Energies de l'habitat LED, LFC ou halogène, comment choisir son ampoule ?

LED, LFC ou halogène, comment choisir son ampoule ?

-

Vous trouvez, vous aussi, que les ampoules ne durent jamais assez longtemps ? Vous avez l’impression de les changer sans arrêt ? Si c’est le cas, c’est peut-être que vous n’avez pas les bons modèles. Entre les LED, les LFC et les halogènes, vous ne savez plus où donner de la tête. Heureusement, vous êtes maintenant au bon endroit ! Retrouvez donc tout de suite comment bien choisir son ampoule et éviter de jeter son argent par les fenêtres, c’est parti !

LED, LFC, halogène : c’est quoi la différence ?

L’ampoule halogène

Les ampoules halogènes se font de plus en plus rares ? C’est bien normal. En effet, les modèles les plus répandus sont en voie de disparition, puisqu’ils sont dorénavant interdits à la vente. Vous pourrez évidemment en trouver dans les grandes surfaces, mais ces dernières n’ont plus l’autorisation d’en recommander. 

Pour quelle raison ? Simplement pour faire un geste pour la planète. Les ampoules halogènes sont loin d’être écologiques, puisque 90 à 95 % de l’énergie qu’elles produisent se transforme en chaleur et non pas en lumière !

Leur autonomie laisse aussi à désirer. Elles fonctionnent seulement 2 000 heures, contre 8 000 pour les ampoules fluocompactes ! Autant dire que vous n’allez pas arrêter de les changer. 

Cependant, ce type d’ampoules possède aussi des avantages, il ne faut pas le nier. La lampe halogène est donc appréciée pour sa forte résistance à la chaleur et pour son indice de rendu des couleurs. Sa lumière se rapproche nettement de celle produite par le soleil.  

Lire également: comprendre l’éclairage et la puissance d’une ampoule LED ?

La lampe fluocompacte ou LFC

Passons maintenant à la lampe fluocompacte ou LFC. Vous en avez déjà entendu parler ? C’est probable. Celle-ci est donc composée de tubes fluorescents, que l’on appelait aussi néons.

Même si ce n’est pas le modèle le plus performant du marché, les LFC consomment tout de même très peu d’électricité et profitent d’une longue durée de vie. La plupart des modèles possèdent une étiquette A, tout en étant moins chers que les ampoules LED.  

Vous noterez, néanmoins, quelques inconvénients : 

les ampoules fluocompactes sont polluantes, notamment en raison du mercure qu’elles renferment ;

  • elles sont plutôt fragiles ;
  • les LFC mettent du temps avant d’atteindre leur lumière maximale ;
  • elles ne sont pas compatibles avec les variateurs de lumière ; 
  • les ampoules fluocompactes sont réservées à un usage intérieur. 

L’ampoule LED

Enfin, nous avons les ampoules LED, considérées alors comme LES modèles du futur. Et pour cause, elles possèdent une liste d’avantages plus que convaincante :

  • elles réalisent 85 % d’économie d’énergie ;
  • les LED ont une durée de vie 5 fois plus longue que les ampoules fluocompactes ;
  • vous profitez d’une lumière à pleine puissance dès que vous actionnez l’interrupteur ;
  • les ampoules LED ne sont pas commercialisées avec des produits nocifs comme le mercure ; 

Les LED existent désormais dans tous les styles, du baroque au design en passant par l’industriel, très tendance actuellement. Voir ici quelques modèles de cloches leds industrielles.

Une cloche LED industrielle. Source photo: greenice.com

vous pouvez varier l’intensité ainsi que la couleur de la lumière pour une ambiance toujours différente : lumière chaude, blanche ou même brillante. 

Cependant, il existe toujours des inconvénients. Et le plus important d’entre eux est évidemment le prix. Ces modèles sont les plus chers du marché.

Sur un thème connexe: Comment éclairer une chambre : nos 8 conseils pour bien choisir ses luminaires

Bien choisir son ampoule : comment s’y prendre au juste ?

