Le chauffe eau : la solution confort aux multiples déclinaisons

Comme son nom l’indique, il sert à produire de l’eau chaude dans l’habitat, qu’il soit domestique comme industriel.

C'est un dispositif qui fonctionne au biais de plusieurs sources d’énergie tel que :

On utilisera une solution ou un autre en fonction de ses besoins en chauffage, de son budget mais également en fonction du type de volume à chauffer (chambre, mobile home, piscine, etc).

Il existe deux types principaux :

  • Le ballon d’eau chaude, qui fonctionne à l’électricité ou au gaz et qui à l’avantage d’accumuler l’eau et la stocker pour un usage intensif.
  • Le chauffe eau instantané : Sans réserve d’eau chaude, il à la capacité de fournir de l'eau chaude immédiatement.

Tous les biens immobiliers sont équipés d’un chauffe-eau. Mais il n’est pas aisé de savoir quelle production d'eau chaude sanitaire est adaptée à ses besoins réels ! En effet, l'eau chaude doit être disponible en quantité suffisante !. Choisir un chauffe-eau c'est avant tout se poser les bonnes questions : le budget, l'impact carbone, la surface du logement, …

Comment choisir son chauffe-eau ?


Généralement, les sources d'énergie les plus utilisées pour faire fonctionner un chauffe-eau sont des combustibles comme le gaz naturel, le pétrole, le fuel ou encore les combustibles solides. Les énergies alternatives comme l'énergie solaire, les pompes à chaleur, le recyclage de l'eau chaude peuvent également être utilisées, mais elles ne fonctionnent qu’en combinaison avec des systèmes de chauffe-eau traditionnel.

Voici quelques critères à prendre en compte pour choisir un chauffe-eau :

- Le nombre de personnes vivant dans le foyer : on évalue à environ 50 litres l'eau chaude nécessaire par jour et par personne au minimum

- L'équipement de l'habitation : le nombre d'éviers, de douches et de baignoires va déterminer la puissance de votre chauffe-eau.

Type de point d'eau

Puissance du chauffe-eau en KW

Lavabo / évier

10,7

Lavabo + évier

11,5

Lavabo + évier + douche

19

Evier + douche + baignoire

24

Lavabo + évier + douche + baignoire

31

- L'encombrement : un chauffe-eau est relativement encombrant, même si cela dépend de la capacité que vous choisissez. La taille moyenne d’un chauffe-eau en France est de 300 litres, mais cette capacité varie en fonction des critères précédents.

- L'emplacement : le chauffe-eau peut se fixer en hauteur, à l'horizontale ou à la verticale, ou encore trouver sa place sous un évier, sous un plafond,... Tout dépend de l'organisation de votre intérieur.


Répartition française

Impact écologique (kg CO2 / an)

Chauffe-eau électrique

58,00%

130

Chauffe-eau solaire individuel

1,00%

70

Chauffe-eau thermodynamique

< 1 %

50

Chauffe eau gaz

11,00 %

740

Autres (chaudières mixtes)

29,00%


Le chauffe-eau électrique

Le chauffe-eau électrique est le plus utilisé en France. Il fonctionne avec un réservoir d'eau chauffant grâce à un système de chauffage électrique équipé d’une résistance.

- Les avantages : Un chauffe-eau électrique peut être installé partout et ne nécessite que peu de place. Fiable, silencieux et relativement intéressant financièrement, le chauffe-eau électrique reste le préféré des Français.

- Les inconvénients : le temps de chauffe est relativement long.

- Le principe de fonctionnement : l'eau froide arrive dans la partie inférieure de la cuve, puis plus elle monte, plus elle chauffe. Lorsque le ballon se vide, l'eau chaude est peu à peu remplacée par l'eau froide qui sera à son tour chauffée.

Un chauffe-eau électrique se compose donc d'une résistance, mais peut fonctionner selon deux systèmes différents :

  • les thermoplongeurs : la résistance est directement au contact de l'eau. Ce système a l'avantage de chauffer très rapidement l'eau.
  • les stéatites : la résistance n'est pas en contact avec l'eau, et a l'avantage d'être protégée des risques d'entartrages dus au calcaire (notamment dans le sud de la France victime d’une eau extrêmement calcaire).

Le chauffe-eau fonctionnant au gaz

Le chauffe-eau fonctionnant au gaz est celui qui offre le meilleur rendement énergétique et donc le coût thermique le plus bas.

Lire également  Chauffe eau électrique: bien comprendre son fonctionnement

- Les avantages : il ne produit que l'eau chaude dont on a besoin.

