Le béton ciré constitue une solution assez répandue pour rénover votre carrelage.

En revanche, pas question de le poser sur du bois qui travaille, de la moquette ou du lino. Vous pouvez faire votre béton ciré vous-même et nous vous expliquons dans cet article comment le poser et ensuite l’entretenir.

Chambre réalisée en béton ciré mat

Les avantages du béton ciré

Le béton ciré présente de nombreux avantages liés à sa pose, son côté pratique et son entretien facile. Vous pouvez le poser directement sur votre carrelage, il adhère parfaitement et son rendu est un revêtement uniforme sans joints.

Vous disposez d’un très large choix car il se décline en béton imprimé, lavé, matricé, décoratif… et peut imiter à la perfection des revêtements comme le parquet. Pensez cependant qu’il a tendance à foncer légèrement avec le temps, c’est important au moment de faire le choix de vos couleurs.

Le béton ciré en kit est généralement garanti pendant deux ans mais, s’il est bien posé, à part quelques microfissures, il vieillit très bien et dure plusieurs décennies. Sa longévité dépend de la qualité de la matière première que vous allez vous procurer et aussi de la pose. Un béton ciré mal posé se fissurera rapidement ; vous devez vous appliquer, ne négliger aucune étape de la pose et bien respecter les temps de séchage entre chaque étape comme le conseille le site les-masure.fr. Méfiez-vous des matières premières trop bon marché, il vaut mieux privilégier la qualité donc n’hésitez pas à demander conseil à votre revendeur.

Le béton ciré adhère sur tous les types de carrelage même s’il existe quelques différences. Par exemple, il adhère mieux sur du grès cérame que sur de la faïence mais vous pouvez tout de même poser du béton ciré sur de la faïence.

Etape de pose du béton ciré au balais dans un entrepôt. Le béton ciré s’étale facilement et convient parfaitement aux grandes surfaces

Quels usages pour le béton ciré ?

Le béton ciré connaît différents usages, voici quelques exemples de réalisations :

  • Plan de travail ;
  • Murs de cuisine ;

Salle de bain auquel cas le traitement hydrofuge est obligatoire. Il existe des kits de béton ciré spéciaux pour les salles de bains ou autres pièces où l’usage de l’eau est régulier ;

Les outils et matériaux nécessaires

Il va falloir vous équiper pour faire votre béton vous-même.

Prévoyez :

  • Un seau et une malaxeuse pour mélanger le béton ciré ;
  • Une balance pour préparer le dosage ;
  • Un plâtroir pour étaler le béton ciré ;
  • Une taloche pour le lisser ;
  • Une ponceuse électrique.

Vous trouvez des kits de béton ciré qui contiennent tous les composants dont vous aurez besoin avec :

  • La résine ;
  • La poudre minérale ;
  • La sous-couche d’accroche ;
  • Le vernis.

Vérifiez que le vernis est bien compris, il est parfois à part.

Le conditionnement précise la surface que le kit couvre.

La pose du béton ciré

La pose du béton ciré se déroule en quatre actes :

  • La préparation du support ;
  • L’application d’une sous-couche d’accroche ;
  • L’application des différentes couches du béton ciré proprement dit ;
  • Les travaux de finition.
Le béton ciré s’utilise également en banquette, comme en console, en plan de travail etc

1 – La préparation du support

Le support doit être parfaitement plat et propre.

S’il besoin est, vous devez le poncer préalablement. Il doit être dégraissé si votre carrelage donne une impression huileuse. Vous trouverez des produits adaptés dans les magasins de bricolage. L’acétone, l’alcool à brûler ou l’oxydrine fonctionnent très bien. Bien sûr, il est hors de question d’utiliser un détergent gras pour nettoyer votre support. Il doit être parfaitement dégraissé pour que la sous-couche adhère correctement.

Dépoussiérez le support afin qu’il ne reste aucun débris et laissez-le sécher avant de vous attaquer à la pose du béton ciré. Veillez particulièrement aux joints qui ne sont pas toujours faciles à nettoyer.

Pour un meilleur rendu et une plus grande solidité, obturez les joints avec un ragréage à base de chaux. En règle générale, sur un carrelage abîmé, ragréez avant la sous-couche d’accroche.

Le mélange du béton ciré doit être préparé une heure avant de pouvoir être utilisé donc à vous de voir selon le temps que vous prend le nettoyage du support, à quel moment préparer votre produit. Mélangez la poudre de béton ciré avec l’eau, les pigments et les adjuvants fournis dans votre kit. Respectez scrupuleusement les doses prescrites et ne préparez que ce dont vous avez besoin selon la surface que vous avez à couvrir.

Béton ciré poli

2 – L’application de la sous-couche d’accroche

Vous devez maintenant poser une sous-couche uniforme sur toute la surface. Laissez sécher pendant au moins deux heures.

3 – L’application des différentes couches du béton ciré proprement dit

Une fois que la sous-couche est parfaitement sèche, il est temps maintenant d’appliquer la première couche de béton ciré. Il vaut mieux ajouter deux fines couches plutôt qu’une seule couche plus épaisse, vous risquez moins l’apparition de fissures.

Il est fondamental de lisser parfaitement chaque couche et de faire en sorte qu’il y ait le moins de porosité. Une surface poreuse sera plus fragile et retiendra les taches.

S’il s’agit d’un mur, une couche d’un bon millimètre suffit, pour un sol, vous pouvez allez jusqu’à trois millimètres. Lissez la surface et poncez-la si nécessaire.

Respectez le temps de pose de trente minutes.

Vérifiez l’état de votre mélange et ajoutez de l’eau si vous estimez qu’il est trop sec. Vous pouvez maintenant appliquer la deuxième couche de béton ciré. Lissez à nouveau et poncez si c’est nécessaire.

Respectez le temps de pose qui est généralement de quarante-huit heures.

S’il s’agit d’un mur, vous avez terminé, pour un sol, vous pouvez avoir besoin d’une troisième et dernière couche qu’il faudra ensuite lisser, poncer et respecter à nouveau un temps de pose de quarante-huit heures.

4 – Les travaux de finition

Poncez l’ensemble de la surface en allant bien jusqu’au fond des angles.

Dépoussiérez à l’aspirateur et terminez méticuleusement à l’aide d’un chiffon humide. Le nettoyage doit être absolument parfait. Il existe des traitements contre la porosité que vous pouvez étendre après le ponçage. Cela renforce votre béton ciré et il retiendra moins les taches.

Vous pouvez maintenant appliquer le vernis de protection que vous devez laisser sécher pendant au moins une journée.

Vous pouvez procédez à un traitement hydrofuge pour terminer.

L’entretien du béton ciré

L’entretien de béton ciré est facile, il vous suffit de le nettoyer avec un produit à base d’huile de lin ou de savon noir. Il existe également des shampoings cirant.

Utilisez un balai serpillère essoré avec de l’eau tiède. Il est conseillé de sécher la surface ensuite pour qu’elle reste le moins longtemps possible humide. Si vous avez la possibilité de faire un courant d’air dans la pièce, le sol séchera plus rapidement.

N’utilisez jamais d’éponge abrasive ni d’eau de Javel, cela abimerait la couche protectrice et rendrait votre béton ciré poreux, le rendant ainsi beaucoup plus sensible aux taches.

Si votre béton ciré montre des traces d’usure, il existe de la cire sans silicone qui va protéger le sol et le faire briller.

Le béton ciré n’a pas besoin d’être souvent ciré, sauf s’il est à un endroit où il y a un fort passage.

Et voilà, vous avez maintenant toutes les clefs en main pour vous lancer dans la fabrication et la pose de béton ciré !

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here