Une pièce trop étroite ou sous-dimensionnée, c’est un casse-tête auquel sont confrontés nombre de propriétaires, souvent dans l’ancien mais aussi régulièrement dans des constructions modernes.

Un réaménagement intérieur permet parfois de gagner les précieux mètres carrés manquants, sinon il faut envisager une extension. Faisons ensemble le tour des solutions qui s’offrent à vous pour gagner de l’espace intérieur.

Vu sur Pinterest. Des étagères sous forme de cloison permettent d’exploiter au mieux les volumes.
Vu sur Pinterest. Ici on repousse les murs avec un renfoncement bien pensé.
Vu sur Pinterest. Pour les très petits salons, exploiter deux pans de mur est suffisant.
Vu sur Pinterest
Vu sur Pinterest

Quid de l’extension

La mise en place d’une extension à votre maison est de loin la solution la plus efficace et performante pour accroitre votre superficie habitable.

Dans les faits, cela revient à abattre une cloison, ériger de nouveaux murs et étendre la toiture. Tout est permis : extension en maçonnerie, en bois…mais rien ne s’improvise, il s’agit de gros œuvre.

Un projet d’extension en dur se gère de préférence avec un spécialiste. Son expertise lui permet de proposer des solutions cohérentes et qui s’intègrent parfaitement à l’architecture existante. L’intervention d’un architecte est nécessaire pour valider la faisabilité du chantier et assurer la bonne facture du bâti.

Elle est obligatoire pour les projets dépassant les 150m2 mais reste une option intéressante pour les surfaces inférieures.             

  • Extension en maçonnerie

Voici pour exemple un projet d’extension mené par la société Cybel-Extension dans la région de Rennes. Comme on le voit sur la modélisation 3D, l’extension s’intègre parfaitement à l’architecture en place.   

@cybel-extension.com
  • Extension en bois

Le bois est un matériau qui s’associe bien à la plupart des bâtis. Un bardage en bois apporte de la chaleur à l’aspect extérieur de la maison et c’est de plus une solution plus économique que la maçonnerie.

Une extension en bois se marie avantageusement avec une terrasse en bois. Elle peut aussi se compléter d’un préau, offrant ainsi un espace aéré et abrité. 

  • Extension ouverte : la pergola
verandarouen.fr

Ouverte sur les côtés la pergola est un espace abrité des plus agréable, en contact direct avec le jardin et la nature. Sa structure peut-être en bois, en aluminium, en fer forgé… Originellement, depuis l’antiquité, elle est ombragée de plantes grimpantes qui lui servent de couverture, généralement une vigne.

La treille, végétale ou autre, reste appropriée pour les régions chaudes et sèches. Sous un ciel moins clément, on opte généralement pour une couverture étanche, du verre, de la bâche ou du plexiglass. Pour ajuster la luminosité selon l’ensoleillement choisissez une toiture en lamelles orientables, façon store.

  • Extension vitrée

Les extensions vitrées apportent de la lumière en plus du gain d’espace. Elles se déclinent en diverses formules, allant de parois vitrées, baies vitrées en passant par les pergolas, verrières et vérandas. Cette pièce apporte énormément de lumière à l’intérieur, ainsi qu’une quantité non négligeable de chauffage naturel par l’énergie solaire passive. Pour éviter les surchauffes en période estivale, on opte généralement pour une orientation « nord » ou « est ».

La véranda

La véranda est un espace fermé, totalement vitré. La qualité d’une véranda dépend des matériaux de structure utilisés. Il s’agit généralement d’aluminium et de PVC, parfois de bois.

La verrière

Avec sa structure en acier, la verrière est l’extension vitrée haut de gamme par excellence. Son cachet est unique et présente une durabilité de la structure à toute épreuve.

Agrandir visuelement son salon ?

Pour ceux qui ne cherchent pas à pousser les murs et agrandir l’espace existant, quelques solutions simples existent. Sans rentrer dans des projets qui impliquent un gros-oeuvre, il est possible de faire paraître son intérieur plus grand en suivant les conseils ci-après:

    • Le type de mobilier et son emplacement

En matière de sélection de mobilier pour un salon, on part en général du mobilier le plus imposant pour aller vers le moins imposant. Le canapé est en général l’élément le plus visible d’un salon. On le choisira donc en fonction de la surface disponible.

Le canapé Mah Jong tout en couleur. Vu sur Pinterest.com

Trop grand, il fera apparaître votre petit salon encore plus petit. Trop petit, il sera peu pratique et conservera l’aspect ramassé et étroit du salon. On veillera donc à ce que les éléments constitutifs du mobilier ne soient pas disproportionnés dans la pièce de vie.
Astuce: le canapé d’angle occupera deux pans de mur. Associé à quelques tables gigognes et une table en verre, il occupera un petit salon de la plus belle des manières. Face au canapé pensez à des étagères intégrées (ou en forme d’escalier) ou des étagères bibliothèques.

  • Choisir les bon coloris

Des tons clairs ou pastels auront tendance à agrandir l’espace en le rendant plus lumineux tandis que des couleurs plus solennelles et sobres comme le gris foncé ou l’anthracite feront paraître l’espace plus petit. A noter que les couleurs vives comme le rouge ou même certains certains types de vert viendront égayer un salon et l’agrandir. ne vous privez pas également d’accessoires déco comme des tapis, tableaux et miroirs qui présentent une belle longueur. Cela aura pour effet “d’allonger” visuellement le salon.

  • Evitez les rideaux aux fenêtres

Lorsqu’un salon est de petite taille, mieux vaut ne pas l’encombrer du superflu. Pour devenir “grand”, le salon a besoin de laisser entrer un maximum de lumière. On veillera à ne pas encombrer l’espace et le débattement autour des fenêtres en plaçant par exemple une console de salon ou des rideaux. On pourra tolérer dans certains cas des fenêtres dotées d’un voile fin et de couleur claire.

Enfin pensez à l’éclairage de la pièce. Elle doit marcher de concert avec la lumière naturelle et prendre le relais une fois la nuit tombée. Prévoyez une source de lumière suffisamment forte avec pour exemple un lampadaire sur pied ou des appliques murales savamment disposées sur un ou deux pans de mur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here