Depuis une bonne quinzaine d’années, le style industriel a fait sa place dans le monde ultra éclectique et pluridisciplinaire du design d’intérieur

En reprenant des objets du passé que l’on associe aux codes du design actuel, le style industriel s’est créé un monde à part dans l’univers très fermé du design moderne. Partant d’un style brut et utilitaire il arrive à dégager une atmosphère sophistiquée qui peut coexister en harmonie avec d’autres styles, du traditionnel au contemporain en passant par le moderne

Vous découvrez ici dans cet article comment décorer votre espace de vie avec ce style populaire aux accents métalliques.  

De quoi se compose le style industriel comment peut-on le faire entrer dans son espace de vie ?

On connait tous plus ou moins les bases du style industriel pour peu que l’on soit un jour entré dans une usine désaffectée ou une usine convertie en loft rustique – une tendance design depuis quelques années si bien que ces endroits aux volumes XXL s’arrachent désormais à prix d’or.

Il suffit de reprendre les codes de l’industrie: des bâtiments avec des plafonds très hauts, des conduits d’aération apparents, un mobilier en métal ultra sobre et solide. Les accents rustiques cohabitent avec un design épuré, le tout véhiculé par des matériaux choisis comme le métal et le bois.

Il s’agit ici de mettre en exergue les matériaux de construction que l’on cherche en général à masquer par tous les moyens. Exemple, les tuyaux et conduits d’aération sont exposés au lieu d’être cachés derrière un sous plafond. Le look brut prend le pas sur un look trop fini, trop parfait. L’imperfection est recherchée et même valorisée.

Salon aux accents industriels avec conduits apparents. Source: Shutterstock.com
Mélange brique et béton avec une table basse très originale. Source: shutterstock.com

Peut-on parler de style industriel ?

On est en droit de se poser la question.

Le style industriel que l’on connaît aujourd’hui n’est qu’un dérivé de la grande époque industrielle du XXe siècle. A l’époque, l’industrie n’était en rien un style. Elle n’était qu’un pan de l’économie qui permettait justement d’accéder à un niveau de vie plus élevé que l’on connaissait jusqu’alors.

Au sortir de la seconde révolution industrielle d’autres matières comme le plastique apparaissent et permettent d’obtenir des formes et courbures jusqu’alors inconnues. Quelques décennies plus tard, las d’une matière devenue symbole de pollution et jetable (le plastique), le style industriel réapparait et l’on recommence à apprécier son manque de prétention.

On retrouve le plaisir des matières nobles et durables, travaillées par la main de l’homme et à la fonction très précise. Pas de fioritures, d’objets sans fonction, place à la récupération d’objets qui ont passé l’épreuve du temps.

Mobilier en métal anthracite pour un look 100% industriel. Source: Shuttertsock
Table haute en métal. Murs en béton gris / blanc. Source: Shutterstock.com

L’architecture est dépouillée et les objets ont une deuxième vie. Cette tendance se généralise et ne montre aucun signe de déclin puis le début des années 2000. Bien au contraire, on peut trouver désormais une déco industrielle dans une maison de maitre comme dans un grand loft de 400m2 dans le centre de Berlin.

Pourquoi ça marche ? Le style industriel résonne en nous car il met en avant des matériaux humbles. Avec le style industriel on retourne à l’essentiel, en mettant en valeur le bel équilibre entre la forme pure et la fonction.

Qui aime le style industriel ? Ceux qui développent une allergie prononcée aux matières synthétiques et le mobilier “jetable”, en général. Les opposants au style Ikea seront davantage séduits par ce style grunge épuré que les adeptes des grandes enseignes de mobilier bon marché.

Structurer l’habitat dans un style industriel avec:

  • Dans la mesure du possible de hauts plafonds pour dégager l’espace
  • Un mobilier adhoc composé de lignes simples et épurée et dotés d’une fonction utilitaire
  • Des matériaux triés sur le volet: métal, bois, cuir, et dans une certaine mesure les vieux carrelages de style tomette.
  • Des coloris dans des tons neutres: gris, anthracite, beige, brun, marron
  • Le goût de l’ancien qui dure: des cables, tuyaux, chaines, mais aussi la brique, le béton.
La brique rouge dans la salle à manger. Source: Shuttertsock.com
Source: Shuttertsock.com

Quels tons et tonalités pour un style industriel ?

