-

Travaux maison & aménagement Domotique : peut-on faire évoluer son installation peu à...

Domotique : peut-on faire évoluer son installation peu à peu ?

-

-

La domotique, contraction du mot latin “domus” (maison) et du mot ‘informatique’, est l’informatique au service du domicile. Développée dans les années 80 pour nous faciliter la vie et améliorer notre confort et notre sécurité en automatisant les tâches du quotidien, elle a beaucoup évolué avec les progrès des nouvelles technologies et permet littéralement aujourd’hui de piloter toute sa maison du bout des doigts. La plupart des foyers sautent le pas en s’équipant de solutions domotiques pour sécuriser leur maison grâce à une alarme domotique ou encore un système d’automatisation des volets roulants, mais qu’en est-il lorsque l’on souhaite installer d’autres dispositifs domotiques au fil du temps ? Peut-on installer des modules séparément et comment se passe le pilotage ? Existe-t-il des solutions qui permettent de centraliser le pilotage de tous les modules domotiques ? Nous allons étudier ces questions dans cet article.

Petit récapitulatif du fonctionnement de la domotique

La domotique relie entre eux des équipements électriques qui communiquent grâce au réseau électrique de la maison et à la WIFI. Ils sont également connectés à une commande centrale (il s’agit généralement d’une ‘box’) préprogrammée pour effectuer des tâches permettant de gérer différents équipements de la maison : éclairage, gestion du chauffage et de la climatisation, ouverture et fermeture des volets et portes, systèmes de sécurité, etc. Cette programmation peut se faire par l’intermédiaire d’un logiciel ou d’une application sur votre smartphone et donner des commandes simples (ouverture, fermeture, allumage, etc.) ou plus complexes, formant des scénarios élaborés (allumage automatique des lumières 5 minutes avant l’arrivée dans la maison, ouverture des portes à distance pour laisser entrer une femme de ménage munie d’un badge, etc.). On appelle cela la “maison intelligente”.

Faire évoluer son installation domotique en ajoutant des modules indépendants

Si, comme la plupart des foyers qui se lancent dans l’installation de la domotique dans leur habitation vous commencez par répondre à un besoin précis de sécurisation, ou de gestion de la température de votre logement par exemple, vous allez procéder à l’installation du module domotique correspondant et apprendre à vous familiariser avec. Dans 20 % des cas, ces modules vont être une caméra de surveillance, des détecteurs de fumée ou des thermostats connectés.

Il existe des applications qui permettent de piloter tous les objets connectés en un seul clic, comme sur le site Achillebyfhe.com

Généralement, l’intérêt pour d’autres modules connectés apparaît après une utilisation satisfaisante du ou des premiers modules. Le désir d’investir dans de nouveaux modules domotiques offrant d’autres fonctionnalités surgit alors. Pourquoi ne pas automatiser tel volet roulant si difficile à ouvrir ? Et cette porte de garage si lourde et compliquée à ouvrir et qui impose un stationnement prolongé devant la maison ? Il est alors temps de monter en grade et d’inviter de nouvelles fonctionnalités à votre domicile.

Il est tout à fait envisageable de faire évoluer son installation domotique à la demande, en achetant un nouvel appareil domotique indépendant des autres en fonction des besoins, des tendances et des offres du marché. Cela comporte des avantages et des inconvénients.

Avantages :

  • choisir les marques et changer de marque si une ne vous convient pas,
  • choisir des fonctionnalités qui vous correspondent vraiment,
  • ne pas être enfermé dans un système et un fonctionnement donné,
  • pouvoir bénéficier d’offres spéciales en terme de prix.

Inconvénients :

  • le risque de se retrouver au bout d’un certain temps avec une multitude d’équipements ainsi qu’à chaque fois une box dédiée, une télécommande propre, une application dédiée et un fonctionnement propre qui, dans la plupart des cas, n’est pas compatible avec les autres équipements domotiques du fait de protocoles de communication différents,
  • la complication de devoir contacter des services techniques différents en cas de problème,
  • au final, une absence de centralisation des systèmes qui complique la vie plus qu’elle ne la facilite.

Heureusement, il existe la possibilité de tout centraliser soit sous forme d’une seule et même application smartphone, soit d’une centrale évolutive ‘plug and play’ qui gère toutes les installations de la maison.

