Pendant longtemps, l’amiante était utilisé en France dans la construction, que ce soit dans la peinture, dans les murs, ou encore dans la toiture des habitations. Bon isolant, ce matériau était également très résistant. Ce n’est que récemment que l’on a découvert ses effets néfastes sur la santé : en effet, l’amiante dégage une poussière (la fibre d’amiante) qui, régulièrement inhalée, peut provoquer des problèmes de respirations voire des cancers du poumon. Conséquence : l’amiante est aujourd’hui interdit dans le bâtiment. Si votre toiture contient de l’amiante, il vous faudra donc procéder à un désamiantage. Découvrez les solutions qui s’offrent à vous ainsi que leur coût.

Désamiantage d'une toiture avec une équipe de professionnels
Désamianter une toiture est un travail complexe et de longue haleine. Dans la majorité des cas il sera obligatoire de faire appel à une équipe compétente.

Est-ce obligatoire de désamianter sa toiture ? 

Si depuis 1997, l’amiante est interdit à l’usage dans le bâtiment, certains bâtiments anciens, construits avant cette date, possèdent toujours de l’amiante dans leur toiture. En effet, l’amiante ayant de fortes qualités isolantes, c’est principalement dans les murs et les toitures qu’il était utilisé. 

Il faut savoir que le désamiantage n’est pas forcément obligatoire. En effet, dans le cas où l’habitation est encore en très bon état et où l’amiante est très bien conservé, alors vous ne serez pas obligé de désamianter votre toiture. Par contre, si votre toiture n’est plus étanche, vous avez davantage de risques d’inhaler les fibres d’amiante en suspension dans l’air : la loi vous oblige donc à désamianter votre toiture.  

Un expert de l'amiante retire les tuiles d'amiante
L’amiante est néfaste pour la santé. Il est nécessaire d’être protéger pour s’attaquer au désamiantage d’une toiture

Quelles sont les étapes à suivre pour désamianter une toiture ?

Avant de vous lancer dans le désamiantage de votre toiture, il faut savoir qu’il y a plusieurs étapes à suivre : il est important de d’abord poser un diagnostic pour savoir quelle solution vous allez choisir pour désamianter votre toiture. 

  • 1ère étape : Le diagnostic d’amiante

Pour établir si votre toiture doit être désamiantée ou non, vous devez réaliser un diagnostic d’amiante. Le diagnostic d’amiante est obligatoire pour les logements dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997 ou pour ceux dont le dernier diagnostic remonte au 1er avril 2013. En savoir plus.

Le diagnostic va permettre de mesurer, entre autres, la quantité d’amiante dans l’air. Si cette quantité est supérieure à 5 fibres par litre d’air, alors le désamiantage est obligatoire. Dans ce cas-là, vous disposez d’un délai de 3 ans pour désamianter votre toiture, sous peine d’encourir des sanctions pénales. 

A noter que si le diagnostic n’établit aucune présence d’amiante dans votre habitation, alors il sera valable à vie. En revanche, s’il établit la présence d’amiante mais à une quantité inférieure à 5 fibres par litre d’air, alors le diagnostic sera valable 3 ans. 

  • 2ème étape : Le désamiantage

En fonction du résultat de votre diagnostic amiante, vous devrez alors procéder ou non au désamiantage de votre toiture. Vous disposez de plusieurs solutions pour ce faire, que nous détaillons ci-dessous.

Les solutions pour désamianter votre toiture

  • Le désamiantage classique

Cette technique consiste à enlever uniquement les zones touchées par l’amiante et à les remplacer par une nouvelle toiture. C’est la solution la plus communément utilisée car elle fait gagner du temps et de l’argent. 

  • Le désamiantage par dépôt du toit

Cette technique consiste à remplacer totalement votre toiture. C’est la technique à privilégier pour les toitures en fibrociment vieilles et peu étanches. Mais c’est aussi l’opération la plus coûteuse et celle qui prend plus de temps. 

  • Le désamiantage par confinement de l’amiante

Vous pouvez également choisir de confiner l’amiante en y étalant du bitume élastomère, un produit qui va emprisonner les fibres d’amiante et les empêcher de se répandre dans l’air. Cette technique, cependant, fait l’effet d’un pansement : il vaut mieux se débarrasser de l’amiante pour un désamiantage plus durable. 

Désamianter votre toiture vous-même

L’amiante étant un matériau toxique, cette option est fortement déconseillée, mais elle peut être une solution si vous n’avez pas un budget très élevé à consacrer au désamiantage de votre toit. Cependant, il faut garder en tête que le désamiantage est une opération très dangereuse et qu’il y a de nombreuses précautions à prendre, l’amiante étant un produit hautement cancérigène :

  • Vous devez porter une protection respiratoire certifiée P3, ou un masque respectant les normes EN149 ;
  • Vous devez porter des gants solides et imperméables ;
  • Vous devez porter des lunettes de protection ;
Remplacement des tuiles
Remplacement de la toiture par des professionnels de l’amiante

Vous devez disposez de dispositifs qui vous permettent d’accéder de manière sécurisée à votre toiture (petite grue et harnais de sécurité, par exemple). 

Pour désamianter votre toiture, enlevez délicatement les plaques ou les tôles de votre toiture qui contiennent de l’amiante, une à une, sans les casser (les casser provoquerait une répartition de l’amiante dans l’air). 

Quel est le coût d’un désamiantage de toiture ?

Le coût total de votre désamiantage de toiture va dépendre d’un grand nombre de facteurs :

  • La réalisation d’un diagnostic amiante ou non ;
  • La technique de désamiantage utilisée ;
  • L’élimination des déchets.

Le coût d’un diagnostic amiante

Le coût de votre diagnostic amiante va dépendre de la surface à diagnostiquer. Il faudra compter entre 70 euros pour un appartement à 160 euros pour une maison. Le prix baisse encore si vous réalisez votre diagnostic amiante dans le cadre de votre dossier technique de diagnostics (environ 30 % à 35 % moins cher). 

Le coût du désamiantage de la toiture

En général, le coût d’un désamiantage toiture est situé entre 30 et 40 euros le m². Cependant, cela peut varier en fonction du prestataire, de la surface à désamianter, de la technique utilisée, de la facilité d’accès à votre toiture, etc. 

Si vous optez pour le confinement de votre toiture, vous devrez débourser moins, soit entre 10 euros et 35 euros le m². 

Le coût de l’élimination des déchets

Si vous souhaitez faire éliminer les déchets toxiques dus au désamiantage par le même professionnel (ce que l’on vous conseille fortement), cela rajoute un coût supplémentaire. Le traitement des déchets vous coûtera ainsi entre 25 euros et 40 euros le m², à ajouter en plus du désamiantage. 

Pour économiser quelques centaines d’euros, on vous conseille de faire établir plusieurs devis avant de procéder à l’opération de désamiantage de votre toiture. Vous pourrez ainsi opter pour le prestataire le moins cher !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here