Les différents "organes" (chauffage)

Nous allons passer en revue les différents composants entrant dans la composition d'une installation de chauffage central quelle que soit son énergie.

Il ne s'agit pas ici d'expliquer le fonctionnement d'un générateur de chauffage, mais plutôt de répertorier les différents matériels servant soit à la régulation d'une installation, soit à sa sécurité ou tout simplement à son fonctionnement propre.

Soupape de sécurité : Elément permettant l'évacuation des surpressions possibles en cas de surpressions accidentelles du circuit de chauffage, comme par exemple une surchauffe dûe à une régulation défaillante. Les raisons peuvent être très diverses.

Aquastat de sécurité :

organes de chauffage

Elément de contrôle électrique de sécurité permettant la coupure électrique en cas de surchauffe. Il est généralement intégré dans le générateur mais peut également se retrouver à l'extérieur comme dans le cas d'un système de chauffage par plancher chauffant où un aquastat de sécurité est installé au départ du circuit concerné afin d'éviter des températures trop élévées (45° par exemple). Il peut se présenter sous des formes diverses mais son fonctionnement est toujours identique.

Pressostat manque d'eau :

Elément de sécurité posé sur la tuyauterie de retour permettant de couper l'alimentation électrique du générateur en cas de pression insuffisante dans le circuit de chauffage. Dans la plupart des cas, le réarmement du pressostat est manuel, ce qui nécessite une visite technique, afin de résoudre le problème de manque de pression. Là encore, les raisons peuvent être diverses.

Matériels de régulation

Aquastat de régulation :

Elément de contrôle électrique capable de piloter un organe de chauffe ou de refroidissement en fonction d'une consigne (c'est à dire un point de température) réglable. Il a à peu près la même construction qu'un aquastat de sécurité, la seule différence visible est le réglage possible par l'utilisateur. C'est cet élément qui va servir par exemple à réguler automatiquement la température d'eau d'une chaudière.

Airstat de régulation :

Elément de contrôle permettant de piloter une organe de chauffe mais cette fois sur de l'air chaud, d'où son nom. Vous trouverez ce genre d'appareil en particulier sur des générateurs d'air chaud. Il en existe de différentes formes .

Vanne de régulation à 3 ou 4 voies :

Elément installé sur la tuyauterie au départ de l'installation permettant de réguler une température de circulation du fluide indépendante de la température de fonctiionnement de la chaudière. Il peut même y en avoir plusieurs sur une installation, par exemple dans le cas de deux circuits indépendants (plancher chauffant, radiateurs...) voir également...

Vanne de régulation de zone :

Elémént installé sur un endroit précis de l'installation permettant ou non le chauffage d'une zone précise de travail. Toujours équipées d'un moteur électrique, ces vannes sont généralement pilotées à distance par une régulation ou un système de télégestion lointain.

Vanne de fermeture :

Elément installé à divers endroits d'une installation. Ces vannes permettent de couper les circuits en vue d'une intervention quelconque, telle que fuite ou remplacement de matériel ou encore tout simplement de couper un circuit inutilisé. On trouve principalment des vannes à bille mais il en existe d'autres.

Pompe de circulation :

Elément de fonctionnement habituellement posé au départ d'une installation permettant de favoriser la circulation de l'eau. La pompe est calculée pour combattre les pertes de charge de l'installation et ainsi assurer la bonne distribution de la chaleur dans l'ensemble de l'installation sous réserve de réaliser l'équilibrage correct de l'installation.

Clapet antithermosiphon :


Elémént de fonctionnement installé sur la tuyauterie de départ d'une installation de chauffage permettant de supprimer les circulations parasites quand la circulation d'eau de chauffage n'est pas souhaitée.

Les deux principales raisons d'installer ce clapet sont :

1 le fonctionnement de la chaudière à l'année, pour le réchauffage de l'eau chaude sanitaire, par exemple.

2 la régulation du circuit de chauffage par action tout ou rien sur le circulateur de chauffage.

Soupape de décharge :

Elément de fonctionnement installé en aval d'une pompe de circulation dans le cas où l'installation est entièrement équipée de robinets thermostatiques. Cette vanne de décharge permet de conserver un certain débit en cas de fermeture totale des vannes thermostatiques, permettant ainsi de refroidir la pompe .

PARTAGER
Article précédentAssemblages et raccords (chauffage): soudure et brasure
Article suivantLe point sur les différents circuits de chauffage
Bruno Kieffer
Ma spécialité c’est la salle de bain. Depuis ma tendre enfance, j’ai toujours été intéressé par les salles d’eau. J’ai été à bonne école avec mon père - plombier puis technico commercial dans la plomberie chauffage - qui m’a emmené pendant des années sur divers chantiers le week-end. J’ai observé, appris, oublié.. réappris, et au final appliqué moi-même certaines observations lors de la rénovation de mon premier appartement en 2008. Ce "mini blog" sur ConsoBrico n’a autre prétention que de faire partager mon expérience, mes idées et astuces au biais d’articles courts et concis qui j’espère pourront vous être utiles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here