Bricolage & DIY Comment poser un sèche-serviettes électrique ?

Comment poser un sèche-serviettes électrique ?

-

Quoi de plus désagréable que de trouver une serviette encore mouillée à la sortie du bain ou de la douche. La solution ? Le sèche-serviettes électrique, pour améliorer l’expérience de douche au quotidien et prolonger les moments d’intimité dans la salle de bains. Avec des prix nettement plus raisonnables qu’il y a 15 ans, les sèches-serviettes sont plus que jamais plébiscités par les Français, d’autant que plus de 10 millions de salle de bains sont désormais équipées en chauffage électrique.

Cerise sur le gâteau, l’installation d’un sèche-serviette électrique est simple et ne nécessite pas l’intervention d’un plombier. Seule précaution à prendre: bien respecter les étapes d’installation, avec notamment en ligne de mire, les normes de sécurité.

Dans cet article nous allons voir quelles sont les étapes pour poser un sèche-serviettes électrique dans sa salle de bains et le connecter au réseau électrique. C’est parti !

Quel est le rôle d’un sèche-serviettes ?

On a tendance à l’oublier mais le succès du sèche-serviettes n’est pas uniquement dû à sa capacité évidente de sécher les serviettes humides ou mouillées. La chaleur qu’il dégage lui permet également d’endosser un autre rôle, celui de petit radiateur d’appoint.

S’il y a bien une pièce de la maison où règne en maître l’humidité, c’est la salle de bain. L’humidité y est responsable des moisissures, et de l’inconfort général qui peut y régner. Il faut donc être capable de chauffer rapidement et efficacement la salle de bain. Cette réactivité est essentielle notamment le matin lorsque l’on doit prendre une douche express, ou lorsque l’on n’a pas le temps de convaincre son enfant qu’il n’aura pas froid une fois sorti de la douche ! En bref, la montée en température doit se faire de manière brève et sans effort. Les sèche-serviettes modernes sont conçus pour répondre parfaitement à ces besoins.

Le système est relativement simple. Un sèche-serviettes se compose d’une structure tubulaire représentée en général par deux tubes verticaux et de plusieurs tubes horizontaux de haut en bas. Dans ces tubes est véhiculée la chaleur par le biais d’un liquide caloporteur comme l’eau et l’huile. On règle ensuite la température en sortie à l’aide d’un thermostat intégré.

Modèle: Sèche-serviettes ANGORA. Source: Lapeyre

Les différents types de sèche-serviettes

Tous les sèche-serviettes ne se ressemblent pas. Il ne s’agit pas uniquement ici de design, de couleurs ou d’esthétisme. C’est le principe de fonctionnement lui-même du sèche-serviette, en fonction des technologies propres à chaque fabricant, qui peut différer.

On distingue toutefois trois grandes familles de sèche-serviettes:

  • Le sèche-serviettes électrique : c’est un sèche-serviettes dit “à inertie”. Il est facile à installer et se branche sur le circuit électrique de votre maison ou appartement. Il est doté d’une résistance électrique qui produit de la chaleur et la transmet dans le corps de chauffe qui peut être un élément solide comme la céramique, ou plus courant, un liquide caloporteur.
  • Le sèche-serviettes à eau : l’apport en chaleur provient du chauffage central de votre logement. C’est donc votre chaudière qui fait fonctionner indirectement votre sèche-serviette en chauffant l’eau qui viendra ensuite dans les tubes du sèche-serviettes.
  • Le sèche-serviettes mixte : c’est une association des deux systèmes ci-dessus: eau et électricité. Lorsque votre chauffage central fonctionne, c’est lui qui se charge de chauffer le sèche-serviette et lorsqu’il est à l’arrêt c’est la chaudière qui se charge de chauffer l’eau.

Les étapes de pose d’un sèche-serviettes électrique 

Outils et produits nécessaires pour le montage:

  • Une perceuse 
  • Un niveau à bulle
  • Un mètre
  • Un tournevis ou visseuse
  • Un crayon
  • Un marteau

