Faut-il acheter un mitigeur cher pour bénéficier d’un produit performant ?

La question est légitime quand on sait que les premiers prix des mitigeurs se situent autour des 50 euros et que l’on peut aller au-delà des 800 euros pour un produit qui en apparence fait la même chose.

Comme on s’en doute, les différences sont nombreuses entre un mitigeur bas de gamme et un mitigeur bourré de fonctionnalités. A commencer par la fiabilité. Les mitigeurs bas de gamme qui sont en général des produits d’import hors marques et qui imitent les marques indétrônables comme Grohe ou Jacob Delafon. Si l’apparence peut-être trompeuse, les technologies, elles, ne laissent pas le moindre doute. En matière de sécurité, de performances, et de durabilité, il s’agit là de produits que tout oppose.

A commencer par le temps de réaction du mitigeur, en d’autres termes la fonction thermostatique qui régule le temps d’arrivée de la bonne température. Si pour une raison ou une autre le débit d’eau vient à être modifié, les mitigeurs bon marché auront un temps de réaction très limité et il leur faudra plusieurs secondes pour restituer la bonne température. Cela peut sembler anodin mais si l’on prend un douche à 38 degrés et que l’on descend à 20 ou que l’on monte à 45 degrés ne serait-ce que pendant quelques secondes, le moment est très peu agréable et peut être même dangereux pour les enfants.

Les modèles de mitigeurs thermostatiques bon marché ne fonctionnent correctement que sous certaines conditions. La salle de bain doit être équipée le plus souvent d’un ballon à accumulation qui amène l’eau en sortie à la bonne température. Cela facilite ainsi grandement le travail du mitigeur qui peut se permettre d’être plus approximatif dans le rendement. Le ballon produit une température identique en sortie et de manière constante, à l’opposé donc d’une chaudière qui elle va produire dans un contexte de variation de température selon l’utilisation des appareils et des températures à l’intérieur comme à l’extérieur de la maison. Les conduits d’eau chaude et d’eau froide sont donc soumis à des pressions diverses qui obligent le mitigeur thermostatique à être doté d’une cartouche pour stabiliser la température. Si cette cartouche est de piètre qualité, c’est l’ensemble du mitigeur qui le sera également. Si l’on hésite a acheter un mitigeur bas de gamme, mieux vaudra encore se tourner, pour quelques dizaines d’euros, vers des mitigeurs mécanique où le fera soi-même le mélange de température. C’est un peu plus fastidieux, mais ce sera plus sûr et plus réactif !

Un mitigeur thermostatique de qualité, c’est donc et avant tout un mitigeur fiable, en toutes circonstances, quelques soient les changements de température dans les conduits et en sortie du chauffe eau. Pour cela on ne trouvera rien dessous de 100 euros, dans des marques connues et qui sont garantes d’un certain niveau de qualité et de fiabilité. On vérifiera simplement le niveau de pression en sortie du chauffe eau et qui doit être de 3 bars minimum afin de faire fonctionner les buses s’il y en a. Côté garanties, la plupart des marques allemandes, françaises et italiennes proposent désormais 5 ans.

Apprendre et comprendre

 

Quelles normes de mitigeur choisir ?

Tous les styles existent et à tous les prix. Privilégiez toutefois toujours la Norme NF (NF EN 1111). Cette dernière assure aux mitigeurs thermostatiques l’exactitude de la température affichée et la constance de celle-ci quelque soit le débit, la pression ou la température de l’eau chaude.

Techniquement, cela veut dire que la température de l’eau ne variera pas (on tolère en général moins de 1 degré) même lorsque le débit passe de 12L à 6L / mn. Moins de débit ne signifie donc pas une variation de la température en sortie si l’on possède un mitigeur thermostatique fiable. Mais ce n’est pas tout, la durée de cette très légère variation ne doit pas excéder 1 seconde et ce pour éviter les risques de brûlures.

Assurez-vous donc bien que votre mitigeur possède la norme NF EN 1111. En marge de cela renseignez-vous quant au classement ECAU qui classe les mitigeurs en fonction de leur comportement face aux variations de pression.

Les mitigeurs de douche thermostatiques nouvelle génération

Les mitigeurs n’ont guère changé en apparence. Des poignées plus ergonomiques, un corps thermostatique plus discret, surtout s’il s’agit d’un modèle encastré. En revanche, c’est du côté des performances et du confort d’utilisation que l’on va trouver les améliorations majeures et qui changent notre quotidien. Les fabricants comme Grohe sortent en moyenne une nouvelle fonctionnalité par an. La plus marquante peut-être de ces dernières années est celle qui permet à un mitigeur thermostatique de conserver la surface du mitigeur froid grâce à un circuit d’eau froide calé au niveau du revêtement. Un peu comme une double peau. La peau inférieure chaude et la peau supérieure froide grâce à un conduit spécial. Ingénieux non ? Fini les brûlures certes mais il faudra compter cette fois plus de 200 euros pour avoir cette option de série.

Comment bien entretenir son mitigeur thermostatique ?

Vous avez installé votre mitigeur il y a une dizaine d’années et la température en sortie est instable depuis quelques temps ? La cartouche de votre mitigeur de douche est peut-être entartrée, encrassée, ou déréglée. Une opération simple à la nettoyer, qui dans le jargon se dit “réétalonner”.

D’autre part, pour un entretien régulier n’hésitez pas démonter une fois par an le mitigeur pour le libérer de toute présence de tartre.

Le mitigeur thermostatique encastrable: place à l’épure

• L’encastration du mitigeur dans le mur (nécessite une tranchée) ne modifie en rien ses fonctionnalités. Le style et les avantages du mitigeur thermostatique sont présents: accès direct à la bonne température et la sécurité d’utilisation pour tous.

• Les économies: réglage fin du débit et de la température pour une réduction de l’ordre de 30% sur votre facture par rapport à un mélangeur ou mitigeur classique.

Véritablement encastré dans le mur, seules les manettes sont apparentes. Le montage est ainsi invisible tout en conservant les qualités et les propriétés du mitigeur thermostatique.​

ATTENTION: Avant d’opter pour un mitigeur de douche encastré, vérifiez avec l’installateur si le niveau de pression de la circulation d’eau est suffisant.

6 COMMENTAIRES

  1. […] La salle de bain reste, avec le salon et la cuisine, l’une des pièces de vie préférée des français. Connaissant l’appétence des français pour la cuisine en général, c’est dire le lien qui unit les français aux plaisir de la salle de bain, pièce de l’intimité par excellence. Aussi la pièce maîtresse d’une salle de bain reste la baignoire ou la douche. Dans les deux cas le point commun est le plaisir de l’eau, symbolisé par un système de douche qui comprend une colonne de douche et un mitigeur thermostatique.  […]

Comments are closed.