Energies de l'habitat Energie écologique La VMC ou à quoi ça sert de ventiler...

La VMC ou à quoi ça sert de ventiler dans une maison ? Toutes nos explications

-


Ventilation et économies d’énergie: un contresens ?

Un Système de Ventilation Mécanique Contrôlée ou VMC en ‘bien plus court’ à comme double objectif de faire des économies d’énergie et une maitrise du flux d’air et de la qualité de l’air ambiant.

Vous devez me prendre pour un fou, je vous parle de ventiler votre maison et de faire des économies d’énergie c’est un peu contradictoire ! Et non !

Car une aération que je qualifierai de faite à « la barbare » : J’ouvre les fenêtres et regarde ma montre et je compte 30 minutes » a un problème. Ce type de ventilation n’est maitrisé en rien, ni l’arrêt du chauffage très souvent, ni le temps réel trop court ou trop long mais quasiment jamais la bonne durée.

L’avantage avec une VMC ‘Ventilation Mécanique Contrôlée’ c’est que vous allez réaliser le renouvellement de votre air ambiant au fil de la journée et selon le réel besoin de votre habitation. Pour réaliser ceci vous avez 4 types de VMC d’un point de vu technique et philosophique, qui sont:

La VMC simple flux autoréglable

L’air vicié, est extrait des pièces humides (cuisine, salle de bain, wc, cellier) via des bouches d’extraction d’air reliées à un groupe d’extraction très souvent en comble, grâce à des conduits souples.

L’air neuf pénètre par des entrées d’air autoréglables placées au-dessus des fenêtres des pièces de vie, chambres et séjour. Ce qui permet un balayage d’air du logement.

Les avantages : Faible investissement, installation simple et rapide.

Inconvénients : Economies d’énergie bilan mitigé, peut mieux faire.

La VMC simple flux hydroréglable

L’air vicié est extrait sur le même principe que pour une VMC auto, avec comme particularité que les bouches d’extractions sont ‘’hygroréglables’’ ce qui va permettre une adaptation automatique du débit d’air extrait par la bouche en tenant compte du taux d’humidité ambiant de la pièce, ou par la ‘présence de personnes’ dans le local utilisé pour les wc.

Source: lecoindupro.com

L’air neuf va suivre le même chemin que pour une VMC auto, à la différence que les entrées d’air vont être de type A ou B. Le type d’entrée d’air va définir si votre VMC hygro est de type A ou B. Mais la différence entre le type A et B, c’est quoi ? Le type A le débit des entrées d’air sera fixe, pour le type B le débit sera variable selon l’humidité ambiant de la pièce.

Les avantages : Installation simple et rapide, ajustement du débit selon le besoin et la présence ou non des habitants. Une offre de groupe d’extraction avec un niveau de consommation électrique très faible.

Inconvénients : Côté économies d’énergie, peut faire encore un peu mieux.

Que ce soit sur les versions autoréglables ou hygroréglables il existe des entrées d’air avec une option acoustique, la version acoustique est relativement intéressante pour des logements en ville ou proche d’axe routier.

La VMC double flux

La particularité principale de ce type de système de VMC, c’est que le caisson d’extraction va aussi assurer l’insufflation d’air neuf du logement. A ce jour techniquement, il n’y a pas trop de solution VMC double flux pouvant s’installer facilement dans un appartement. Le principe de VMC double flux est plus adapté à maison individuelle.

Que ce passe t’il dans le caisson double flux ?

Le flux d’air extrait ‘’air vicié’’ va croiser le flux d’air neuf ‘’air insufflé’’ sans être en contact directement pour des raisons d’hygiène bien sur. Lors de se chasser croiser, il va ce produire un échange de chaleur ‘’calorie’’ entre les deux flux d’air. L’air extrait qui en général est au environ de 20°C va croiser un flux d’air extérieur dit froid, en décembre cela peut être -5°C. Le flux d’air insufflé dans le logement va ce réchauffer afin d’être insufflé moins froid que par une entrée d’air classique. Dans notre cas la température d’air insufflé aux bouches peut être de 18°C selon la performance du système double flux installé. Ce qui vous permettrait de réaliser une économie d’énergie très importante. Car les 200 ou 300 m3/h qui vont être insufflé à 17/18°C au lieux de -5°C sont autant de calories en moins à fournir donc consommées par votre chauffage.

L’ensemble des système de VMC double flux sont équipés de filtres à l’entrée d’air afin d’éviter d’insuffler des poussières, pollens, …

Côté bruit, plus de risque que vos entrées d’air côté de l’axe passant de votre maison vous créent de l’inconfort.

Les avantages : Économie d’énergie très importante, jusqu’à plus de 20% sur votre facture de chauffage. Un confort thermique accrus avec la suppression d’insufflation d’air froid dans votre logement. La suppression des risques de bruit pouvant être introduit via les entrées d’air des fenêtres. Filtration de l’air, suppression du pollen, des poussières.

Inconvénients : L’installation est un peut plus complexe qu’une VMC auto ou hygro. Le coût d’investissement est supérieur à une VMC auto ou hygro, mais avec un retour sur investissement relativement rapide.

La VMC double flux connectée à un puit canadien

Nous conservons le principe général et les caractéristiques de la VMC double flux standard, à laquelle une adaptation de l’entrée d’air va être faite.

L’air neuf avant de croiser l’air extrait, va passer par un réseau de conduit extérieur enterré dans votre jardin, afin de récupérer l’énergie disponible dans le sol.

Ce qui va vous permettre d’optimiser encore plus votre économie d’énergie en hiver par temps froid.

Cette ‘’extension’’ est à recommander dans les régions très froide, comme l’Alsace, la Savoie… Dans les régions plus tempérées le rajout de la fonction puits canadien, n’a aucun intérêt en terme de confort et d’économie d’énergie.

Il faut bien prendre en compte que le surcoût de la fonction puits canadien n’est pas négligeable. Selon, les marques et systèmes cela peut vous faire doubler votre investissement initial, et si l’hiver ne descend pas en dessous des 0°C très régulièrement, le retour sur investissement est très très long entre 2 et 3 générations.

 

Jean Morel
Jean Morelhttps://www.consobrico.com
En dehors de mon titre honorifique “d’admin” pour ConsoBrico, je suis un bricoleur du dimanche infatigable, qui court à droite et gauche avec sa caisse à outils pour venir en aide à la famille et aux amis dès qu’il le peut. Le jardin est mon deuxième salon, j’y passe mes week-end et y investit la moindre économie ; ) Je construis moi même abris de jardin, cages à poules, des espaces clos pour les lapins, et même dernièrement un garage pour mettre l'abris ma collection de vélos anciens!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles

Les 15 meilleures colonnes de douche en 2019

Notre avis sur la colonne de douche IDEAL STANDARD IdealRain La colonne IdealRain est...

Pompe de piscine: comment l’amorcer ou la réamorcer ?

Amorcer une pompe de piscine On amorce une pompe de piscine dans deux...

Les 10 meilleures vasques de salle de bain en 2019

Tests et avis sur le lave-main / la vasque rectangulaire Bruxelles 118C La vasque...

Les 7 meilleurs robinets thermostatiques en 2019

Tests et avis sur la tête thermostatique OVENTROP  On ne présente plus la marque...

A lire

Vous aimerez aussisur le même sujet
Plébisicté par nos lecteurs