-

Bricolage & DIY Quel type de panneaux de bois pour fabriquer un...

Quel type de panneaux de bois pour fabriquer un meuble ?

-

-

C’est décidé, vous souhaitez fabriquer vos meubles en bois vous-même et apporter à votre intérieur une touche personnelle unique, certaine de ne pas se retrouver chez tout le monde. Ça, c’est la théorie. En pratique, il faut commencer par se poser les bonnes questions en fonction du type de meuble que vous souhaitez fabriquer, de l’usage que vous en aurez, de votre budget et du résultat que vous souhaitez obtenir en matière esthétique.

Si vous êtes novice, il va falloir également vous renseigner sur les différents types de panneaux de bois existants, les différences d’un type de panneau à l’autre ainsi que les avantages et les inconvénients de chacun. Cet article vous apportera des réponses à ces différentes questions.

La première étape est de se poser les bonnes questions concernant le ou les meubles que vous souhaitez fabriquer vous-même.

Quel type de meuble en bois souhaitez-vous fabriquer ?

Il est important de prendre en compte les différents aspects suivants dans l’élaboration d’un meuble en DYI :

Un meuble pour usage intérieur ou extérieur ?

Peu importe le type de meuble que vous souhaitez fabriquer, un élément essentiel pour déterminer le choix du bois est de savoir si vous aurez une utilisation du meuble en intérieur ou en extérieur. Si vous fabriquez une table de jardin en bois par exemple, il est impératif de choisir un type de bois ou des panneaux de bois résistant à l’eau et à l’humidité, mais aussi à aux changements climatiques, que vous ayez la possibilité de rentrer votre table à l’abri ou non. Certains bois possèdent ces qualités naturellement, d’autres devront subir un traitement hydrofuge spécifique.

Un meuble pour un usage quotidien ou occasionnel ?

Une autre question essentielle pour orienter le choix du matériau est celle de la fréquence d’utilisation. Si vous utilisez le meuble au quotidien, il sera soumis à un usage et donc à une dégradation beaucoup plus importante que si c’est un meuble d’appoint utilité de manière occasionnelle. À vous de prendre cet élément en compte dans le choix d’un matériau plus ou moins solide et plus ou moins durable en fonction de l’usage que vous ferez du meuble.

La question du budget

L’argent est le nerf de la guerre, mais aussi celui des projets DIY ! La plupart du temps, lorsque l’on veut construire un meuble soi-même, c’est aussi pour des questions de budget et l’idée n’est pas de finir avec un meuble qui sera aussi cher ou plus que la version vendue dans le commerce. Nous allons le voir, il existe un grand nombre de panneaux de bois utilisables pour fabriquer un meuble et leur prix varie en fonction du type de bois, mais aussi de la densité et de la quantité de bois utilisée dans le panneau : le bois massif étant le plus dense et le plus cher, le contreplaqué ou OSB étant parmi les moins chers. Prenez le temps de bien calculer le coût estimatif du projet avant de vous lancer pour éviter les mauvaises surprises.

Lire également : comment entretenir un meuble en bois ?

Les considérations esthétiques

L’aspect esthétique est important également : votre meuble va-t-il être très visible et a-t-il une fonction esthétique autant que fonctionnelle ? Si c’est le cas, vous devez choisir un matériau doté de qualités esthétiques, offrant des finitions uniformes et soignées ou pouvant être facilement peint ou décoré. S’il s’agit d’un établi d’atelier ou d’une étagère de cellier qui ne sera pas offerte aux regards, un matériau brut et solide fera très bien l’affaire.

Fabriquer un meuble sur mesure : les services à la découpe

Si vous souhaitez fabriquer un meuble sur mesure à agencer dans un ensemble comme un plan de travail de cuisine, une façade de placard ou encore une tête de lit, un aspect à prendre en compte est la possibilité de faire appel à des services de découpe sur mesure de panneaux de bois.

