-

Travaux maison & aménagement Comment aménager un toit-terrasse ?

Comment aménager un toit-terrasse ?

-

-

Si votre maison est construite dans un style plutôt moderne ou contemporain, elle est peut être dotée d’un toit plat. On peut alors aisément réfléchir à la manière d’exploiter ce dernier pour en faire espace de vie à part entière. Aménager un toit-terrasse, aussi appelé rooftop, est une option intéressante pour agrandir l’espace de votre maison sans devoir ajouter nécessairement une pièce supplémentaire. Que ce soit pour aménager une nouvelle terrasse, un coin détente, ou même une pièce de vie supplémentaire, l’espace offert par un toit plat peut être utilisé de multiples manières ! Voici quelques conseils pour bien aménager votre toit terrasse.

8 conseils pour aménager un toit terrasse
8 conseils pour aménager un toit-terrasse quelle que soit sa surface.

Personnaliser son toit-terrasse 

Pour aménager un toit-terrasse, vous pouvez tout à fait laisser parler votre imagination. Il n’existe pas de toit-terrasse type, vous pouvez aussi bien le construire en bois qu’en carrelage ou qu’en pierre naturelle, et vous pouvez y ajouter tous les éléments que vous souhaitez : jacuzzi, salon de jardin, luminaires, plantes…

Côté aménagement, on optera souvent pour du mobilier de jardin, en bois ou en métal, des fauteuils de jardin à la pergola. L’objectif est de créer un espace de repos, où l’on pourra se sentir bien et se détendre. C’est pour cette raison que certains décident d’aménager sur leur toit-terrasse un spa, un jacuzzi, une piscine, des balançoires, une bibliothèque ou même un potager ! 

Côté plantes, vous avez l’embarras du choix : rosier grimpant, glycine, bambous, bonzaï, lavande… Les plantes grimpantes, notamment, seront du plus bel effet avec une pergola.

Côté éclairage, vous pourrez choisir entre des luminaires sur pied et des spots encastrables dans le sol. 

Lire également : pergola en alu, en bois ou en PVC ? Le match

Un toit terrasse dans des matières tendance comme le bois associé au béton pour un style résolument moderne.
Aménagement d’un toit terrasse avec une partie végétalisée et un espace lounge très agréable.

Quel revêtement pour son toit-terrasse ?

Le toit-terrasse est par définition exposé aux intempéries, mais aussi à l’ensoleillement en été. Vous avez donc besoin d’un revêtement solide et robuste, qui ne sera pas abîmé par les intempéries. On conseille en général de faire son choix entre les revêtements suivants :

  • Le bitume, réputé pour son étanchéité.
  • Le revêtement de toiture en synthétique, le plus souvent PVC ou EPDM. Toutefois, le PVC a une durée de vie limitée et l’EPDM résiste plutôt mal aux intempéries
  • Sur le revêtement choisi, on pourra ajouter une couche supplémentaire, qui sera une protection de plus. Par exemple, on peut opter pour des graviers ou des dalles, ou pour une toiture végétalisée : terre, plantes, gazon…  Attention, comme un jardin, la toiture végétalisée nécessitera un peu d’entretien ! En savoir plus sur les matériaux et l’étanchéité d’un toit-terrasse sur : www.etancheite-terrasse.fr
Aménagement d’un toit-terrasse ultra design avec la prédominance du végétal pour créer une barrière visuelle avec les voisins
Du gazon sur un toit-terrasse c’est possible ! Ajoutez un garde corps et vos enfants pourront en faire un espace de jeu.
Toit-terrasse en bois avec un tout petit potager d’appoint.

Aménagement de toit-terrasse : quelles sont les règles en copropriété ?

Première chose à vérifier si vous habitez en copropriété : le toit ne doit pas être une partie commune mais une partie privative liée à votre appartement. 

De plus, si vous souhaitez aménager des équipements lourds comme un jacuzzi ou une serre, et que vous habitez en immeuble ou en copropriété, vous devrez au préalable demander l’autorisation du syndic. Pour tout aménagement léger, comme une jardinière ou du mobilier extérieur, il faudra éviter de dépasser un poids de 90kg afin de faciliter l’entretien du toit-terrasse. Aucun aménagement ne doit en outre obstruer le système d’évacuation des eaux pluviales. 

Quant aux équipements, vous ne devez pas faire de feu à même le sol : privilégiez les équipements à combustion comme la plancha ou le barbecue. 

D’une manière générale, vous devrez obtenir l’accord de vos voisins avant toute décision d’aménagement de votre toit-terrasse, que le toit soit une partie privative ou non. Le toit-terrasse ne doit pas leur porter préjudice, par exemple en limitant leur ensoleillement ou en créant des nuisances sonores.