Lorsque l’on évoque le style industriel, on évoque avant tout un style sobre avec peu d’emphase.

On se concentre sur l’essentiel sans détourner l’attention avec des couleurs flashy et criardes qui pourraient faire oublier l’utilité ou la fonction d’un objet. La palette de couleurs est donc assez neutre, préférant mettre l’accent sur des formes architecturales simples et des finitions ou textures qui apportent du relief.

Ainsi on retrouve toute la palette de gris foncés allant jusqu’au bleu pétrole, mais également les bruns et toutes les tonalités qui se rapprochent du noir. Pour marier le style industriel au style moderne, on fait entrer d’autres couleurs plus vives comme le rouge, auquel on ajoute souvent une laque notamment pour les revêtements de table basse ou haute.

Le métal est omniprésent. C’est matériau propre et fonctionnel qui apporte une touche d’élégance sans toutefois être trop onéreux.

Source: Shuttertsock.com
Une chambre à coucher moderne aux accents industriels. Source: Shuttertsock.com
Source: Shuttertsock.com

Style d’éclairage industriel

L’éclairage industriel constitue l’un des piliers du style industriel.

Il est inspiré de la révolution industrielle et notamment de la production de série qui impliquait un éclairage puissant et fiable au dessus de chaque poste de production. C’est ainsi que l’on retrouve ici à nouveau le métal et notamment l’acier (pas encore inoxydable) qui joue sa partition de matériau quasi indestructible, mêlé à d’autres matériaux d’époque comme le bois au travers de son rôle de poutre de support. Les ampoules à LED ne sont même pas dans les rêves les plus fous. On utilise les bonnes vieilles ampoules à filament et qui sont exposées comme s’il s’agissait de l’attrait principal de la suspension. Les ampoules de par leur format, apportent du caractère à la lampe et lui donne un côté aussi charmant que suranné comme on peut le voir sur For-Interieur.fr

Vu sur For-Interieur.fr

Les lampes de style industriel

Ce qui caractérise avant tout une lampe industrielle c’est son intemporalité et sa polyvalence. On retrouve toujours la fonction originelle qui est d’éclairer le mieux possible en modulant par exemple la hauteur de l’éclairage avec des bras rétractables ou encore des câbles que l’on peut tirer pour les modèles en suspension. Comme souvent, les couleurs sont sobres et les finitions “mat”. Ces lampes sont actuellement très prisés par les aficionados du vintage.

Vu sur Pinterest.com
Vu sur Pinterest.com

La tendance actuelle est aux suspensions horizontales au dessus de l’îlot de cuisine en prenant un minimum de 50% de la longueur de ce dernier. Les ampoules à filament vintage sont de mise et font bel effet alignées le long d’un bar ou d’un îlot de cuisine. Ils dégagent une atmosphère rustique et chaleureuse surtout lorsque le support est réalisé à partir d’une poutre en bois.

Les métaux à l’honneur

Comme nous avons pu le voir plus haut, le matériau emblématique du style industriel est le métal.

Il est au centre de la déco industrielle, à commencer par les tables et armoires en métal. On les personnalise désormais avec un matériau supplémentaire pour contourner l’aspect et la texture trop froides du métal.

Ainsi le bois vient en complément du métal pour casser cette rigidité. On utilise ainsi des portes de grange à l’aspect rustique comme revêtement de table tout en conservant le piètement en métal. Pour les accessoires comme les vieux ventilateurs en métal ou les vieilles machines à coudre, on peut créer une base en bois, voire en béton pour varier les matériaux et créer un décalage de style.

Pense-bête: associez la chaleur du bois à l’acier sobre et élégant.

Les coloris du style industriel

Lorsque l’on pense aux couleurs industrielles, on pense immédiatement au gris: gris béton, gris souris, avec quelques variantes de noir et de brun. Et même s’il est vrai que la gamme de couleurs dans ce style a tendance à être plus ramassée que dans d’autres styles, il existe toutefois une marge de manœuvre assez conséquente tant que l’on sait rester raisonnable.

Commencez avec une base de coloris neutres auxquels on ajoutera quelques touches de couleurs gaies et vives comme le jaune citron, l’orange mandarine, ou encore le rose fuchsia..

Variez les teintes, certains gris devront être légers, d’autres plus durs, pour arriver au final à déstructurer l’espace.

Et vous quelles sont vos astuces pour créer un style industriel chez vous ?

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here