  • Par internet, directement sur le site dédié du gouvernement.

Combien de temps mon chèque énergie est-il valable ?

La date de validité est indiquée sur le chèque. Il est valable un an jusqu’au 31 mai de l’année suivant sa réception dans votre boîte aux lettres. Si vous utilisez le chèque énergie pour payer des travaux de rénovation énergétique, les travaux doivent impérativement être facturés avant la fin de la date de validité indiquée sur le chèque. Il est également possible de convertir son chèque énergie en “chèque travaux”, du même montant pour bénéficier d’une validité supplémentaire de 1 an.

Un site internet gouvernemental clair et bien fait – https://www.chequeenergie.gouv.fr – détaille le dispositif, ses règles et ses applications. Un numéro d’assistance est également disponible au 0 805 204 805 (N° vert Appel gratuit).

Facile et flexible d’utilisation, le chèque énergie est une aide intéressante pour les foyers modestes, leur permettant des économies à court terme – en couvrant une partie de la facture énergétique – ou à long terme – en leur facilitant l’accès à de l’équipement ou de la rénovation énergétique, à leur tour générateurs d’économies.

Faire plus d’économies sur sa facture de fioul : comparez les prix et cumulez les aides

Comparez les fournisseurs de fioul pour payer le prix juste

Le fioul est une énergie chère par rapport au gaz ou au bois, mais avec l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, il est désormais possible d’être bien renseigné sur les prix pratiqués par les différents fournisseurs. Vous pouvez suivre comment évolue le prix du fioul sur une période donnée pour l’acheter moins cher au meilleur moment. Alors, faites votre recherche et ne payez plus votre fioul au prix fort !

Quelques astuces pour économiser sur sa consommation de fioul

Sur un thème proche : quel est le meilleur moment pour acheter son fioul et à quel prix ?

Dispositifs d’aides aux travaux de rénovation énergétique

Une des manières les plus durables et vertueuses de réduire sa facture de fioul sur le long terme est de remplacer sa vieille chaudière par une chaudière à condensation moins énergivore et plus “verte”, aussi appelée chaudière écologique. Les propriétaires souhaitant réaliser des travaux d’isolation thermique (des murs, du toit ou des fenêtres, etc.) ou l’achat et l’installation d’équipements contribuant à l’amélioration du rendement énergétique de leur logement (ex. chaudière à condensation, pompe à chaleur, etc.) ont à leur disposition une large offre de prêts, de crédit d’impôt et de primes variées dont voici une liste non exhaustive :

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Le crédit d’impôt permet de soustraire de 30% le coût des travaux de rénovation énergétique de votre impôt sur le revenu.

  • Attribué sous condition de ressources
  • Couvre maximum 75% du montant des travaux avec un plafond de 2 400 € (personne seule) et 4 800 € (couple) + 120 € par personne supplémentaire.
  • Cumulable avec l’Eco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

Ce crédit gratuit (sans intérêts) couvre des travaux de rénovation ou d’installation énergétique sans conditions de ressources.

  • Montant maximal du prêt compris entre 7 000 € et 30 000 € selon les travaux
  • Cumulable sur 2 types de travaux (montant maxi 25 000 €)
  • Cumulable avec le CITE
  • Les travaux doivent être effectués par une entreprise RGE
  • Proposé dans la plupart des banques sur présentation d’un devis des travaux

Prime de transition énergétique “MaPrimeRénov” de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat)

  • Réservée aux revenus modestes ou très modestes
  • La prime peut aider à financer plusieurs types de travaux
  • Les travaux doivent être effectués par une entreprise RGE
  • Prime forfaitaire en fonction du montant des travaux, plafonnée à 20 000 € par logement sur 5 ans

Le programme “Habiter Mieux” de l’ANAH

  • Attribué sous condition de ressources
  • Les travaux doivent permettre une réduction de votre consommation énergétique d’au moins 25%
  • Cumulable avec l’éco-prêt à taux zéro, le crédit d’impôt, la prime énergie et les aides territoriales existantes.