Plus de box, mais une seule application pour toute la maison

Certaines sociétés donnent un coup de pied dans l’univers de la domotique en proposant un système sans centrale domotique et fonctionnant avec une simple application smartphone et une connexion wifi. On oublie la box et les câbles qui prennent la poussière et on pilote tout depuis son smartphone : plusieurs modules sont associés au système, offrant une modularité importante puisqu’on peut décider à tout moment de ce dont on a besoin et faire évoluer son installation domotique simplement en ajoutant un nouveau module/appareil, sur le système du ‘plug and play’ (prêt à l’emploi). C’est le sur mesure au service de la domotique.

L’avantage ? On pilote tout depuis une plateforme unique, son smartphone, et on ne s’ennuie ni avec une box, ni avec des câbles, ni avec des télécommandes multiples.

Lire également : avantages et inconvénients d’une maison intelligente

Une évolutivité à la carte avec la centrale domotique

Certaines marques proposent une box domotique associée à une série d’appareils connectés reliés à une application disponible sur smartphone ou tablette pouvant être achetés ensemble ou intégrés progressivement en fonction des besoins. Cela permet de penser son installation domotique dans la durée, de façon évolutive, sans qu’elle soit figée. Il est toujours possible de raccorder d’autres équipements connectés plus tard en fonction des besoins et ceux-ci sont assurés d’être compatibles et de bénéficier des mêmes conditions de vente et de service technique pour vous faciliter la vie au maximum.

L’avantage ? Pouvoir faire évoluer l’équipement domotique de sa maison à la demande et dans le temps, et séquencer ainsi l’investissement initial qui peut être conséquent.

En définitive, si vous utilisez des équipements intelligents à votre domicile et que vous souhaitez faire évoluer votre bouquet domotique vers plus de fonctionnalités, deux solutions s’offrent à vous : acheter des équipements individuels à la carte, avec l’inconvénient de la multiplication de box, télécommandes et d’applications de pilotage, ou faire le choix de packs évolutifs comprenant des équipements à intégrer progressivement selon les besoins et gérés de manière centralisée, soit grâce à une simple application smartphone, soit à travers une box centralisée. À vous de voir ce qui vous convient le mieux !

Marc Gauthier
Marc Gauthier
Bricoleur autodidacte, je suis passionné par la décoration intérieure, le bricolage, et tout ce qui touche à la récupération d’objet pour leur donner une seconde vie. J’ai travaillé par le passé dans l’import export de mobilier d’intérieur et de fait je suis toujours à l’écoute et à l’affut des nouvelles tendances. Loin d’être un bricoleur chevronné, j'ai récemment fait mes premières armes dans la rénovation complète d’une vieille bâtisse dans la Creuse (qui m’aura pris plus d’un an au total!). Je suis un touche à tout qui aime observer, comprendre, et démonter un peu tout et n’importe quoi pour analyser les mécanismes et les fonctionnements. Je co-anime ConsoBrico pour faire partager mes découvertes et expériences.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles

Luxembourg : quelles sont les aides financières pour vos travaux de rénovation énergétique en 2021 ?

Dans le cadre de la transition énergétique imposée par l’Union Européenne, le gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg a mis en...

Comment installer une réglette LED ?

La technologie LED a d'ores et déjà séduit un très grand nombre de consommateurs. Cela s'explique en grande partie...

Propriétaires : tout savoir sur les assurances habitation en copropriété

Vous êtes propriétaire d’un logement en copropriété nouvellement acquis et souhaitez connaître vos obligations en matière d’assurance mais aussi...

Plusieurs crédits en cours : comment financer ses travaux ?

Posséder une maison (ou un appartement) c’est bien souvent le rêve d’une vie mais c’est aussi un engagement financier...

A lire

Cuisine d’inspiration scandinave : 15 modèles design qui évoquent le Grand Nord

Cuisine scandinave: trouvez l'inspiration! La cuisine scandinave marque les esprits...

LED, LFC ou halogène, comment choisir son ampoule ?

Vous trouvez, vous aussi, que les ampoules ne durent...

Radiateur d’appoint au gaz: avantages et inconvénients

L'intérêt d'un radiateur d'appoint au gaz Le radiateur d'appoint au...

Lit en sous pente : 24 idées d’aménagement géniales

Un lit sous les toits: quelques astuces pour bien épouser...

Mitigeur de cuisine HANSGROHE Focus (avis 2018)

Tests et avis sur le mitigeur de cuisine HANSGROHE...

Vous aimerez aussisur le même sujet
Plébisicté par nos lecteurs