Oublier les watts, vérifier les lumens

Vous avez trouvé l’ampoule qu’il vous faut, vous cherchez donc le nombre de watts sur l’emballage ? Pas la peine. Dorénavant, ce qui compte, ce sont avant tout les lumens. Puisque les ampoules sont toujours plus économes, il est maintenant important de comparer le flux lumineux, au lieu de la consommation. 

Pour vous donner quelques indications, sachez que si vous préférez les lumières douces, sélectionnez un flux de 400 à 500 lm. Si vous aimez les lumières fortes, optez pour un modèle à 700 ou 800 lm. Enfin, si vous voulez une lumière très puissante, procurez-vous  une ampoule à 1 600 lm.

Penser aux économies d’énergie

Même si de plus en plus de modèles permettent aujourd’hui de faire des économies d’énergie, il y a tout de même des ampoules plus performantes que d’autres. 

Celle qui se trouve en tête, c’est l’ampoule LED qui ne consomme que 1 watt. Vient ensuite, l’ampoule fluocompacte qui utilise 25 watts. Et en dernier, vous dénicherez l’ampoule halogène qui dépense environ 45 watts. 

Examiner l’indice de rendu des couleurs

Vous êtes sûrement d’accord, une ampoule, c’est fait pour éclairer. La qualité de la lumière est donc essentielle. C’est pourquoi, il est primordial de vérifier l’indice de rendu des couleurs

Préférez donc une ampoule avec une valeur proche de 100, pour que la lumière ressemble autant que possible à celle produite par le soleil. 

Étudier la durée de vie de l’ampoule 

Pour faire de vraies économies, il est surtout préférable d’éviter de changer ses ampoules tous les mois. Étudiez donc leur durée de vie, souvent exprimée en heures. Pour une ampoule de qualité, achetez un modèle avec au moins 6 000 heures d’autonomie. 

Vous pouvez aussi examiner le nombre de cycles « allumage et extinction » que l’ampoule peut tolérer. 

Choisir selon la pièce concernée

Vous ne le saviez peut-être pas, mais le choix de l’ampoule se fait aussi en fonction des pièces. Généralement, il est recommandé d’opter pour un éclairage de 15 à 25 watts par m2 pour les pièces communes, et plutôt 10 à 15 watts pour les chambres. Si vous possédez des ampoules à économies d’énergie, il ne vous reste plus qu’à diviser ces nombres par 5. 

Ce que vous pouvez retenir 

Pour bien choisir son ampoule, c’est simple. Vous n’avez qu’à lister les avantages de chacun des modèles et suivre toutes ces indications. Le plus important étant, évidemment, les économies d’énergie, les lumens, la durée de vie et le prix. En respectant tous ces critères, il ne fait aucun doute que vous dénicherez la bonne ampoule pour le bon usage. À vous de jouer !

Ce sujet peut également vous intéresser: Spot LED, lampe solaire, applique déco.. comment choisir son éclairage extérieur ?

Sylvie Thouvenin
Sylvie Thouvenin
Autodidacte du bricolage, je suis une véritable “mordue” de la décoration sous toutes ses formes. Je blogue et interagis sur différents sites déco/brico depuis 2007 et bien que la déco ne soit pas mon métier (je suis assistante sociale de formation!), j’essaye de me former en permanence pour prodiguer des conseils nés du vécu (rénovations, réparations). Mon autre passion, c’est la cuisine, qui a toujours fait partie de ma vie. Faire la cuisine, mais aussi aménager ma cuisine! Enfin, le bricolage à titre amateur, ainsi que la couture avec un fond de musique classique ou de bossa nova!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles

Les 15 meilleures colonnes de douche en 2019

Notre avis sur la colonne de douche IDEAL STANDARD IdealRain La colonne IdealRain est...

Pompe de piscine: comment l’amorcer ou la réamorcer ?

Amorcer une pompe de piscine On amorce une pompe de piscine dans deux...

Les 10 meilleures vasques de salle de bain en 2019

Tests et avis sur le lave-main / la vasque rectangulaire Bruxelles 118C La vasque...

Les 7 meilleurs robinets thermostatiques en 2019

Tests et avis sur la tête thermostatique OVENTROP  On ne présente plus la marque...

A lire

Vous aimerez aussisur le même sujet
Plébisicté par nos lecteurs