La prime énergie aussi appelée “Coup de pouce économies d’énergie

  • Attribuée sous condition de ressources
  • Montant calculé sur la base des ressources du foyer
  • Cumulable avec d’autres aides (CITE, Eco PTZ)
  • Les travaux doivent être effectués par une entreprise RGE

Le Prêt de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales)

  • Accessible aux personnes qui touchent des allocations familiales CAF
  • Couvre jusqu’à 80% du montant des dépenses dans la limite de 1067,14€.
  • Taux à 1%, remboursable sur 36 mois maximum

La TVA à taux réduit de 5,5%

  • Accessible à tous les foyers
  • Le bénéficiaire doit remplir une attestation avant application du taux par un professionnel

L’exonération partielle ou totale de la taxe foncière 

  • Dépend de votre commune
  • Montant minimal de 10 000 € de travaux
  • Exonération entre 50 et 100 % du montant de l’impôt pour une durée de 5 ans.

L’aide à l’amélioration de l’habitat des Caisses de Retraite

  • Accessible aux personnes retraitées qui en font la demande
  • Montant de l’aide calculé sur la base des revenus, dépend du type de travaux de rénovation ou de rééquipement énergétique et des Caisses de Retraite,
  • plafonné à 3500 €

Ces dispositifs d’aide à l’amélioration énergétique sont-ils cumulables ?

La plupart des aides à la rénovation énergétique sont cumulables et vous pouvez, sur une même année, actionner les dispositifs suivants :

  • Chèque Énergie
  • Le Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE)
  • L’éco prêt à taux zéro (éco-PTZ)
  • La TVA à taux réduit
  • L’exonération de la taxe foncière
  • Les aides de l’ANAH
  • Les aides de la Caisse de Retraite

Pour mieux vous y retrouver dans la pléthore des aides et financements énergétiques, rapprochez-vous d’un des 200 “Espaces Info Énergie” (EIE) de l’ADEME présents sur tout le territoire. Ils sont chargés de vous informer sur les économies d’énergie et les énergies renouvelables. Pour les trouver facilement, faites une recherche internet “Espace Info Énergie” + le nom de votre département.

Vous l’avez compris, l’énergie en France représente un budget important pour les foyers, mais de nombreuses possibilités existent pour réduire sa consommation énergétique et faire des économies substantielles. Alors prenez le temps de bien vous renseigner !

Sylvie Thouvenin
Sylvie Thouvenin
Autodidacte du bricolage, je suis une véritable “mordue” de la décoration sous toutes ses formes. Je blogue et interagis sur différents sites déco/brico depuis 2007 et bien que la déco ne soit pas mon métier (je suis assistante sociale de formation!), j’essaye de me former en permanence pour prodiguer des conseils nés du vécu (rénovations, réparations). Mon autre passion, c’est la cuisine, qui a toujours fait partie de ma vie. Faire la cuisine, mais aussi aménager ma cuisine! Enfin, le bricolage à titre amateur, ainsi que la couture avec un fond de musique classique ou de bossa nova!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles

15 idées de déco tendance pour révéler un canapé en cuir clair

Pièce classique indémodable et indétrônable de notre salon, le canapé en cuir version 2021 se décline...

Quelles solutions naturelles pour entretenir ses canalisations ?

Lorsque l’eau s'écoule très doucement du robinet ou du pommeau de douche et que des odeurs...

Quel billard choisir pour son salon ?

Un billard à la maison : quel homme n'a pas un jour eu ce rêve ? On...

Une énergie neutre en carbone : c’est possible ?

La sauvegarde de l’environnement et la protection de la nature sont des enjeux communs que nul...

A lire

12 raisons d’acquérir une cuisine rustique : quelques modèles inspirants

Cuisine rustique: les bases pour bien l'aménager Meubles en bois...

Les 8 meilleurs mitigeurs de douche thermostatiques

Un mitigeur thermostatique est le composant...

Console meuble: de la console d’entrée à la console de bureau

Qu’entends-on par console meuble? Le terme de console meuble sous...

15 murs de cuisine étonnants : toutes nos astuces de décoration

Mur de cuisine: trouvez l'inspiration Dans une cuisine, même si...

Vous aimerez aussisur le même sujet
Plébisicté par nos lecteurs