-

Travaux maison & aménagementQuelles sont les 10 étapes pour mener à bien...

Quelles sont les 10 étapes pour mener à bien un projet de construction ?

-

-

Pour vous, c’est décidé, fini la location ! Vous avez décidé de devenir propriétaire et de faire construire la maison de vos rêves. En théorie, c’est un très beau projet, mais qu’en est-il de la pratique ? Si vous êtes prêt à passer du rêve à la réalité, il est essentiel de vous renseigner en premier lieu sur les différentes étapes qui vous attendent dans la réalisation de ce projet de construction d’une maison neuve. Nous les avons listées pour vous dans cet article pour vous donner les clés (sans jeu de mot) de ce processus afin que vous soyez bien préparé à ce qui vous attend et que l’aventure se déroule le mieux possible pour vous. De l’élaboration d’un budget à la signature du contrat de construction, du dépôt du permis de construire aux différents dossiers de financement, on vous dit tout sur les étapes essentielles d’un projet de construction.

Définir son budget pour la construction d’une maison

On le sait tous, l’argent est le nerf de la guerre, et c’est la première réalité à laquelle on doit se confronter lorsque l’on se lance dans un projet de construction de maison neuve. Il faut savoir que le prix moyen d’une construction neuve en France est d’environ 80,000 € pour le terrain et  160,000 € pour la maison elle-même. Les prix varient bien sûr beaucoup d’un type de terrain et de maison à l’autre, mais s’il est une information à retenir, c’est qu’il vaut mieux préparer son budget si l’on ne veut pas se retrouver dans les ennuis financiers. 

On conseille la méthode suivante :

  • Faire un bilan de ses économies et de l’apport personnel qu’il nous sera possible d’apporter au projet.
  • Prendre rendez-vous avec son ou ses banquiers pour valider le montant de son apport personnel et définir les solutions de financement, les conditions et les montants que vous allez pouvoir demander. Ces derniers sont calculés en fonction de votre situation financière, professionnelle et personnelle (aussi appelée la ‘capacité d’endettement’).
  • Se renseigner sur les aides de l’Etat permettant de financer la construction d’une maison neuve. Que cela soit le Prêt à Taux Zéro (PTZ), le prêt à l’accession sociale (PAS) ou d’autres dispositifs en lien avec les entreprises (‘Prêt Action Logement’) ou les constructeurs (‘Coups de Pouce Constructeurs’), il y a forcément un dispositif qui est fait pour vous et va vous permettre d’alléger la facture de votre projet de construction.

En fonction de ce que vous allez obtenir, vous aurez une fourchette de prix dans laquelle votre projet de construction devra se situer et qui vous servira de guide pour passer à l’étape suivante : le choix du terrain à bâtir.

Trouver le terrain à bâtir

Dans certains cas, le terrain idéal vous ‘tombe entre les mains’ et c’est le point de départ du projet de construction. Si c’est le cas, vous avez beaucoup de chance, car trouver le terrain parfait qui réponde à tous vos critères peut parfois prendre des mois, voire des années. Justement, ces critères de choix d’un terrain, parlons-en : il existe en effet de nombreux points à vérifier avant de vous décider pour un terrain qui vous plait, parmi lesquels :

  • Le prix de vente, cela va de soi. On considère généralement que le prix du terrain ne doit pas dépasser la moitié du prix de construction de la maison, mais cela varie en fonction de votre budget, de vos critères et de l’emplacement.
  • Le type de terrain : un lotissement par exemple vous donnera l’avantage d’une parcelle déjà constructible et viabilisée, mais l’inconvénient de règles de constructions très strictes. Par opposition, un terrain vendu par un particulier est libre d’usage mais doit parfois faire l’objet d’un permis de construire, d’un certificat d’urbanisme et être viabilisé, ce qu’il faut ajouter au coût total du projet.
  • Le Plan Local d’Urbanisme qui s’applique à la parcelle et vous renseigne sur les règles d’urbanisme.
  • L’emplacement du terrain et sa localisation géographique : proximité des commerces et transports, écoles, de votre lieu de travail, etc.
  • Le type de sol, la configuration et l’orientation du terrain. Notez qu’il est désormais obligatoire de mener une étude géotechnique du sol pour sonder la stabilité et la pérennité de la future maison. 
  • La couverture réseau
  • Les taxes qui s’appliquent
  • Etc.

Il est bien sûr difficile de trouver un terrain répondant favorablement à tous ces critères, mais essayez d’en mettre le maximum de votre côté et soyez conscient qu’il vous faudra parfois arbitrer et abandonner certains points au profit d’autres.

Construire soi même ou sélectionner un constructeur

Il est bien sûr possible de construire soi-même sa maison, mais cela demande beaucoup de temps, de compétences et de savoir-faire que peu d’entre nous peuvent mettre en œuvre. La plupart des Français font appel à des professionnels pour concevoir et construire leur future maison, dont :

  • Un maitre d’œuvre ou un architecte dont le rôle va être de vous accompagner tout au long de votre projet, de la recherche du terrain à la conception technique et esthétique de votre maison jusqu’au choix des intervenants et au suivi du projet jusqu’à la livraison. Notez que pour les maisons d’une superficie supérieure à 150 m², la loi impose l’intervention d’un architecte.
  • Un constructeur de maisons individuelles comme lesmaisons.com qui va jouer le même rôle mais vous offrir des garanties supplémentaires dans le cadre du Contrat de Construction d’une Maison Individuelle (CCMI) : prix fixe, garanties de livraison, etc.

