Choisir une colonne de douche peut s’avérer être une expérience pour le moins déconcertante.

Le choix, les options, les fonctionnalités, les normes, les gammes de prix, les marques, tout porte à confusion lorsqu’il s’agit de trouver la bonne colonne de douche. Suivez le guide !

Mais au fait c’est quoi une « bonne colonne de douche » ?

C’est une colonne adaptée à ses besoins, à son budget, à la configuration ainsi qu’au style de sa salle de bain. ConsoBrico vous guide pas à pas pour faire un choix éclairé parmi plusieurs centaines de possibilités.

Comparez les matériaux des colonnes de douche

bien choisir sa colonne de douche

On ne peut pas ignorer le paramètre « matière » lorsque l’on s’engage dans la sélection d’une colonne de douche. En amont de cette sélection, il est nécessaire d‘examiner les matériaux qui en feront un outil fiable dans le temps. Les matériaux les plus courants et populaires sont le PVC, l’inox, l’aluminium et l’acrylique. Le bois fait son apparition également depuis quelques années mais à des prix dissuasifs.

différence colonne douche en inox et en aluminiumLe point faible du PVC, c’est sa durabilité et la possibilité qu’il jaunisse dans le temps. A son avantage, on parlera toutefois de son entretien, qui est des plus simples, a contrario des colonnes de douche en métal qui conservent les traces de doigts (ce qui a tendance à affecter l’esthétique générale de la colonne).

L’avantage principal du PVC sur les autres matériaux est qu’il est généralement moins cher que ses homologues en métal ou en acrylique. Si la priorité est le budget, on pourra donc trouver des colonnes de douche en PVC à partir de 150€.


Qu’en est-il justement des colonnes en inox et en aluminium ? Les modèles premier prix pourront être assez compliqués à entretenir pour les raisons évoquées ci-dessus.

Privilégiez les modèles aux finitions anti-traces leur permettant de les garder propres et de préserver leur éclat plus longtemps.

Pour ce qui est de l’acrylique, c’est une matière intermédiaire entre le PVC et les colonnes de douche. Côté tarifs, l’acrylique est un bon rapport qualité prix, étant relativement bon marché, pour une durée de vie comparable à cette des métaux. Enfin pour économiser sur votre facture d'électricité, pensez à installer un robinet thermostatique adéquat dans votre salle de bain.

Lire également  la colonne de douche en résine de synthèse: légèreté et résistance

Déterminez quelles fonctionnalités existent et lesquelles sont indispensables

colonne de douche en aluminium brosséA priori chaque colonne de douche présente sur le marché possède aujourd’hui un minium de fonctionnalités, ce qui inclut, une fonction thermostatique, une douchette supplémentaire, des jets éventuels, parfois des lumières LED et l’intégration d’une radio FM (rare!).

Qu’attendez-vous de votre colonne de douche ?

  • Qu’elle soit design ?
  • Qu’elle vous « masse » pendant votre douche ?
  • Qu’elle apporte un éclairage supplémentaire ?
  • Qu’elle soit très simple à faire fonctionner ?

En fonction des résultats, vous arriverez à déterminer si vous souhaitez un modèle simple sans jets, avec uniquement les fonctions thermostatiques ou un modèle sophistiqué avec 8 jets et LED intégrés. Les prix pourront alors tripler au minimum, d’un modèle et d’une marque à l’autre.

A noter que les jets sont les fonctionnalités les plus demandées. On les trouve de plus en plus fréquemment en série. Dans tous les cas, ne vous laissez pas séduire par les sirènes des marketeurs. Nombre d’options présentes aujourd’hui sur les colonnes ne sont quasiment jamais utilisées et ne viennent que faire gonfler le prix final.

L’ergonomie et l’esthétique doivent être au cœur de vos préoccupations

La longueur de la colonne, sa largeur et sa profondeur doivent être examinés dès la phase de sélection. Si vous n’avez qu’ 1m20 de mur, une colonne large et épaisse alourdira la sensation d’espace et on aura l’impression que le dispositif est inadapté à la douche.

Une idée peu réjouissante lorsque l’on sait que l’on entre dans une douche une à deux fois par jour et qu’il est donc préférable d’éviter les aberrations visuelles. Attention également à la disposition des manettes et robinets par rapport à sa taille, sans oublier les jets éventuels, bien que ces derniers soient réglables.

PARTAGER
Article précédentA quoi ressembleront les MITIGEURS DE DEMAIN ?
Article suivantComment MAXIMISER SON ESPACE de douche en trichant un peu ?
Bruno Kieffer

Ma spécialité c’est la salle de bain. Depuis ma tendre enfance, j’ai toujours été intéressé par les salles d’eau. J’ai été à bonne école avec mon père – plombier puis technico commercial dans la plomberie chauffage – qui m’a emmené pendant des années sur divers chantiers le week-end. J’ai observé, appris, oublié.. réappris, et au final appliqué moi-même certaines observations lors de la rénovation de mon premier appartement en 2008. Ce “mini blog” sur ConsoBrico n’a autre prétention que de faire partager mon expérience, mes idées et astuces au biais d’articles courts et concis qui j’espère pourront vous être utiles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here