escort istanbul
mersin escort bayan
deutsche escort
porno
Comment éviter l'humidité dans une salle de bain

-

Nettoyage & entretien Humidité dans la salle de bain : 7 conseils...

Humidité dans la salle de bain : 7 conseils pratiques pour l’éviter

-

-

Après un bain ou une douche, la salle de bain est souvent très humide à cause de la condensation de la vapeur d’eau chaude. Si cette humidité est normale, elle peut s’avérer très gênante si elle a du mal à s’évacuer car elle peut provoquer des dégâts sur vos murs, votre plafond, ou encore votre mobilier de salle de bain. Voici 7 astuces pour limiter au maximum l’humidité dans votre salle de bain et éviter ainsi les dépôts de moisissure.

Quelles sont les méthodes les plus efficaces pour se débarrasser de l'humidité dans la salle de bain
Quelles sont les méthodes les plus efficaces pour se débarrasser de l’humidité dans une salle de bain ?

Conseil #1: éviter les matériaux hydrophiles

Certains matériaux attirent davantage l’eau que d’autres : on dit qu’ils sont hydrophiles. Si vos murs sont fabriqués avec ces matériaux, tels que le bois ou la ouate de cellulose, ils vont davantage attirer la vapeur d’eau et cela peut créer, à terme, de la moisissure et des dégâts irréversibles dans une salle de bains. 

Il est donc préférable, pour éviter l’humidité dans votre salle de bain, de choisir pour les murs, le sol et le plafond, des matériaux hydrofuges, notamment dans les doublages ou dans les endroits particulièrement exposés à l’eau, comme le sol de douche. Si vous souhaitez mettre du bois dans votre salle de bains, par exemple, il faudra lui appliquer au préalable un traitement anti-humidité. Idem pour la pierre naturelle, très plébiscitée dans les salles de bain ces dernières années, elle doit subir un traitement hydrofuge et oléofuge avant d’être posée dans une salle de bain.

De même, les colles utilisées pour installer une douche (comme les mastics) et les carreaux du sol de la salle de bain doivent être adaptées à la vie en salle de bains et résister un milieu humide pour éviter la formation de champignons. On pourra choisir des traitements fongicides pour plus de précautions. Les joints de la douche doivent également être complètement étanches pour éviter de laisser passer l’eau. En effet, les joints poreux contribuent à créer encore davantage d’humidité sans compter les risques d’infiltration.

Enfin, la peinture pour les murs doit être adaptée également à l’humidité, avec de préférence des propriétés fongicides et hygrorégulatrices, comme la peinture acrylique ou l’enduit à la chaux. 

moisissures très tenaces dans une salle de bain
L’humidité crée des dépôts de moisissures très tenaces dans une salle de bain (notamment au niveau des joints de carrelage)

Conseil #2 : ventiler sa salle de bains

La ventilation naturelle de la salle de bains ne suffira pas toujours, notamment en été où la différence de température entre l’extérieur et l’intérieur est moindre. Il faudra alors recourir à un système de ventilation mécanique. Il en existe plusieurs types :

  • La VMC (Ventilation mécanique contrôlée) : c’est le système de ventilation le plus courant. La VMC fonctionne à l’aide d’un moteur électrique, auto réglable ou ajustable en fonction du taux d’humidité (hygroréglable), et permet de gérer la circulation de l’air pour ajuster le niveau d’humidité ambiant. Attention, pour qu’elle puisse être au maximum de son efficacité, il faudra l’entretenir de manière régulière. Sachez que la VMC permet de réaliser jusqu’à 12 % d’économies de chauffage !
  • La VMP (ventilation mécanique ponctuelle) : ce système fonctionne de manière ponctuelle, de la même façon qu’un extracteur d’air. C’est ce système de ventilation qui est mis en place dans les salles de bains où la ventilation s’allume en même temps que la lumière. Il est moins efficace qu’une VMC mais fera l’affaire si vous disposez au moins d’une fenêtre dans votre salle de bain.
  • La VMR (ventilation mécanique répartie) est la solution que l’on choisit le plus souvent lors d’une rénovation de salle de bains car elle est plus facile à installer qu’une VMC. Ce système de ventilation est composé d’aérateurs indépendants que l’on place en hauteur de la pièce.
  • La VMI (ventilation mécanique par insufflation), qui fonctionne de manière inverse à la VMC. Elle va filtrer l’air extérieur et le réchauffer avant de l’insuffler dans la salle de bain. 

Aller plus loin dans la ventilation en lisant cet article sur les différents systèmes de ventilation pour la salle de bain.

Une VMC de salle de bain

Conseil #3 : aérer sa salle de bain

L’humidité est un phénomène inévitable dans une salle de bains. Toutefois, il est possible de la faire partir en aérant sa salle de bain après chaque douche, et ainsi éviter qu’elle stagne toute la journée sans pouvoir s’échapper.

D’une manière générale, on conseille d’aérer toutes les pièces de la maison entre 5 et 10 minutes par jour afin de renouveler l’air. C’est encore plus vrai pour la salle de bains : si vous disposez d’une fenêtre oscillo-battante, pensez à l’ouvrir après la douche pendant au minimum 10 minutes.

Pour que la salle de bains reste ventilée même lorsque l’on n’ouvre pas les fenêtres, ou si l’on ne possède pas de fenêtres, il est important de veiller à ce qu’il y ait un jour de 2 cm minimum sous la porte. Encore mieux, si vous le pouvez, laissez la porte de la salle de bain entrouverte pendant une bonne dizaine de minutes après la douche.

