La particularité de la chaudière à condensation est son mode de fonctionnement. Tandis que les chaudières classiques (électriques, à bois, à gaz ou à fuel) utilisent des combustibles, les chaudières à condensation récupèrent les vapeurs d’eau issus de la combustion afin de les transformer en énergie thermique. Ainsi, la chaudière à condensation assure soit le chauffage de l’habitat soit la production d’eau chaude sanitaire, soit les deux fonctions.

chaudières à condensation

Source: Atlantic.fr

Le fonctionnement de la chaudière à condensation

Une chaudière à condensation permet en général de réaliser des économies d’énergie jusqu’à 35%. Pour l’installation d’une chaudière à énergie renouvelable, des nombreux dispositifs d’aide au financement peuvent être accordés au niveau local, national ou même européen. De plus, si les travaux ont été réalisés par un prestataire agréé et sous certaines conditions, la chaudière est éligible au crédit d’impôt. En raison de tous ces avantages financiers, le coût d’installation peut être amorti rapidement.

chaudière a condensation

Les chaudières à condensation : instantanées, à micro-accumulation ou à ballon

Murales ou posées au sol, les chaudières à condensation peuvent être adaptées à tout type de combustible : bois, fuel ou gaz. Pour plus de rendement, elles peuvent disposer d’un ballon externe. Selon le processus de condensation, ces chaudières se déclinent en 3 modèles :

La chaudière à condensation instantanée chauffe l’eau sanitaire pendant l’utilisation, par l’intermède d’un échangeur à plaques en inox.

La particularité de la chaudière à condensation à micro-accumulation est sa réserve qui peut collecter plusieurs litres d’eau.

La chaudière à condensation avec ballon externe permet d’avoir une réserve d’eau encore plus importante et de bénéficier ainsi de plus de confort.

Les chaudières: murales ou au sol

Les chaudières murales, quant à elles, sont posées contre un mur. Elles peuvent être installées soit dans une pièce habitable, soit dans une annexe ou dans un grenier ou encore en sous-sol. Nombreux particuliers choisissent comme emplacement la cuisine ou la salle de bains. Sa puissance peut être réglée de minimum 20 kW ou maximum 60 kW, selon la surface de la maison à chauffer et les besoins du foyer.

Les chaudières au sol, tel comme leur nom l’indique, sont posées au sol dans n’importe quel type de pièce. Elles sont beaucoup plus puissantes que les chaudières murales, allant jusqu’à 140 kW. Les chaudières au sol sont recommandées pour les maisons de grande surface, en général supérieure à 1.500 m².

PARTAGER
Article précédentLe point sur les panneaux solaires thermiques
Article suivantComment bien s’isoler, moins dépenser et mieux se chauffer ?
Jean Morel
En dehors de mon titre honorifique “d’admin” pour ConsoBrico, je suis un bricoleur du dimanche infatigable, qui court à droite et gauche avec sa caisse à outils pour venir en aide à la famille et aux amis dès qu’il le peut. Le jardin est mon deuxième salon, j’y passe mes week-end et y investit la moindre économie ; ) Je construis moi même abris de jardin, cages à poules, des espaces clos pour les lapins, et même dernièrement un garage pour mettre l'abris ma collection de vélos anciens!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here