Certains fournisseurs proposent ainsi de choisir le type de bois (chêne, frêne, peuplier, hêtre, bois exotique, etc.), le type de panneau (voir le détail plus bas) et les dimensions que vous souhaitez pour votre projet. Ainsi, Le spécialiste de la découpe bois Lanselle-decoupe.fr propose un configurateur en ligne vous permettant de faire votre choix pour personnaliser au maximum votre meuble DYI.

Une fois ces questions étudiées avec soin, passons maintenant aux différents types de panneaux de bois utilisables pour fabriquer un meuble DIY.

Des panneaux MDF (Medium Density Fiberboard)

Les différents types de panneaux de bois et leurs applications

Tout d’abord, comme vous pouvez l’imaginer, il existe différents types de panneaux de bois qui correspondent à des fabrications et des applications différentes. Faisons un petit tour d’horizon des matériaux qui conviennent à la fabrication d’un meuble :

Le panneau en contreplaqué

Le contreplaqué est fait d’un collage de fines couches de bois (généralement du hêtre ou du peuplier) assemblées les unes sur les autres.

Avantages :

  • il est facile à travailler et n’éclate pas au vissage et au perçage,
  • il est léger tout en étant résistant (à la torsion et à la charge),
  • il est durable,
  • polyvalent, il se décline en usage intérieur ou extérieur en fonction du type de bois, de la densité et du traitement appliqué,
  • il est économique.

Inconvénients : le contreplaqué a peu d’inconvénients si ce n’est que certains sont traités avec des produits chimiques tels que le formaldéhyde, nocif pour la santé et donc peu recommandé pour un usage intérieur.

Il est à noter qu’il existe un type de contreplaqué fabriqué à partir du bois d’okoumé, naturellement hydrofuge et permettant une utilisation en extérieur.

Le panneau en aggloméré

Fabriqué à partir de copeaux et de chutes de bois agglomérés – d’où son nom, le panneau en “agglo” est très utilisé pour fabriquer des meubles basiques et fonctionnels qui ne sont pas visibles (par exemple une étagère dans un cellier ou un établi dans un coin du garage). Son aspect est en effet très brut avec des tranches rugueuses et irrégulières, pas très esthétiques ni très agréables au toucher.

Avantages de l’aggloméré :

  • il est économique,
  • il est facile à travailler,
  • il est solide.

Inconvénients :

  • il est peu esthétique et désagréable (rugueux) au toucher,
  • il a tendance à éclater lorsqu’il est percé ou vissé,
  • il peut ployer sous un poids constant,
  • il ne résiste pas à l’eau ou à l’humidité sauf si hydrofugé,
  • il est difficile à entretenir ou nettoyer du fait de sa surface brute qui a tendance à accrocher les saletés.

Il est surtout utilisé pour des utilisations non esthétiques, des fonds de placard ou de tiroirs, des parties cachées ou recouvertes d’un revêtement.

Le panneau mélaminé ou stratifié

La différence avec un panneau aggloméré est le collage d’une couche décorative sur la couche d’agglomérée qui ajoute un élément esthétique au matériau.

Il a les mêmes avantages et les mêmes inconvénients que l’aggloméré puisqu’il s’agit du même matériau, à la différence près qu’il est plus esthétique et plus facile à entretenir du fait de la couche décorative qui le recouvre. Il convient très bien pour les meubles d’intérieur.

Le panneau de fibres de bois à densité moyenne (MDF pour Medium Density Fiberboard)

Appelé ainsi par opposition aux panneaux de fibre de bois durs à forte densité, le panneau MDF est très utilisé dans la fabrication de meubles et d’éléments de décoration.

Ses avantages sont :

  • sa polyvalence et ses facilités de finitions. Très facile à travailler du fait de sa faible densité, il permet d’imiter de nombreux matériaux,
  • il est fait d’une matière isotrope, ce qui le rend très uniforme pour un résultat très net et propre,
  • il est résistant à l’humidité et peut subir de nombreux traitements, le rendant plus résistant (traitement ignifuge, hydrofuge, laquage, etc.),
  • il est moins cher que le bois classique,
  • il est plus écologique, car fabriqué à partir de bois non utilisé (chutes).

