L'électronique fait-il bon ménage avec les mitigeurs de cuisine ?

L’arrivée récente des robinets électroniques a donné une nouvelle dimension à l’usage que l'on peut faire de l’eau en cuisine. Si depuis une vingtaine d'années, les technologies dans le domaine du sanitaire n’ont cessé d’évoluer (sans pour autant réduire significativement la consommation d’eau) ces robinets nouvelle génération deviennent de véritables dispositifs de cuisine qui promettent davantage d’efficacité dans la gestion de sa consommation d'eau.

Mitigeurs ou mélangeurs, le choix est fait en cuisine ?

Avec le mélangeur, même s’il est longtemps resté la référence, le temps passé au réglage du débit d’eau chaude et d’eau froide, ainsi que son caractère dispendieux en énergie, a constitué un motif pour les utilisateurs de l’abandonner au profit du mitigeur. Rien qu’en tapant « robinet de cuisine » sur Google, on s’aperçoit que ce dernier type est aujourd'hui largement le plus plébiscité parmi les magasins spécialisés dans les équipements sanitaires.

Même si le mitigeur offre souvent un débit moins important que le mélangeur, ce concentré de technologie se démarque par les économies réalisées (jusqu’à 30% de moins) et ultra-pratique. Quand il est doté d’un système de détection électronique à infrarouge, ce robinet sophistiqué s’active au seul passage de la main de l’utilisateur. Réglable au degré près, la température de l’eau est atteinte rapidement. La technologie infrarouge permet également d’éviter les pertes de chaleur.

  • Le robinet électronique est donc toujours un mitigeur

Existe-t-il des limites à ces nouvelles technologies ?


Avantages tout d'abord.
Pour les robinets électroniques d'évier (les plus avancés) comme de baignoire, la possibilité de mémoriser la température et le débit est une fonction sécuritaire non négligeable.

Finis les éviers (ou baignoires) qui débordent mais vous devrez tout d'abord mettre la main à la poche (comptez au minimum 2000€ TTC).

De la même manière, la possibilité de préchauffer l'eau et conserver en mémoire la température idéale, le tout avec une commande à distance relève peut-être du gadget mais que c'est pratique! 

Les mitigeurs à infrarouge. Les mitigeurs électroniques à infrarouge sont basés sur plusieurs mécanismes indéréglables à la fois (cartouche thermostatique, filtres, commande infrarouge…). Si l’on fait une coupe transversale de ce dispositif, les néophytes que nous sommes y perdrons leur latin. En matière d’entretien ou de réparation donc, les bricoleurs de la maison auront du mal à s'atteler à la tâche. Le spécialiste devient incontournable et il faudra renvoyer le produit à la marque si la garantie le permet.

Cependant, statistiquement, la plupart des mitigeurs à infrarouge possèdent une durée de vie moyenne de 5 à 10 ans selon la marque et les fonctionnalités. Les malchanceux ne sont toutefois pas à l'abris de tomber sur une mauvaise série.

Par ailleurs, pas de soucis côté composition d'étanchéité : électronique, infrarouge, eau chaude… chaque élément est parfaitement étanche. Hormis un débit et un volume d’eau régulés, la consommation électrique d’un mitigeur à infrarouge de cuisine est minimale. Qui plus est, la plupart des modèles sont équipés d’une pile d’une durée de vie de 3 à 6 ans selon la fréquence d’usage. Quant à la fonction "d'économie d'eau" de ce robinet, certains accessoires permettent de l'optimiser : sécurité antiblocage pour empêcher les écoulements intempestifs, brise-jet pour réduire le débit jusqu’à 50%...

Le design du robinet est-il important ?

La qualité du mitigeur électronique de cuisine tient aussi dans son ergonomie favorisant un mouvement fluide et libéré de l’utilisateur. Chaque design est donc conçu et réalisé pour apporter un confort d’usage avant tout. La plupart des modèles possèdent une hauteur importante avec une forme droite ou arquée, ou encore "col de cygne". Ils sont orientables ou fixes, mais sont étudiés pour offrir un espace de travail plus conséquent à l’utilisateur. 

La matière dans laquelle le mitigeur de cuisine est réalisée participe aussi à sa longévité. Souvent, le nickel, le laiton et le chrome entrent dans la composition pour leur durabilité, couplée à leur caractère anticorrosif et à leur aspect qui se fond avec brio dans tous les styles de cuisine. Ces mitigeurs offrent et tolèrent une température pouvant atteindre 90°C.

En résumé, faut-il casser sa tirelire?

Pour acheter un mitigeur infrarouge, il faudra s’attendre à débourser un grand minimum de 90 euros (prix d'appel) ou plus selon le modèle. Certains robinets de cuisine peuvent atteindre plus de 1400 euros sonnants et trébuchants. À cela s’ajoute le coût d’installation qui peut varier entre 80 et 150 euros. Selon le modèle que vous choisissez, la durée d’amortissement pourra donc être plus ou moins longue.

Le mitigeur électronique est donc une somme d'astuces pour limiter la consommation d’eau. Même si l’usage de l’eau chaude sanitaire en cuisine (5 à 10 litres par jour) est moindre par rapport à d’autres emplois, comme le bain, le lavage d'une voiture ou la lessive, il convient d'envisager ces économies (certes faibles mais constantes) sur le long terme, et d'autant plus si vous passez de nombreuses heures quotidiennement dans votre cuisine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.