- Les inconvénients : il est polluant puisqu'il rejette du gaz carbonique qui est un gaz à effet de serre particulièrement polluant. Et il faut nécessairement avoir un raccordement au gaz !

- Le principe de fonctionnement : le chauffe-eau gaz produit de l'eau chaude grâce à des brûleurs. Il s'agit d'une solution particulièrement confortable car le chauffe-eau gaz permet de disposer d’une réserve d’eau chaude à volonté, à tout moment et à la température souhaitée.

Le chauffe-eau solaire individuel

Ces dernières années, les progrès technologiques sur le solaire ont été très importants, et le chauffe-eau solaire individuel (CESI) est maintenant un matériel performant et fiable.

- Les avantages : c’est un choix écologique, l'impact sur l'environnement d'un chauffe-eau solaire individuel étant largement moindre que celui d'un chauffe-eau classique. En outre, financièrement parlant, c'est un investissement intéressant : il n'est pas rare de constater une diminution de la facture d'eau chaude. Enfin, il est possible de bénéficier d'un crédit d'impôt et de subventions régionales lors de son installation à votre domicile.

- Les inconvénients : malgré les recherches et les innovations, l'emplacement des capteurs solaires reste un critère déterminant dans le bon fonctionnement du chauffe-eau solaire individuel. En outre, il est rare qu'un chauffe-eau solaire individuel suffise à produire la totalité de l'eau chaude sanitaire d'une habitation : le rayonnement solaire est bien souvent insuffisant, et il est donc nécessaire de disposer d'un chauffe-eau afin de prendre le relais.

- Le principe de fonctionnement : les capteurs solaires thermiques préchauffent ou chauffent l'eau sanitaire.

Le chauffe-eau solaire individuel est la plupart du temps un système d'appoint. En effet, Il est donc parfois indispensable de prévoir un dispositif d'appoint qui utilise l'électricité ou le gaz. Il existe plusieurs systèmes d'appoint :

  • le chauffe-eau solaire individuel sans appoint : le ballon existant sert d’appoint.
  • le chauffe-eau solaire individuel avec appoint électrique intégré : le ballon acheté contient une résistance électrique.
  • l'appoint hydraulique: un raccord est fait de votre chaudière au ballon solaire.
  • l'appoint mixte : appoint électrique et hydraulique.
Le chauffe-eau thermodynamique

Encore très rare en France, le chauffe-eau thermodynamique bénéficie depuis le début de l’année 2010 d’un crédit d’impôt de 40 %, ce qui incite les propriétaires à s'équiper. Il s'agit d'un ballon de production d’eau chaude sanitaire associé à une mini pompe à chaleur.

- Les avantages : il est capable de produire une eau chaude à 50° toute l'année et en quantité suffisante. Le chauffe-eau thermodynamique est une solution écologique particulièrement bien adaptée au confort quotidien et permet de diviser une facture d'eau chaude par deux en moyenne.

- Les inconvénients : le matériel coûte extrêmement cher et il faut attendre 7 ans pour avoir un retour sur investissement. En plus, un chauffe-eau thermodynamique doit être installé dans une pièce de plus de 20 m2 sinon, il faudra installer des gaines pour prélever l'air et le rejeter dans une pièce non chauffée.

Le principe de fonctionnement : il récupère l'énergie dans l'air. En réalité, la pompe à chaleur travaille à récupérer les calories présentes naturellement dans l’air pour produire de la chaleur et ainsi chauffer le circuit d'eau sanitaire. L’air entre par le haut de l’appareil à l’aide d’un ventilateur, puis passe dans un évaporateur dans lequel il cède ses calories au fluide frigorigène. Ce fluide est ensuite comprimé pour augmenter sa température qui est transmise à l’eau sanitaire via le condenseur. Le principal avantage de ce système est le très faible rejet de gaz à effet de serre.


PARTAGER
Article précédentPoele a bois: les avantages de ce type de chauffage
Article suivantChauffe eau thermodynamique: avantages et inconvénients
Jean Morel

En dehors de mon titre honorifique “d’admin” pour ConsoBrico, je suis un bricoleur du dimanche infatigable, qui court à droite et gauche avec sa caisse à outils pour venir en aide à la famille et aux amis dès qu’il le peut. Le jardin est mon deuxième salon, j’y passe mes week-end et y investit la moindre économie ; ) Je construis moi même abris de jardin, cages à poules, des espaces clos pour les lapins, et même dernièrement un garage pour mettre l’abris ma collection de vélos anciens!