Vous êtes propriétaire et votre maison nécessite des travaux de rénovation pour réduire vos consommations énergétiques. Oui ! Mais le coût des travaux à réaliser peut mettre à mal votre envie…Pas de panique ! Il existe des aides pour vous permettre de prendre en charge une partie des travaux, dont nous allons détailler les modalités d’accès.

La TVA à taux réduit

Les travaux de rénovation énergétique sont soumis à une TVA spécifique. Pour tous les logements de plus de deux ans, le taux de 5,5% (au lieu de 20%) est appliqué pour les travaux qui concernent l’amélioration énergétique de l’habitat. Par exemple pour l’installation d’un nouveau système de chauffage plus performant.

Ce taux est appliqué directement sur le devis de l’entreprise qui a été sollicitée pour réaliser les travaux. Un conseil : vous pouvez commencer à solliciter des entreprises locales assez tôt dans votre projet.

Ces entreprises doivent disposer de la qualification “Reconnu Garant de l’Environnement” pour vous faire bénéficier des aides. Pour autant, la signature des devis doit intervenir après la validation de votre projet de travaux afin de bénéficier des aides. Vous faire accompagner est gage de sécurité ! 

Sur le même thème: découvrez toutes les aides pour vos travaux d’isolation

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique

Le principe : en faisant réaliser des travaux par des professionnels Reconnus Garants de l’Environnement (RGE), vous pouvez bénéficier d’un crédit sur vos impôts, que vous soyez imposable, ou non. La nature et le montant des travaux doivent être détaillés sur votre déclaration d’impôt.

Ce crédit d’impôt intervient environ un an après la réalisation du chantier, de manière rétroactive. Pour connaître les travaux éligibles à cette aide, rendez-vous sur le site du gouvernement

L’Eco-Prêt à Taux Zéro

Ce prêt est à solliciter auprès d’une banque. Si vous fautes réaliser un ou plusieurs des postes de travaux éligibles à ce dispositif (isolation, changement de chauffage…en savoir plus ici) alors vous pouvez obtenir un prêt allant de 10 000€ pour un poste de travaux, 20 000€ pour deux bouquets de travaux et 30 000€ pour trois postes de travaux.

Ce prêt à 0% est remboursable une fois le chantier terminé. Cet Éco-Prêt à taux zéro peut être cumulé sous conditions avec d’autres dispositifs, selon la nature des travaux envisagés. 

Les aides de l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat

Selon les ressources de votre foyer, vous pouvez prétendre à ce programme porté au niveau national.

Si votre ménage est considéré comme modeste ou très modeste, alors vous pouvez prétendre à des subventions pour financer en partie vos travaux. Le programme “Habiter Mieux” permet notamment de prendre en charge une partie des travaux sous certaines conditions qui sont détaillées sur le site internet de l’ANAH

L’ANAH a mis en place deux dispositifs appelés “Habiter Mieux Sérénité” et “Habiter Mieux Agilité”. Le premier consiste à un accompagnement conseil et une aide financière pour faire réaliser un ensemble de travaux.

Il est particulièrement adapté si, en tant que ménage modeste ou très modeste, votre rénovation entraîne des travaux multiples. Le second programme est une aide financière pour réaliser un seul type de travaux dans une maison individuelle. Ce programme est adapté si votre rénovation n’engage pas plusieurs postes de travaux, l’accompagnement n’étant pas obligatoire dans ce cadre. 

Les aides des collectivités locales

Certains territoires (département, commune, intercommunalité…) décident d’aider les propriétaires en leur faisant bénéficier de subventions en cas de travaux de rénovation énergétique.

Leur forme est variée et est souvent conditionnée à l’atteinte d’objectifs en termes de performances et/ou selon les ressources des ménages. Ces aides permettent de réduire le reste à charge des travaux pour les ménages, un “coup de pouce” supplémentaire à intégrer si vous habitez sur un territoire qui les proposent. 

Le tiers financement 

En Nouvelle-Aquitaine et dans d’autres Régions de France, une solution de financement dédiée à la rénovation existe. Le tiers financement se base sur la recherche d’un équilibre entre les mensualités proposées et les économies d’énergie générées par les travaux.

Adossée un accompagnement technique, cette solution est accessible au plus grand nombre, sans conditions de ressources et se cumule avec tous les autres dispositifs. Porté par Artéé en Nouvelle-Aquitaine , le tiers financement est une solution qui permet de rénover de manière globale et performante son habitat. 

Prenons un exemple concret : Martin souffrait d’inconfort dans son logement, une maison construite dans les années 70 qui n’avait pas été rénovée depuis. Martin a choisi de se faire accompagner dans son projet de rénovation et d’investir dans des travaux d’ampleur ! Quelle bonne idée !

Son conseiller lui a fait des préconisations techniques et le montant des travaux s’élève à environ 25000€. Grâce à des aides, il peut réduire ce reste à charge. Son conseiller a également élaboré un plan de financement calculé sur les économies d’énergie qu’il va réaliser grâce aux travaux : moins 50 % sur la facture. Artéé propose de lui avancer le montant nécessaire des travaux.

À la fin des travaux, la facture mensuelle de Martin sera de 120€ au lieu de 240€ et il devra verser à Artéé 120€ par mois pendant 8 ans. En définitive, il profitera d’une maison plus confortable, moins énergivore et dont la “valeur verte” aura augmenté grâce aux travaux ! 

Il existe donc une multitude de dispositifs qui vous permettent de réduire le montant final des travaux et de les financer en toute sécurité. En vous faisant accompagner par un organisme neutre et objectif, vous aurez en main toutes les informations qui vous seront utiles pour vous lancer dans votre projet de rénovation énergétique !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here