Choisir le type de maison 

Quel que soit votre choix, architecte, maitre d’œuvre ou constructeur, vient ensuite le moment de choisir votre maison. Celle-ci peut être choisie sur catalogue et personnalisée en fonction de vos envies et de votre budget, ou conçue de toute pièce en prenant en compte les contraintes techniques, environnementales, réglementaire, esthétiques, et budgétaires, bref, c’est un véritable travail de professionnel mais aussi la partie la plus créative du processus, qui peut s’avérer très excitante.

Signer le contrat de construction

Les plans de votre future maison sont terminés et validés, il est temps de signer votre contrat de construction. Nous l’avons dit, ce dernier varie selon le type de constructeur que vous choisissez, mais il est bon de vérifier certains points avant de signer :

  • Quelles sont les garanties offertes (prix, délais, rétractation, etc.) ? 
  • Quelles sont les conditions de paiement des travaux ? 
  • Quel est le calendrier de visite et de vérification de l’avancée du chantier ?
  • Le contrat fait-il mention des normes et conformités techniques en vigueur et en particulier la Réglementation Thermique 2012/2020 ?
  • Etc.

Obtenir un permis de construire

Une fois votre contrat de construction signé et tous les détails du processus de construction clairement énoncés, il est temps de préparer un dossier de demande de permis de construire auprès de votre mairie. Généralement, votre architecte ou votre constructeur s’occupent de cette partie mais le cas échéant, il sera de votre responsabilité de réunir les différents documents requis pour le dépôt de la demande : les différents plans de la maison et du terrain mais aussi l’attestation obligatoire de Réglementation Thermique 2012/2020. Le permis de construire d’obtient généralement en 2 ou 3 mois.

Financer le projet de construction

C’est le moment opportun pour passer aux choses sérieuses, si l’on peut dire, à savoir la validation de votre plan de financement auprès des divers organismes que vous avez sollicités en amont du projet lorsque vous en étiez à l’étape du budget. Il est donc maintenant temps de déposer les dossiers pour obtenir des aides de l’Etat et de souscrire à un ou des crédits (global ou échelonné selon le calendrier des travaux). Attention, la validation des financements peut prendre du temps et être retardée par des documents manquants ou d’autres éléments, il faut donc idéalement lancer le processus dès le contrat de construction signé pour ne pas retarder le démarrage du chantier.

Souscrire à une assurance dommage ouvrage

Assurance obligatoire pour tout maitre d’ouvrage faisant construire une maison neuve, cette assurance permet en cas de dommage ou de sinistre incombant à la construction d’être remboursé des frais de réparation. Elle facilite la mise en œuvre de la garantie décennale du constructeur. Attention, elle doit impérativement être mise en œuvre avant le début des travaux.

Suivre le chantier de construction

A moins que vous n’ayez décidé de construire votre maison vous-même, à ce stade, vous n’avez plus qu’à regarder les professionnels se mettre au travail et œuvrer  à la construction de votre future maison. Du nivellement du terrain à la pose des fondations, de la réalisation des réseaux d’assainissement au façonnage des planchers et murs jusqu’à la pose de la charpente et des menuiseries, la première étape du gros œuvre nécessite des visites et des contrôles réguliers de la part de l’architecte, du maitre d’œuvre ou du constructeur que vous avez engagé pour la réalisation du projet. Il en va de même pour la seconde partie des travaux où l’isolation, l’électricité, la ventilation, les cloisonnements et revêtements vont être effectués. Notez qu’une visite du chantier est obligatoire à chaque appel de fonds pour assurer que les financements répondent à la bonne réalisation des travaux.

Réceptionner la maison terminée

Puis vient le jour tant rêvé de la réception de la maison terminée et des clés du sésame tant attendu. Vous devez alors signer le procès verbal de réception de la maison qui valide la conformité du résultat final. Toutes les réalisations de votre maison restent couvertes par plusieurs garanties :

  • La garantie de parfait achèvement, d’une validité d’un an à compter de la réception de la maison.
  • La garantie biennale qui couvre les équipements pendant 2 ans après réception de la maison.
  • La garantie décennale qui couvre tous les vices de construction pendant 10 ans après la fin des travaux.

Faire construire une maison neuve n’est pas de tout repos, et même entouré des meilleurs professionnels, il est essentiel de bien s’informer de ses droits et de ses devoirs, mais aussi des aides et des financements qui existent pour mener à bien ce projet ambitieux. Et s’armer de patience car dans la plupart des cas, une construction de maison neuve prend une année… le temps de se préparer psychologiquement à enfin devenir propriétaire !

Jean Morel
Jean Morelhttps://www.consobrico.com
En dehors de mon titre honorifique “d’admin” pour ConsoBrico, je suis un bricoleur du dimanche infatigable, qui court à droite et gauche avec sa caisse à outils pour venir en aide à la famille et aux amis dès qu’il le peut. Le jardin est mon deuxième salon, j’y passe mes week-end et y investit la moindre économie ; ) Je construis moi même abris de jardin, cages à poules, des espaces clos pour les lapins, et même dernièrement un garage pour mettre l'abris ma collection de vélos anciens!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Ajouter votre nom ici

Derniers articles

Tout savoir sur l’isolation naturelle et les matériaux biosourcés

Si vous êtes en plein dans la construction ou la rénovation de votre maison, vous devez vous pencher sur...

Déco : comment teindre ses objets en cuir ?

Des objets en cuir à la maison ? Vous avez sans aucun doute de vieilles chaussures qui trainent dans...

Rénover sa salle de bains : notre guide détaillé

Rénover ne signifie pas nécessairement remplacer tout ce qui est ancien par du neuf. Dans certains cas, ce n’est...

Cuisine aménagée, équipée, intégrée… comment faire les bons choix ?

Si vous avez l'intention de refaire votre cuisine, sachez que le budget est conséquent. Il va donc falloir prendre...

A lire

Vous aimerez aussisur le même sujet
Plébisicté par nos lecteurs

Choix du consentement