Les besoins nutritionnels d’un chaton: nos recommandations

1457
 Avec ses yeux plein de vie et son poil soyeux, le chaton suscite toujours un intérêt particulier. Il est vivace et est parfois capable d'engloutir un volume de nourriture impressionnant. Il devra toutefois manger dans des quantités qui doivent tenir compte de ses besoins nutritionnels. Un petit chat grandit vite, il est donc nécessaire de veiller à la qualité des aliments qu'il ingère. C’est une période de la vie du chaton qui comporte quelques particularités nutritives qu'il convient de respecter.

L'alimentation du chaton doit être adaptée à sa croissance

Pour assurer une bonne croissance nutritionnelle du chaton, il est important de savoir que son alimentation comporte deux phases majeures :

  • La première phase de nutrition au lait maternel ou par le biais d’un lait maternisé. Cette période s’échelonne de la naissance jusqu’à 4 semaines au moins.
  • La deuxième phase concerne le sevrage où la nutrition du lait maternel est délaissée progressivement pour une nutrition exclusivement réalisée à partir d'aliments solides. Cette période varie entre 4 et 7 semaines, mais à partir de 7 semaines, le sevrage doit être normalement achevé pour laisser place aux aliments solides, mais de meilleure qualité pour une digestion facilitée.

Après le sevrage, quels aliments ?

La période de sevrage est assez délicate, et bien davantage que la phase du lait maternel, c’est pourquoi il est essentiel d'accorder une attention particulière aux besoins nutritionnels du chaton.

Le chat est un carnivore dont les besoins nutritionnels dépendent d’une alimentation d’origine "animale". Il en va de même pour le chiot, toutefois les aliments pour les chiens ne correspondent pas forcément à ceux des chatons pour la simple raison que les chatons sont par essence "plus carnivores" que les chiots.

Pour assurer sa croissance rapide, il lui faut donc des protéines adaptées à son jeune âge et non pas des aliments pour chat adulte qui ne conviendraient pas à sa digestion.

En effet, les aliments bénéfiques à la croissance du chat, et que ce dernier doit ingérer au moins 3 fois par jour, doivent être plus riches en contenance protéique et minérale que ceux d’un chat adulte.

Les besoins alimentaires du chaton pour une meilleure croissance

Pour garantir une alimentation équilibrée et de qualité du chaton, il faut inclure des aliments riches en protéines et en vitamines.

  • Les besoins énergétiques

 Entre 10 et 20 semaines, un chaton doit consommer au moins 130 kcal / kg et qui doit progressivement diminuer à 60 kcal / kg. Si ces quantités sont respectées de manière harmonieuse, le chaton bénéficiera d’une croissance rapide (et notamment pour jouer).

  • Les besoins protéiques

Le chat étant un animal carnivore, il faut lui apporter des protéines d’origine animale. S’il ne consomme pas assez de protéines pour développer sa croissance et ses besoins énergétiques, la chaton risque de subir des carences en arginine ou en taurine qui sont des protéines indispensables pour son organisme. Une carence de ces protéines provoque des troubles cardiaques et oculaires.

  • Les besoins en vitamines

Les vitamines ont un rôle indispensable pour la croissance et la santé du chaton. Par exemple, la vitamine A et la vitamine D ne sont pas synthétisées par l’organisme, elles doivent donc être apportées par l’alimentation. Le processus de synthèse et de calcification des os dépendent de ces deux vitamines.

  • En plus de ces besoins nutritionnels, il faut également apporter des aliments riches en lipides, en glucides et en sels minéraux au chaton. Ces apports permettent d’éviter les troubles digestifs et de croissance chez le jeune chaton.

LAISSER UN COMMENTAIRE

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.