Bien choisir son blender chauffant

C'est une surprise pour personne, le "fait-maison" revient à la mode depuis quelques années : les robots-cuistots se propagent sur nos plans de travail et multiplient les fonctionnalités, de tandem avec les livres de cuisine et de recettes qui nous permettent de faire de grands plats directement de nos cuisines.

Ainsi, une chose aussi banale que la soupe revient à la mode et on multiplie les découvertes et redécouvertes de la soupe… de quoi profiter à un petit appareil électroménager comme le blender chauffant ?

Afin de choisir au mieux votre appareil, il peut être utile de faire un tour d’horizon des différentes caractéristiques à prendre en compte lors de votre achat. Adeptes des soupes, des sauces et autres confitures, le blender chauffant va vous enchanter..

Blender chauffant ou blender traditionnel ?

Il existe en effet deux types de blenders : le blender de cuisine traditionnel et le blender chauffant.

Le premier est parfait pour les mélanges, mais concerne essentiellement les mélanges à froid : cocktails alcoolisés ou non, jus, et smoothies sont autant de préparations qui trouveront leur place dans votre blender traditionnel.


En revanche, si vous désirez préparer des mixtures "chaudes", à l’image des soupes, le blender traditionnel sera limité dans ses fonctionnalités. Il sera alors intéressant de tester le blender chauffant, qui possède plusieurs atouts sur le premier: en plus de préparer les mixtures chaudes et de les conserver au chaud, il conserve tous les attributs techniques du blender traditionnel, comme sa puissance. 

Les caractéristiques du blender chauffant

Il est essentiel de garder la règle d’or suivante en tête : sauf si vous prévoyez d’avoir un usage très occasionnel de votre blender, privilégiez toujours un produit robuste (et donc, forcément, un peu plus cher). Cela peut sembler logique mais devant la multiplication des blenders à très petit prix on peut être tenté de privilégier sa bourse avant tout.

Les prix de certains robots traditionnels commencent dès quelques dizaines d'euros, mais si vous décidez d’y ajouter des fonctionnalités, comme le fouettage de crèmes ou la cuisson d’aliments, le pilage de glace, il vous faudra prévoir une fourchette allant de 150€ à 800€ selon les caractéristiques de chaque appareil et la marque.

Commençons par le moteur, deux éléments à observer : la puissance du moteur, et la puissance de chauffe.

Le ratio est généralement de 300 watts pour le moteur, et de 800 watts pour la chauffe : il s’agit là d’une bonne moyenne. Toutefois, vous pourrez trouver des appareils plus performants grimpant à 1500 watts pour la chauffe, mais cela dépendra avant tout de votre fréquence d’utilisation.

Le bol représente la caractéristique principale, car elle est directement liée au nombre d’usagers qui profiteront de votre blender chauffant. Les quantités varient de 1 litre à 2 litres, sachant qu’1 à 2 litres permettent de remplir les ventres de 3 ou 4 personnes ! Si vous prévoyez de plus grosses quantités (pensez que des personnes se resservent !), alors il faudra peut-être viser plus haut. La matière du bol et son contenant sont à prendre en considération : privilégiez plutôt le verre ou l’inox, plus solides que le plastique.

La résistance aux chocs thermiques représente un  deuxième critère d'importance. Il est conseillé de se renseigner auprès des marques qui possèdent les normes d'usage car à moins d'être un pro du plastique ou du verre, il n’y a pas de réels critères extérieurs qui différencient un bold costaud d'un bol qui l'est moins. 

Les marques connues, tel que Moulinex, Thermomix et Cuisinart, proposent en général des garanties (plus longues que les non-marques) et un service après-vente organisé.

Le nombre de vitesses recommandé est de 4 à 5 minimum, en y comptant une vitesse supplémentaire pour la glace pilée. Certaines marques proposent jusqu'à 14 vitesses, mais la différence de performance n’est presque plus perceptible au-delà de 6 vitesses, sauf pour des mixtures spécifiques (comme les noix, amandes etc).

Lire également  11 manières d’utiliser votre blender: vous allez être surpris !

Deux critères restent à déterminer, même s’ils peuvent sembler les moins importants. Il est recommandé de choisir un blender qui possède une poignée ainsi qu'un socle antidérapant, dans un souci de stabilité, mais également de sécurité (afin d'éviter de renverser de la soupe bouillante sur vos convives !). 

Les deux blenders qui ont le vent en poupe !

Quelques blenders populaires et éprouvés par les utilisateurs..

-- > le Moulinex Soup&Co LM9001B1 Blender Chauffant , qui n'est pas qu'à réserver aux cuistots professionnels ! Avec ses 5 vitesses, sa puissance et sa contenance disponible de 1.8 litres, il convient parfaitement aux grandes familles (6 grandes portions de soupes peuvent être congelées). En outre, sa fonction de mixage à froid le rend polyvalent. Néanmoins, et malgré son faible bruit, il reste assez encombrant sur un plan de travail.

-- > Avec son design plus formel le Philips HR2200/80 Blender Chauffant Soup Maker 990 W 1,2 L vous ravira sûrement par son prix, et notamment son étonnant rapport qualité / prix qui le place depuis quelques années en tête des ventes. Ses 5 réglages prédéfinis vous assurent une utilisation très simple. Néanmoins, cette simplicité se retrouve également à d'autre niveaux .. et qui le desservent : sa puissance est en effet assez faible, et sa contenance de 1.2 litres est elle également en deçà de la moyenne.

Résistance, contenance du bol, matière, marque, et puissance du moteur sont autant de critères à prendre en compte en amont de votre achat. Dans tous les cas il est recommandé de ne pas investir lourdement dans un appareil que vous comptez n’utiliser qu’occasionnellement !

PARTAGER
Article précédentMixeur plongeant: dans quel cas l’utiliser et est t-il vraiment indispensable?
Article suivantLes différents types d’énergies pour votre chauffage: gaz, électricité, fioul et bois
Anais Chevalier

Je m’appelle Anais, j’ai 35 ans, et je suis la plus jeune de l’équipe de joyeux lurons chez ConsoBrico. Je suis maman d’un petit garçon de 4 ans je vis à Bordeaux depuis une quinzaine d’années. Mon truc à moi c’est la cuisine et notamment les appareils électroménagers, la déco d’ambiance et .. mon petit jardin avec lequel j’apprend tous les jours. J’ai travaillé comme assistante d’un architecte d’intérieur pendant 5 ans avant de me lancer à mon compte en 2013. Passionnée du “fait maison”, j’ai des convictions d’écologiste et un oeil critique sur tout le marketing abusif des grandes multinationales. J’ai envie de partager avec vous mes coups de gueule comme mes coups de coeur !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here