Le poêle à bois à nouveau tendance

Le chauffage au bois a évolué afin d’offrir le plaisir de la flamme et celui d’appareils aux designs variés leur permettant de s’intégrer dans n’importe quel intérieur. Une simple conduit d’évacuation permet sa mise en place. Aux avantages d’installation s’ajoutent ceux économiques et écologiques.

Le bois est un combustible bon marché et renouvelable. A la différence des énergies fossiles, elle recycle dans l’atmosphère le CO2 absorbé par les forêts.

Tous les modèles de poêle à bois sur le marché ne se valent pas. Le minimum pour bénéficier du crédit d’impôt est le label Flamme verte qui assure un rendement de 70% au moins, mais le rendement des poêles est de plus de 80 % pour de nombreux modèles et de plus de 90 % pour un poêle à granulés de bois. Privilégiez-les.

poele-a-bois Le poêle à bois: le pouvoir de la combustion noble

Ils ne coûtent pas forcement plus cher mais permettent de faire des économies plus importantes. Les poêles à granulés ont en plus des meilleurs rendements un autre avantage : leur système de chargement autorise une autonomie importante, parfois supérieure à 24h.

Dans tous les cas, certaines précautions simples optimisent le rendement de votre poêle et assurent votre sécurité. A l’installation de votre poêle, pensez à vérifier l’arrivée d’air et à faire effectuer un ramonage tous les ans.

Un poêle bien entretenu, dans un espace libre afin de faciliter la circulation de l’air chaud, assurera votre confort. Le bon fonctionnement du poêle dépend aussi de la « qualité » du bois utilisé.

De quel bois je me chauffe ?

Le pouvoir de combustion d’un bois varie en fonction de son degré d’humidité mais également en fonction des différentes essences. Un bois vert (45% d’humidité) fournit deux fois moins de chaleur qu’un bois sec (15%). Il est donc important de laisser sécher le bois au moins 12 mois (18 à 24 dans l’idéal).

Il faut aussi choisir une espèce de bois dur (charme, chêne, …) qui brûlera plus longtemps et régulièrement. Le bois doit aussi être coupé dans une taille adaptée au foyer de votre poêle afin de faciliter la circulation de l’air indispensable à une bonne combustion.

Il existe une certification NF pour le bois de chauffage offrant au consommateur des gages de qualité. Au niveau environemental, les labels FSC et PEFC vous assurent d’une gestion durable de la forêt.

PARTAGER
Article précédentSalle de bain spa: 9 façons de l’aménager
Article suivantLa salle de bain dans la chambre: le premier pas vers la suite parentale
Jean Morel
En dehors de mon titre honorifique “d’admin” pour ConsoBrico, je suis un bricoleur du dimanche infatigable, qui court à droite et gauche avec sa caisse à outils pour venir en aide à la famille et aux amis dès qu’il le peut. Le jardin est mon deuxième salon, j’y passe mes week-end et y investit la moindre économie ; ) Je construis moi même abris de jardin, cages à poules, des espaces clos pour les lapins, et même dernièrement un garage pour mettre l'abris ma collection de vélos anciens!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here