L’étanchéité dans l’habitat: quelques conseils

651
Veiller à l’étanchéité de son habitation est essentiel pour réaliser des économies d’énergie et éventuellement obtenir le label BBC tant convoité par certains propriétaires.

Les chiffres de l’étanchéité

Pour bénéficier d'une étanchéité optimale dans une maison, il convient de respecter impérativement ce qu’on appelle un seuil de perméabilité à l’air.

Ce seuil est fixé à 0,6m3/(h.m2) pour les maisons individuelles et correspond à une consommation énergétique basse.

Il faut savoir en effet que les courants d’air sont autant de déperditions inutiles de gaspillage d’énergie.

Ainsi, une mauvaise étanchéité fait considérablement augmenter vos factures d'électricité, et notamment celle du chauffage. 

Les techniques et les solutions

Pour repérer un problème en lien avec l’étanchéité d’une habitation, vous devez réussir à repérer les fuites d’air considérées comme inutiles.

Inutiles ? Oui, car la ventilation de l'habitat est reste nécessaire. Tout est question de dosage !

Si vous repérez vous-même certaines fuites d’air importantes, commencez par les combles.

L’objectif est de mettre en place une enveloppe hermétique autour de votre logement afin d’éviter les déperditions d’air. Toutefois on parle d’enveloppe hermétique dans le bâtiment, alors qu’il est impensable que ça le soit totalement ! L’étanchéité d’une maison est donc particulièrement complexe…

Où sont les fuites ?

En général, les déperditions se situent vers les zones de raccordement qui créent un pont thermique entre l’intérieur et l’extérieur. Vous l’aurez compris, il s’agit principalement de la toiture, des planchers, des portes, des fenêtres… Il est donc indispensable de limiter au maximum les entrées d’air, et d’y penser dès la conception d’une maison afin d’éviter les mauvaises surprises liées à la surconsommation énergétique.

Le test de perméabilité à l’air


Le test de perméabilité à l’air, également appelé le test d’infiltrométrie, est réalisé par un professionnel certifié.

Il s’agit de pressuriser le bâtiment en obstruant toutes les ouvertures et en plaçant un ventilateur, ce qui crée une différence de pression entre l’intérieur et l’extérieur. Finalement, on vide le bâtiment de son air afin de découvrir, souvent à l’aide d’une pompe à fumée, les fuites d’air !

Cette technique permet de calculer très précisément le volume d’air qui s’échappe d’une habitation, et donc d’expertiser son étanchéité. Ce diagnostic n’a rien d’obligatoire, sauf si vous souhaitez obtenir le label BBC ou réaliser des économies d’énergie conséquentes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.