Avant de démarrer

  • Veillez à couper l’alimentation électrique du logement au niveau du disjoncteur général.
  • Notez que l’installation doit s’effectuer sous la norme de sécurité NF C 15-100 qui définit la réglementation pour les installations électriques privées. Il doit donc obligatoirement respecter les volumes de protection pour la vie en salle de bain, à savoir notamment le respect des distances qui séparent le sèche-serviette de la baignoire ou la douche. Tout dépend de la classe (classe 1, ou classe 2) à laquelle appartient le sèche-serviettes. 
  • Prenez possession de la notice de montage du sèche-serviettes et lisez-là de bout en bout avant le montage. Cela vous donnera une idée globale du temps nécessaire ainsi que les étapes à suivre et des outils à préparer
  • Préparez des chevilles et des vis de fixation adaptées au mur afin d’assurer la solidité de l’installation. Elles ne se seront pas les mêmes s’il s’agit d’un mur en béton ou d’une cloison de type placo.
  • Positionnement du sèche-serviettes: évitez de le placer près de la bouche d’aération de type VMC de la salle de bain.
  • Rappelez-vous que le sèche-serviette doit être positionné à au moins 20 cm du sol.
Modèle: Sèche-serviettes électrique STENDINO. Source: Lapeyre

Etape 1: Déterminer l’emplacement du sèche-serviettes

  • Prenez les mesures du gabarit du sèche-serviettes (le gabarit devrait normalement être inclus dans l’emballage) et reportez-les sur le mur grâce à un crayon.
  • Désignez ensuite les points de perçage et commencez à percer. Vous pouvez vérifier, en traçant une ligne entre les différents points de perçage, et vérifier l’horizontalité et la verticalité à l’aide d’un niveau à bulle. 

Etape 2: Installer le sèche-serviettes

  • Insérez les chevilles puis vissez l’embase des supports contre le mur.
  • Ne serrez pas totalement car il est nécessaire que les embases de chaque côté soient à la bonne hauteur. Vérifiez là encore à l’aide d’un niveau à bulles et corrigez si nécessaire.
  • Repérez à présent les entretoises au dos du sèche-serviette et fixez-les sur les embases. Placez ensuite le sèche-serviettes sur les entretoises et assurez-vous de la solidité de l’ensemble, tout autant que l’aplomb.

Etape 3: Les raccordements

Il est temps de procéder au raccordement électrique du sèche-serviettes, mais avant tout assurez-vous que l’alimentation au disjoncteur général de branchement soit bien coupée.

  • Repérez la prise électrique à laquelle le sèche-serviette sera branché, enlevez le capot et retirez le boîtier des câbles qui doit comporter des fils selon un code couleur bien précis: un fil neutre (bleu), la phase (jaune), et peut être d’autres fils comme le fil pilote (noir) ou fil de terre (vert/jaune). Raccordez les fils avec des dominos.
  • S’il s’agit d’un appareil de classe 1, l’appareil sera relié à la terre via le fil vert / jaune. Dans le cas d’un appareil de classe 2, il n’a pas besoin d’être relié à la terre.
  • Le fil noir servira à la programmation sous la forme, par exemple, d’un thermostat pour contrôler la température.
  • Faites un test pour vous assurer du bon fonctionnement de l’appareil avant de remettre le boitier en place.

C’est terminé, votre sèche-serviettes est désormais installé ! Profitez bien de ce nouvel appareil qui devrait sans nul doute vous apporter beaucoup de confort au quotidien.

Jean Morel
Jean Morelhttps://www.consobrico.com
En dehors de mon titre honorifique “d’admin” pour ConsoBrico, je suis un bricoleur du dimanche infatigable, qui court à droite et gauche avec sa caisse à outils pour venir en aide à la famille et aux amis dès qu’il le peut. Le jardin est mon deuxième salon, j’y passe mes week-end et y investit la moindre économie ; ) Je construis moi même abris de jardin, cages à poules, des espaces clos pour les lapins, et même dernièrement un garage pour mettre l'abris ma collection de vélos anciens!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles

Comment aménager une bibliothèque dans une cuisine

Qui se souvient encore de la cuisine des années 60 / 70. Même si le style...

Quelle déco murale pour votre cuisine ?

Nos meilleures idées de déco murale pour votre cuisine ! Vous démarrez...

8 idées d’aménagement pour une cuisine pratique et moderne

Une cuisine moderne: quel critères ? On rêve tous d’une cuisine moderne et...

Qu’est ce que le déménagement écologique ?

Lorsque l’on entreprend un déménagement, la première chose que l'on cherche à faire en général c'est...

A lire

Quelques conseils pour aménager une petite salle de bain

Une petite salle de bain n'est pas un problème...

Ces petits gestes qui font baisser votre facture d’énergie !

Quelques conseils pour faire baisser sa facture...

Quels matériaux choisir pour son évier de cuisine?

Quel matériau choisir pour mon évier de cuisine ? Selon...

La verrière d’intérieur: la solution pour compartimenter un espace avec luminosité

Les verrières d'intérieur représentent une solution efficace pour diviser...

Vous aimerez aussisur le même sujet
Plébisicté par nos lecteurs