Une salle de bain et deux grandes fenêtres pour évacuer facilement l’humidité

Pour optimiser le fonctionnement de votre système de ventilation, nettoyez régulièrement les entrées d’air avec un chiffon humide imprégné d’eau chaude et de savon, et tous les 3 ans, effectuez un entretien complet avec un professionnel des sanitaires.

Conseil #4 : vérifier l’étanchéité des murs et des fenêtres

Si votre salle de bain est trop humide malgré la ventilation, alors cela peut venir d’un problème d’étanchéité des murs. Il faudra alors appliquer un traitement aux murs de votre salle de bain pour les rendre plus étanches, comme une résine hydrophobe. Autre possibilité, refaire les joints de votre salle de bain. L’humidité peut également venir d’un problème d’isolation de vos fenêtres : vérifiez tous les joints et changez-les si besoin. 

Lisez aussi : comment gérer l’humidité dans une salle de bain en bois.

Bien isoler les fenêtres c’est économiser jusqu’à 15% sur sa facture énergétique

Conseil #5 : isoler la salle de bain 

Pour éviter la condensation de la vapeur d’eau sur les vitres ou les murs froids, rien de tel qu’une bonne isolation ! Fenêtres à double vitrage, panneaux en polystyrène extrudé, plâtre hydrofuge dans les murs, installation d’un complexe isolant. Les solutions ne manquent pas pour optimiser l’isolation d’une salle de bain.

La solution en vogue ? L’isolation par le sol avec un plancher chauffant qui permet de limiter les pertes de chaleur et procure un bien-être de la salle de bain optimal. Au demeurant, c’est une solution davantage adaptée aux maisons en construction avec l’installation des câbles et des tubes hydrauliques lors du coulage de la chape.

Installation d'un plancher chauffant dans une salle de bains.
Installation d’un plancher chauffant dans une salle de bains.

Conseil #6 : chauffer la salle de bains

En hiver, lorsque vous ne pouvez pas ouvrir les fenêtres car il fait trop froid dehors, le chauffage est une bonne solution pour chasser l’humidité. En effet, l’air chaud va absorber l’humidité plus rapidement que l’air froid. Positionnez les dispositifs de chauffage (sèche-serviettes, radiateur, chauffage d’appoint) contre le mur de la salle de bain pour éviter la condensation de la vapeur d’eau sur les murs froids.

Sur un thème similaire: comment poser un sèche-serviettes ?

Un sèche-serviette électrique qui fait également office de radiateur d’appoint.

Conseil #7 : déshumidifier sa salle de bain

Dernière astuce pour chasser l’humidité dans la salle de bain, les systèmes de déshumidification.

On trouve deux types de systèmes de déshumidification :

  • Les absorbeurs d’humidité : ils se présentent sous la forme de sachets, de pastilles ou de gel, et contiennent des sels minéraux (en général du chlorure de calcium) qui vont absorber l’humidité de l’air pour la rejeter sous forme d’eau. Il faudra simplement penser à vider le bac d’eau de temps en temps pour ne pas recréer de l’humidité ! Seul hic, ces absorbeurs d’humidité sont de qualité variable et les marques restent assez chères. Il faudra également penser à les cacher quelque part dans votre salle de bain car leur look est assez disgracieux !
  • Les déshumidificateurs (à condensation, à absorption ou à adsorption) : ces appareils vont permettre de faire diminuer le taux d’humidité dans la pièce tout en assainissant l’air. Le plus efficace, mais aussi le plus coûteux, c’est le déshumidificateur électrique. Pour les petits budgets et les petites salles de bain, un déshumidificateur chimique conviendra cependant tout aussi bien (mais sa durée de vie est relativement limitée). 
Source: airandme.fr

Attention, cette dernière solution reste une solution à court terme : elle est à employer en attendant d’envisager des travaux dans votre salle de bain, pour l’isoler davantage ou installer un système de ventilation adapté à la configuration technique de votre salle de bain. 

Et vous, quels conseils pouvez-vous donner à nos lecteurs pour éviter l’humidité dans la salle de bain ?

Jean Morel
Jean Morelhttps://www.consobrico.com
En dehors de mon titre honorifique “d’admin” pour ConsoBrico, je suis un bricoleur du dimanche infatigable, qui court à droite et gauche avec sa caisse à outils pour venir en aide à la famille et aux amis dès qu’il le peut. Le jardin est mon deuxième salon, j’y passe mes week-end et y investit la moindre économie ; ) Je construis moi même abris de jardin, cages à poules, des espaces clos pour les lapins, et même dernièrement un garage pour mettre l'abris ma collection de vélos anciens!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles

La retraite arrive : (ré)aménagez votre jardin !

Après des années de dur labeur, ça y est, la retraite est enfin là et vous...

Transformer une ancienne maison en maison de style contemporain en 6 étapes

Vous êtes l'heureux propriétaire d'une belle maison ancienne, mais elle ne correspond plus à vos besoins...

20 conseils pour aménager une véranda en salon

Les intérieurs contemporains aiment brouiller les codes de la maison traditionnelle en défragmentant les espaces pour...

Comment se débarrasser des punaises de lit ?

Disparues de France pendant plusieurs décennies, les punaises de lit y sont revenues depuis une dizaine...

A lire

Vous aimerez aussisur le même sujet
Plébisicté par nos lecteurs