ankara escort bayan

izmit escortbodrum escort

-

DécorationDéco chambreConseils pratiques pour un meilleur sommeil

Conseils pratiques pour un meilleur sommeil

-

-

L’avenir appartient à ceux… qui dorment bien !

Les français dorment en moyenne moins de 7h par nuit : c’est tout juste la durée minimale recommandée pour une récupération suffisante. A ce temps de repos réduit s’ajoutent parfois des troubles du sommeil qui concernent une personne sur trois.

Somnolence, irritabilité, perte de dynamisme, le manque de sommeil affecte le quotidien et même la santé en cas de troubles sévères. Pour mieux dormir, sachez que votre chambre à coucher est votre amie ! Le point sur les aménagements qui peuvent contribuer à améliorer la qualité de vos nuits.

Literie : la charpente du sommeil

Cela semble être une évidence, mais l’on n’est jamais trop attentif à la qualité de sa literie : matelas et sommier doivent être adaptés à votre morphologie et à vos besoins. Si votre corps doit s’accommoder d’une literie inadéquate, l’inconfort causé va fatalement parasiter votre sommeil. De même, il suffit d’un excellent matelas sur un sommier défectueux, ou inversement, pour que le dormeur fragile se transforme en princesse au petit pois !

Le choix d’un bon matelas va dépendre de vos habitudes : ses caractéristiques seront différentes si vous dormez principalement sur le dos, sur le ventre, ou sur le côté. Votre corpulence influencera également le degré de fermeté dont vous aurez besoin. Si vous avez tendance à beaucoup bouger pendant votre sommeil, on vous déconseillera un matelas trop souple : il exigerait de votre corps trop d’efforts d’adaptation pour retrouver une position stable, perturberait votre repos, voire entraînerait des douleurs.

Votre sommier quant à lui amortit les mouvements et représente 1/3 du soutien de votre literie. Il participe également à la bonne aération du matelas, et en garantit ainsi l’hygiène et la durée de vie. Sommier tapissier, à lattes, à ressort, ou à plots, fixe ou articulé, de différentes tailles et de différentes hauteurs : il en existe de nombreux modèles, que vous choisirez, une fois encore, en fonction de votre morphologie et de vos habitudes de sommeil. 

Parure de lit : l’habillage de vos nuits

Parce que vous êtes directement en contact avec le linge qui vient habiller votre lit et vos oreillers, il ne doit pas non plus être choisi au hasard. Selon la peau et la sensibilité tactile de chacun, certains se sentiront plus à l’aise avec des matières naturelles comme le coton, d’autres préfèreront le contact de tissus synthétiques plus fluides ou plus doux. Il suffit d’une housse qui gratte, d’un drap qui favorise la transpiration ou de l’inconfort créé par un linge rêche pour que votre sommeil n’apprécie pas du tout. Bien que ce ne soit pas toujours possible en raison du conditionnement de certains produits, il est fortement conseiller de toucher, de ressentir le tissu avant d’investir dans une parure de lit. Et de tenir compte d’éventuels problèmes de peau ou allergies.

Protectrice de vos nuits, votre couette sera elle aussi à sélectionner avec le plus grand soin. En la matière, la taille compte ! Les dimensions de votre couette doivent correspondre parfaitement à celles de votre literie. Une couette trop grande traînera au sol, ramassant la poussière, et sera lourde à manipuler couché. Une couette trop petite, et ce sera le festival des courants d’air en cas de mouvements nocturnes, sans compter les disputes en cas de sommeil à deux …

Afin de trouver la meilleure couette, de nombreux critères seront à prendre en compte : en plume, en duvet ou en synthétique ? Quel tissu pour l’enveloppe ? Quel grammage pour quelle épaisseur ? Traitée anti-acariens ou agrémentée d’huiles essentielles encapsulées ? Les modèles sont nombreux et il est important d’identifier vos besoins et de prendre le temps de comparer avant de vous décider.

Sachez également qu’il est recommandé de changer sa couette en fonction de la saison : son grammage, léger pour l’été, plus lourd pour l’hiver, doit être adapté à la température environnante : avoir trop chaud la nuit ou au contraire frissonner dans son lit est également la garantie de mal dormir… Il existe des modèles 4 saisons : ils sont en réalité composés de deux couettes de grammages différents. L’une, légère, sera utilisée en saison estivale. L’autre, tempérée, en mi-saison. Et l’on réunira les deux pour les mois les plus froids. 

Décoration : le climat du repos

L’ambiance de la chambre dans laquelle vous dormez influe également sur votre sommeil. En termes de coloris, on favorisera des couleurs apaisantes et relaxantes comme les nuances de bleu, de vert, ou de façon générale des couleurs neutres non agressives telles que les gris, taupes, ou encore mauves. Vous pouvez égayer l’ensemble avec des éléments de décoration aux couleurs vives, en veillant à ce qu’ils ne soient pas dominants dans la pièce.

Une chambre agréable est une chambre qui respire : évitez de la surcharger. En effet, trop de meubles ou des éléments de trop grande taille réduisent l’espace et peuvent créer une atmosphère oppressante nuisible au bien-être. Il en va de même des pièces en désordre dans lesquelles les choses qui traînent s’accumulent. L’idéal est une chambre confortablement meublée d’éléments essentiels (literie, chevets de nuits, rangements, éléments de décoration), maintenue en ordre et généreusement aérée chaque matin durant 15 mn pour rester bien oxygénée.

Hygiène de vie : la mise en condition

Enfin, un bon sommeil c’est avant tout s’endormir dans de bonnes conditions.

Les études scientifiques le prouvent : il est extrêmement important de dormir dans l’obscurité. La lumière, qu’elle provienne de la rue ou du jour qui se lève, va bloquer un mécanisme biologique favorisant l’endormissement et le sommeil : la sécrétion d’une hormone qui réduit la pression sanguine et la température corporelle pour nous préparer à dormir. 

C’est pourquoi la chaleur est également ennemie des bonnes nuits. On veillera donc à ce que la température de la chambre ne dépasse pas 18 à 20 °C, et on évitera douches ou bains très chauds avant d’aller se coucher !

Quant aux écrans, quels qu’ils soient, ils devront d’être éteints au moins 1h avant l’endormissement, pour permettre au cerveau de se déconnecter. Sachez que le simple fait de regarder son portable au lit, même sans s’y attarder, stimule le cerveau et le maintient en état d’éveil !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Ajouter votre nom ici

Derniers articles

Appartement en location, comment bien l’assurer ?

Vous avez décidé d'investir dans l'immobilier, et de mettre un appartement en location ? C'est une bonne idée pour...

Conseils pratiques pour un meilleur sommeil

L’avenir appartient à ceux… qui dorment bien ! Les français dorment en moyenne moins de 7h par nuit : c’est tout juste...

Faire installer une pergola bioclimatique

De plus en plus de propriétaires de maison avec un jardin optent pour des pergolas plutôt que des parasols...

Professionnel du bâtiment : où trouver le meilleur matériel de construction et de rénovation ?

Si vous êtes professionnel du bâtiment, et notamment que vous êtes spécialisé dans la construction et dans la rénovation,...

A lire

Le bac à douche à carreler: pour une douche personnalisée

Le receveur de douche à carreler: quesako ? Un receveur...

Chauffe eau thermodynamique: avantages et inconvénients

En une phrase.. Le chauffe eau thermodynamique utilise l’air ambiant...

Tout savoir sur les différentes mousses acoustiques et isolants phoniques

Vous êtes actuellement dans la construction ou la rénovation...

Vous aimerez aussisur le même sujet
Plébisicté par nos lecteurs

Choix du consentement