En une phrase..

Le chauffe eau thermodynamique utilise l’air ambiant ou extérieur pour créer de la chaleur, de la même manière que le chauffe-eau solaire utilise l'énergie du soleil.

Performances et économies d’énergie: quel est l’intérêt d’un chauffe-eau thermodynamique (CET) ?

Mentionnons tout d'abord sa capacité à consommer jusqu’à trois fois moins d’énergie qu’un chauffe eau classique.

On ajoutera qu'avec les nouvelles réglementations thermiques, qui doivent replacer à terme le chauffe eau à effet joule, la fonction thermodynamique deviendrait presque une évidence si l’on omettait de mentionner son prix, aux environs de 3000€.

Le principe de la fonction thermodynamique

Sur le plan du fonctionnement, on rapproche le chauffe eau thermodynamique du climatiseur, à l’exception que ce dernier chauffe au lieu de refroidir. Il ne possède pas de resistance électrique comme sur le chauffe eau électrique mais une petite pompe à chaleur d’appoint reliée à un ballon d’eau chaude.

Chauffe eau thermodynamique

Source: econology.fr

Les calories absorbées dans l’air ambiant sont transformées en chaleur qui est ensuite canalisée dans l’eau du ballon. Résultat: pour 1 KWh d’énergie classique, la fonction thermodynamique peut restituer environ 3,5 kWh.

Quel air utilisé ?

Qu’il s’agisse de l’air d’une cave, buanderie, de l’extérieur, ou d’un garage, tout type d'air est le bienvenu! 

Avantages


On évoque ici les avantages par rapport à un système de chauffage de même nature, ex: un chauffe eau électrique classique ou un ballon classique.

  • Le chauffe eau thermodynamique (CET) est en accord avec la réglementation thermique RT 2012 qui encourage l’utilisation de CET et le considère comme une énergie renouvelable, avec tous les avantages fiscaux que cela implique pour l'utilisateur.
  • La fabrication de la chaleur par une pompe à chaleur repose sur une énergie inépuisable: la transformation de l’air ambiant en source de chaleur.
  • Permet des économies de l’ordre de 50% par rapport à un cumulus électrique / ballon d’eau chaude classique et une resistance classique.
  • Il est présent dans le ballon d’eau chaude, qui est fiable car très utilisé et depuis longtemps, et permet une grande autonomie d’eau.
  • Moins de CO2, surtout en comparaison d’énergies plus polluantes comme le gaz ou le fioul.
  • Il bénéfice de crédits d’impôt et de subventions pouvant alléger la note. un chauffe-eau thermodynamique estampillé NF ainsi qu’un installateur professionnel peuvent donner doit à un crédit d’impôt de 40%.
  • Plus simple, et moins onéreux à installer que sa contrepartie solaire.
  • Dans certains cas, un CET peut être relié à des panneaux solaires

Inconvénients

  • Peut créer des nuisances sonores. Le ventilateur intégré au chauffe-eau pour réguler l’air en sortie génère du bruit qui peut devenir gênant s'il est installé à côté d’une chambre.
  • Ne fonctionne que lorsque des besoins en électricité sont réels, c’est à dire en pleine journée et donc en heures pleines EDF. Contrairement au chauffe eau électrique qui travaille en heures creuses.
  • Il ne peut pas être installé partout, notamment en raison des nuisances sonores, contrairement au chauffe eau électrique.
  • Il exige un entretien plus important qu’avec un ballon classique, ce qui inclut également des contrôles plus fréquents des pièces et l’installation éventuelle d’un adoucisseur pour éviter les dépôts de calcaire sur le chauffe eau.
  • Le chauffe-eau thermodynamique sur air ambiant produit d'excellentes performances, mais qui impliquent toutefois néanmoins d'utiliser les capacités caloriques d'une pièce et donc de la refroidir. La température d'une pièce et son volume rentrent donc en ligne de compte dans et ce dans une pièce avec un volume minimum.

Où l'installer ?

Il s’installe dans les logement neufs et anciens, avec les particularités suivantes:

  • Les nouvelles règlementation en matière d’économies d’énergies (qui favorisent les énergies renouvelables) en font un fournisseur de chaleur idéal dans les logements neufs.
  • Dans un logement ancien ou courant, il n’est pas obligatoire pour l’heure mais le cumulus pourrait bien disparaitre un jour du fait qu’il consomme près de 50% de plus que sa contrepartie thermodynamique.

Il convient de rappeler que pour les logements de plus de 2 ans il est possible de bénéficier d’un crédit d’impôt développement durable ainsi que d’une aide sous forme de subvention de l’ordre de 20% à 40% sur le coût total d’achat et d’installation d’un chauffe eau thermodynamique.

Un engouement justifié ?


A en croire les chiffres, les chauffe eau thermodynamiques ont la cote auprès des français avec près de 35 000 adeptes en 2014 et plus d’une vingtaine de fabricants. Pourtant les économies ne sont pas toujours au rendez-vous et dépendent des chaque situation.

L’index de performance d’un chauffe eau thermodynamique se mesure en COP. Ce dernier varie en fonction de l’utilisation et du contexte d’utilisation. Attention également aux performances indicatives des fabricants qui surévaluent les COP ce qui se traduit par une déception de la performance à l’arrivée.

En général il est recommandé de sélectionner un CET dont le COP est supérieur à 3. En d’autres terme pour 1 kWh d’électricité le CET fournit 3 kWh d’énergie. Un COP élevé signifie donc un appareil performant.

Comment optimiser les performances?
  • Installez le cumulus du chauffe eau thermodynamique dans une pièce si possible un peu chauffée de manière à éviter les pertes de chaleur du ballon.
  • Ne pas choisir une cuve trop volumineuse afin d'éviter les déperditions statiques. Ne pas choisir un chauffe eau par exemple de plus de 250 litres si vous n’êtes que deux.
  • Favorisez le chauffe eau le plus adapté à son installation. Demandez conseil à votre installateur qui vous renseignera. Il existe le chauffe eau thermodynamique sur "air extrait" ou sur "air ambiant", chacun dépendant de son contexte thermique et de la performance recherchée. Exigez un COP performant, de l’ordre de "3".
  • Privilégiez un chauffe-eau thermodynamique qui peut fonctionner en heure creuses EDF afin de bénéficier de tarifs attractifs et optimiser le rendement de la pompe à chaleur avec une production d'énergie linéaire et non saccadée. 
Tarifs des chauffe-eau thermodynamiques ?

Le coût d’un CET qui varie de 2500 à 3500 € doit être remis en perspective avec les diverses aides de l’état. Ce dernier peut faire baisser la note de 15 à 25% sur un bouquet travaux, ce qui n’est pas négligeable lorsque l’on sait que l’installation elle même coûte plusieurs centaines d’euros.

  • Consommation d’énergie d’un CET: moins de 200 € / an --- Consommation d’énergie d’un chauffe eau classique / cumulus: env. 500 € / an
  • En comparaison avec un chauffe-eau standard de type cumulus qui lui aura un coût de l’ordre de 900 € TTC, pour une consommation annuelle de l’ordre de 400 € TTC par an.