Les contraintes à prendre en compte pour aménager son toit-terrasse

L’aménagement d’un toit-terrasse doit prendre en compte plusieurs contraintes. En effet, il faut s’assurer que le toit puisse supporter le poids de vos équipements, et que l’isolation et l’étanchéité ne seront pas perturbées par ces nouvelles charges. C’est d’autant plus important si vous décidez de mettre en place une piscine ou un jacuzzi ! Vous devez donc vérifier que les murs porteurs puissent supporter le poids de ces équipements, et que la dalle en béton est assez épaisse et solide pour ne pas risquer de s’écrouler sous le poids de l’ensemble de la structure. Pour réaliser ces vérifications, vous devez certainement faire appel à un bureau d’étude spécialisé à moins que vous soyez en mesure de réaliser ces calculs de portance vous-même.

Quant à l’étanchéité, vous devez vous assurer que les matériaux utilisés respectent la norme DTU 43.1. Vous pouvez également ajouter une couche d’isolant, pour éviter les déperditions d’énergie, comme la laine minérale, la mousse de polyuréthane, le polystyrène… A noter que si vous avez un toit-terrasse jardin avec 10 cm de terre, l’isolation thermique et phonique sera déjà assurée de manière naturelle ! Prévoyez également un système d’évacuation des eaux de pluie. Pour une évacuation naturelle des eaux de pluie, la pente du toit-terrasse doit être de 1 à 2 %. Sinon, vous pouvez mettre en place des caniveaux ou un siphon pour amener l’eau de pluie jusqu’à la gouttière. 

Comment sécuriser son toit-terrasse ?

La sécurité est un autre volet important de l’installation d’un toit-terrasse, surtout si vous avez des enfants ! Vous pouvez installer des barrières de sécurité en bois, en métal ou en béton, ou même un muret de sécurité. Vous pouvez aussi opter pour un dispositif de sécurité naturel avec une barrière végétale : certaines plantes et arbustes seront aussi très efficaces pour empêcher les enfants de s’approcher trop près du bord.  

Toit-terrasse avec piscine et garde-corps
garde corps pour toit terrasse
Source : vu sur detentejardin.com

Comment éviter le vis-à-vis sur un toit-terrasse

Si vous avez peur qu’il y ait du vis-à-vis, parce que vous habitez dans un quartier où les logements sont très resserrés entre eux, inutile de mettre des barrières inesthétiques qui gâcheraient la vue ! Vous pouvez tout simplement planter, tout autour de votre toit-terrasse, des haies dans des pots ou d’autres plantes denses, pour éviter que les voisins n’aient une vue dégagée sur votre toit-terrasse. 

Combien coûte l’aménagement d’un toit-terrasse ?

Le prix d’un toit-terrasse va énormément varier en fonction du revêtement choisi, des équipements mis en place, et de l’ampleur des travaux réalisés pour l’étanchéité ou l’isolation.

Pour un projet d’aménagement de toit-terrasse simple, on comptera entre 70 et 150 € le m². Pour un toit-terrasse végétalisé, on comptera entre 70 et 100 € le m². A cela, il faudra ajouter le coût de l’étude de faisabilité et la réalisation de plans de construction par un architecte, si vous y avez recours. Cela vous coûtera entre 8 et 15 % du montant total des travaux. 

Vous avez aménagé chez vous un toit terrasse ? Partagez votre expérience et bons plans déco avec nous dans les commentaires ci-après.

Marc Gauthier
Marc Gauthier
Bricoleur autodidacte, je suis passionné par la décoration intérieure, le bricolage, et tout ce qui touche à la récupération d’objet pour leur donner une seconde vie. J’ai travaillé par le passé dans l’import export de mobilier d’intérieur et de fait je suis toujours à l’écoute et à l’affut des nouvelles tendances. Loin d’être un bricoleur chevronné, j'ai récemment fait mes premières armes dans la rénovation complète d’une vieille bâtisse dans la Creuse (qui m’aura pris plus d’un an au total!). Je suis un touche à tout qui aime observer, comprendre, et démonter un peu tout et n’importe quoi pour analyser les mécanismes et les fonctionnements. Je co-anime ConsoBrico pour faire partager mes découvertes et expériences.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles

Toiture terrasse : nos conseils pour la nettoyer et l’entretenir

La toiture terrasse ou toit-terrasse se développe depuis quelques années dans la veine des projets architecturaux...

Lit king size ou queen size : lequel est fait pour vous ?

A l’instar des chambres d’hôtel qui proposent de plus en plus des lits aux dimensions "queen"...

15 idées de déco tendance pour révéler un canapé en cuir clair

Pièce classique indémodable et indétrônable de notre salon, le canapé en cuir version 2021 se décline...

Quelles solutions naturelles pour entretenir ses canalisations ?

Lorsque l’eau s'écoule très doucement du robinet ou du pommeau de douche et que des odeurs...

A lire

Arbre à chat: le guide avec conseils, prix et comparatifs

Guide pour les arbres a chat et condos L'arbre a...

Quel Parquet pour Votre Salon : Massif, Stratifié ou Contrecollé

Actuellement, sur le marché du revêtement de sol, il...

Porte de douche battante: fonctions et guide d’achat

Avantages et inconvénients des portes battantes Les portes de douche...

Vous aimerez aussisur le même sujet
Plébisicté par nos lecteurs