Parmi les sources d’énergies alternatives, le solaire fait un peu figure d’exception.

Alors que l’éolien ou les pompes à chaleur semblent marquer le pas vis-à-vis des particuliers (pour des raisons essentiellement de coût d’achat et d’entretien), le solaire poursuit sa progression devenant un standard en matière d’énergie renouvelable.

Pour s’en convaincre, il suffit de se rendre dans une grande surface : on y vend depuis longtemps des éclairages de jardin solaires et le photovoltaïque s’accorde avec des objets de plus en plus inattendus (chaudière solaire…).

Face à cet engouement du grand public pour le solaire, les fabricants rivalisent d’ingéniosité pour proposer des produits toujours plus performants et à haut rendement.

Les cellules monocristallines s’imposent aujourd’hui.

cellules photovoltaïques polycristallines

Il existe trois grandes catégories de cellules monocristallines

Les monocristallines sont les moins encombrantes et les plus performantes.

Elles récupérèrent 15% du rayonnement solaire. Mais, elles ont un coût de production bien plus élevé que les autres types de cellules, c’est pourquoi leur utilisation estencore réduite. Les cellules amorphes sont, de loin, les moins chères à réaliser.

Elles utilisent de fines couches de silicium que l’on peut poser directement sur des vitrages.

On les retrouve essentiellement sur les montres et les chargeurs de portables.

Les cellules polycristallines sont, sans aucun doute, celles qui s’accordent le mieux avec les usages de la vie courante.

Le silicium est éclaté en une multitude de cristaux. Elles ont un rendement moindre que le monocristallin mais leur coût de production est également moindre d’où leur utilisation massive.

cellules photovoltaïques polycristallines

De nouveaux usages

Très récemment sont apparues des tuiles photovoltaïques qui peuvent être employées comme revêtement de toiture.

Cette nouvelle application des cellules polycristallines est très prometteuse car ces dernières répondent au souci esthétique exprimé par nombre d’utilisateur du solaire.

On le voit,les déclinaisons de ce type de produit sont quasiment infinies.

Dans le domaine de la construction, l’avenir est indéniablement au solaire qui devrait s’imposer comme une norme.

PARTAGER
Article précédentSolution de chauffage : comment choisir sa chaudière ?
Article suivantComprendre le principe de combustion (chauffage)
Jean Morel
En dehors de mon titre honorifique “d’admin” pour ConsoBrico, je suis un bricoleur du dimanche infatigable, qui court à droite et gauche avec sa caisse à outils pour venir en aide à la famille et aux amis dès qu’il le peut. Le jardin est mon deuxième salon, j’y passe mes week-end et y investit la moindre économie ; ) Je construis moi même abris de jardin, cages à poules, des espaces clos pour les lapins, et même dernièrement un garage pour mettre l'abris ma collection de vélos anciens!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here