Le prix de fioul dépend de plusieurs facteurs, tant français que mondiaux. Certains sont prédictibles, d’autres pas alors est-il possible de déterminer le meilleur moment pour acheter votre fioul ? Le chemin du fioul depuis son extraction chez le producteur jusqu’à la livraison dans votre cuve suit différentes étapes : l’extraction, le stockage et le transport, le raffinage, l’acheminement chez le détaillant et la livraison chez vous. Chacun y va de sa valeur ajoutée et l’État augmente çà et là la facture avec les taxes.

Quand acheter son fioul et à quels prix ?

Le prix du baril

Le fioul que vous utilisez pour votre chaudière est qualifié de “domestique”. C’est un combustible dérivé du pétrole provenant d’une ressource énergétique fossile. Le prix du fioul dépend donc du cours du baril de pétrole brut. Or, ce marché fluctue au gré de la géopolitique, de la découverte de nouveaux gisements, de la concurrence entre les différents pays producteurs, des crises économiques internationales, du taux du dollar… donc rien que vous ne puissiez maîtriser. Le cours du fioul est donc une résultante de ces différents facteurs.

Les taxes sur le fioul

Il y a un autre élément auquel vous ne pourrez pas échapper et pour lequel la France est malheureusement championne du monde, ce sont les taxes. L’état s’arroge le droit de les augmenter de façon régulière tout au long de l’année, en se réservant en plus le droit de pratiquer une ou plusieurs réévaluations ponctuelles pendant l’année, toujours à la hausse.

Le TICPE

La Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Énergétiques s’applique sur tous les produits pétroliers (et sur le gaz). C’est l’État qui la définit et, sans surprise, elle est en augmentation constante. Elle s’applique indifféremment dans toute la France et rapporte chaque année entre vingt et vingt-cinq milliards dans les caisses de l’État.

La TVA

Le taux de TVA pour le fioul domestique est de 20%, soit le taux dit “normal”.

La CEE – la Contribution Climat Énergie

La contribution climat-énergie pénalise les utilisateurs des produits les plus polluants. Le fioul domestique est considéré comme un combustible très polluant, dégageant beaucoup de CO2 et nuisible à la planète. Donc l’État le taxe… Mais comme les taxes démesurées n’ont pas pour effet de faire baisser la pollution (!), il prend comme prétexte spécieux le fait d’inciter les particuliers à utiliser des solutions plus écologiques qui émettront moins de CO2. Le principe est le même avec le gasoil ou l’essence qui sont encore plus taxés que le fioul.

Les augmentations de la CEE sont spectaculaires sans jamais être justifiées. Entre 2014 et 2016, elle est passée de 6,8 cents/litre à 11,55 cents/litre, soit une augmentation de 70% en deux ans !

Le prix du fioul en France

Tous les grossistes qui vendent du fioul en France dépendent donc du même tarif au départ des producteurs. Alors quels sont les facteurs qui influencent ce fioul une fois sur notre territoire ?

La météo est le facteur le plus évident. On a beau nous rebattre les oreilles avec le réchauffement climatique, la saison froide existe toujours et la consommation augmente si elle s’étale sur de plus nombreux mois et s’il y a un gros coup de froid pendant l’hiver.

C’est généralement pendant l’été que les particuliers font un bilan de ce qui leur reste de fioul dans leur cuve. Ils estiment la quantité dont ils vont avoir besoin pour tout l’hiver et commandent en conséquence. C’est bien sûr faire le jeu des fournisseurs qui sont assaillis à cette époque. Ils ont parfois du mal à répondre à la demande et profitent aussi du caractère d’urgence pour augmenter leur tarif.

Pour peu vous vous y preniez au dernier moment, vous aurez du mal à trouver un fournisseur et ses prix auront probablement encore grimpé.

chaudière à fioul

Logiquement, les prix du fioul sont plus hauts à l’approche de l’hiver. L’idéal est d’anticiper et, si vous le pouvez, remplir votre cuve au printemps ou au début de l’été. L’estimation peut être délicate et il est sage de prévoir un gros coup de froid pendant l’hiver pour ne pas être pris au dépourvu. En tous cas, n’attendez pas que votre cuve soit complètement vide car si cela arrive au moment où le cours du pétrole est le plus haut, vous allez le regretter.

Vous devez également faire la comparaison entre les différents fournisseurs qui officient dans votre région. Tenez compte du prix du fioul ET de celui de sa livraison.

La qualité du fioul : le fioul ordinaire et le fioul supérieur

Le fioul ordinaire est bien sûr moins cher que le fioul supérieur car il ne contient aucun additif spécifique. Le fioul ordinaire est soumis à des réglementations et des normes donc il est de bonne qualité mais il reste moins performant que le fioul supérieur.

Les additifs du fioul supérieur sont les suivants :

  • Les agents anti-corrosion (ou anti-oxydants) qui protègent votre cuve et les circuits d’alimentation de votre chaudière,
  • Les agents antifroid qui permettent au fioul de résister à des températures plus basses pouvant aller jusqu’à -25 degrés,
  • Les agents anti-odeurs qui masquent en partie l’odeur du fioul,
  • Les agents anti-bactéries qui limitent la formation de bactéries dans votre fioul.

Le fioul supérieur ayant un meilleur rendement, votre consommation devrait être un peu moindre. Comparez-le ici avec d’autres types d’énergie pour le chauffage.

Vous pouvez mélanger sans danger les deux types de fioul dans votre cuve puisque la différence entre les deux fiouls réside uniquement dans l’ajout de produits spécifiques. En mélangeant les deux produits, les additifs seront un peu moins efficaces car un peu plus dilués. Le prix sera de la moyenne entre les deux qualités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here