Parmi ses inconvénients, on trouve :

  • il ne doit en aucun cas être au contact direct de la pluie ou de l’eau en général. Son utilisation est donc proscrite en extérieur. S’il est utilisé dans une pièce d’eau telle que la salle de bain, il est impératif de l’hydrofuger,
  • il se fend facilement lorsqu’il est percé ou vissé,
  • il requiert un traitement préparatoire pour la peinture,
  • il est relativement lourd.

Le panneau OSB

Fabriqué en collant de longues lamelles de bois les unes aux autres, mais à des orientations différentes, le panneau de bois OSB est très proche de l’aggloméré et du MDF. Il partage les mêmes caractéristiques avec quelques particularités.

Des panneaux OSB
Des panneaux OSB

Parmi ses avantages, son prix le place en tête des panneaux de bois. Il a également une meilleure tenue lors du perçage, du sciage, ou du vissage.

Il est écologique, car composé à partir de bois d’éclaircie, et entièrement recyclable.

Parmi ses inconvénients, on trouve le fait qu’il soit souvent traité anti-moisissure et anti-champignons avec des produits chimiques potentiellement nocifs pour la santé. Son aspect esthétique ne met pas tout le monde d’accord : certains le réservent à des utilisations cachées, d’autres au contraire aiment mettre en valeur son look “brut”…c’est une question de goûts !

Panneau massif en bois brut

C’est la Rolls Royce du panneau de bois, le bois pur dans son état naturel. Plus qu’un panneau, c’est une véritable planche débitée dans un tronc.

Ses avantages sont :

  • l’aspect esthétique : c’est le plus noble et le plus beau,
  • sa durabilité et sa robustesse,
  • son caractère écologique s’il est issu de forêts durables et gérées.

Ses inconvénients sont bien sûr son prix, qui peut être élevé selon le type d’essence choisi, et son poids. Il nécessite également un entretien régulier et soigneux.

En définitive, ces différents types de panneaux de bois se différencient surtout par leur prix et leur aspect esthétique, mais tous sont utilisables pour fabriquer des meubles d’intérieur d’usage courant, ainsi que des meubles d’extérieur après traitement spécifique.

Le mieux est de discuter ou d’envoyer un email à votre fournisseur pour évaluer quel type de produit conviendra le mieux à votre projet particulier, surtout si vous êtes novice. Il sera de bon conseil et vous évitera les erreurs du débutant !

Jean Morel
Jean Morelhttps://www.consobrico.com
En dehors de mon titre honorifique “d’admin” pour ConsoBrico, je suis un bricoleur du dimanche infatigable, qui court à droite et gauche avec sa caisse à outils pour venir en aide à la famille et aux amis dès qu’il le peut. Le jardin est mon deuxième salon, j’y passe mes week-end et y investit la moindre économie ; ) Je construis moi même abris de jardin, cages à poules, des espaces clos pour les lapins, et même dernièrement un garage pour mettre l'abris ma collection de vélos anciens!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles

Clé dynamométrique : tout ce qu’il faut savoir

Qu'est-ce qu'une clé dynamométrique ?  Une clé dynamométrique est un outil utilisé dans le domaine de la mécanique pour serrer...

Luxembourg : quelles sont les aides financières pour vos travaux de rénovation énergétique en 2021 ?

Dans le cadre de la transition énergétique imposée par l’Union Européenne, le gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg a mis en...

Comment installer une réglette LED ?

La technologie LED a d'ores et déjà séduit un très grand nombre de consommateurs. Cela s'explique en grande partie...

Propriétaires : tout savoir sur les assurances habitation en copropriété

Vous êtes propriétaire d’un logement en copropriété nouvellement acquis et souhaitez connaître vos obligations en matière d’assurance mais aussi...

A lire

Vous aimerez aussisur le même sujet
Plébisicté par nos lecteurs