Choisir le meuble de ses rêves c’est bien, choisir un meuble qui saura conserver son aspect d’origine au fil des ans c’est encore mieux. Quoi de plus frustrant que d’acquérir le meuble qui nous plaît tant pour nous rendre compte quelque mois plus tard qu’il commence à perdre de son lustre. S’ensuit alors une course à la montre pour récupérer son éclat, une opération d’ailleurs pas toujours couronnée de succès..

C’est en amont que se joue la pérennité d’un meuble (ou d’une maison) et notamment au travers des matériaux qui le compose. La qualité des charnières bien entendu ou encore l’armature, mais tout cela s’inscrit au conditionnel si la qualité du bois et de sa découpe ne sont pas assurées dans les meilleures conditions.

Une table en bois massif (piètement en acier)

Qu’il s’agisse de bois massif utilisé par un ébéniste ou de bois composites, le bois sous différentes formes, est souvent présent dans l’habitat.

Depuis les années 60 on assiste à l’essor de nouveaux matériaux qui sont soit issus du bois ou qui imitent ce dernier admirablement bien. Ils sont légers, nettement moins onéreux que le bois massif, et même s’ils ne véhiculent pas la même chaleur que le bois massif, restent tout de même agréables au toucher et visuellement.

Ces matériaux offrent également un autre avantage: ils sont faciles à travailler ! Agrémentés d’une laque ou d’une belle peinture, ils font leur effet ..
Panneaux de fibres, de particules, contrecollé massif ou lamellé-collé, autant d’appellations qui émergent pour décrire de nouveaux matériaux qui révolutionnent notre manière de concevoir l’habitat.

1. Le bois massif

Commençons par le matériau originel, celui qui a traversé les âges, mais qui connaît désormais une désaffection relative du fait de son prix, son poids et de la compétition féroce avec les matériaux synthétiques ou semi-synthétiques.

Autre paramètre essentiel, le bois est vivant, donc il bouge et se déforme en fonction des saisons, de la chaleur ambiante, et de l’humidité.

Inimitable, en matière d’ameublement, le bois reste toutefois le matériau noble par excellence, celui que l’on choisit lorsque l’on a les moyens et l’envie de posséder un produit unique.

Notre conseil: le bois convient à ceux qui affectionnent les matières nobles et naturelles. On doit aimer les marques du temps sur le bois: le veinage et toutes les petites impuretés naturelles qui font le caractère du bois. Voir quelques exemples ici de tables en bois.

2. Le mélaminé (et stratifié)

On utilise ici plusieurs panneaux MDF (Medium Density Fiberboard) qui seront recouverts d’une feuille de mélaniné qui, à la manière du papier peint, peut revêtir différents coloris, motifs et textures.

Dans le cas du mélaminé il existe un grand choix de coloris et textures, allant de l’aspect mat au brillant en passant par des textures granuleuses ou récemment 3D. L’avantage du mélaminé, en dehors de son prix est sa facilité d’entretien.

Notre conseil: le mélaniné convient à ceux qui ne veulent pas s’embêter avec de la peinture (DIY etc). On pourra coller des feuilles déco qui imiteront la plupart des matières naturelles (et non naturelles): bois, pierre (ardoise), acier etc. C’est également le matériau le moins cher.

3. L’ OSB

Il s’agit de panneaux prédécoupés pouvant aller jusqu’à 2,5cm d’épaisseur.

Sa composition ? Des copeaux de bois qui sont liés entre eux par une résine et qui donnent l’épaisseur au panneau. On l’utilise notamment pour les sols et sous les toitures mais rarement pour le mobilier d’intérieur ou d’extérieur.

Notre conseil: pour l’agencement d’une maison, planchers ou supports de couverture, il possède une belle résistance physique. En savoir plus sur l’OSB.

4. Le MDF

Très prisé dans l’ameublement bon marché, le MDF est un ensemble de lamelles de bois compressées entre elles. Son avantage ? Sa polyvalence, il est prêt à l’emploi et peut accueillir diverses finitions et peintures, vernis, et même être teinté dans la masse. Il est également bon marché.

Notre conseil: Le MDF convient à ceux qui aiment peindre ! Le MDF est disponible dans de grandes dimensions et se découpe aussi facilement que proprement. Question découpe, certains en ont même fait leur spécialisation comme LR Industrie Panneaux qui transforme tout type de panneaux, pour la maison comme pour le secteur industriel.

4. Le contreplaqué

Plus proche du bois, le contreplaqué est obtenu en compressant plusieurs feuilles de bois entre-elles. Le contreplaqué est très facile à découper, notamment au biais de machines numériques qui permettent d’obtenir une précision chirurgicale.

Notre conseil: Le contreplaqué est résistant aux chocs physiques. Il convient donc parfaitement à la réalisation de planchers, cloisons, charpentes etc..

5. L’aggloméré

L’aggloméré se compose de petite particules de bois compressées entre elles par une résine. On l’utilise essentiellement pour le gros oeuvre et non le mobilier.

En dehors du bois massif, tous les panneaux ci-dessus sont en général disponibles en grandes dimensions et dans des épaisseurs très variables.

Pour agencer une pièce ou pour créer une pièce de mobilier, certains de ces matériaux démontrent donc une véritable souplesse d’utilisation: à la fois esthétiques et pratiques, résistants et bon marché !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here