-

Energies de l'habitatRénovation énergétique : à quelles primes avez-vous droit ?

Rénovation énergétique : à quelles primes avez-vous droit ?

-

-

La rénovation énergétique des bâtiments existants est considérée comme un élément essentiel de la lutte contre le changement climatique. En effet, le secteur du bâtiment étant responsable du tiers des émissions de gaz à effet de serre de l’Union européenne. Le gouvernement français a ainsi pris des mesures pour inciter les citoyens à faire des économies d’énergie en octroyant certaines primes. Il existe néanmoins un certain nombre de conditions à remplir pour y être éligible. Découvrez les différentes primes énergies et pour quels travaux elles sont octroyées.

La prime de rénovation énergétique : définition

L’État français a mis sur pied ce dispositif dans le but d’apporter une aide aux particuliers dans la rénovation de leurs logements. Ce sont les acteurs du secteur privé de l’énergie ou alors l’État qui financent ces primes. Les montants varient en fonction des travaux à réaliser. Avec ces aides, le gouvernement veut inciter les citoyens à faire en sorte que leurs logements consomment moins d’énergie.

Les résidences principales et secondaires ou encore les biens en location sont les logements visés par l’octroi de ces différentes primes. En fonction du fournisseur, le montant de la prime énergie varie. Son versement s’effectue de différentes manières, soit par virement, soit par chèque ou encore par bon d’achat. Vous pouvez retrouver toutes les informations sur la prime énergie sur upenergie.com qui traite du sujet.

Avec ces primes, le gouvernement entend encourager les travaux de construction et d’aménagement visant à réduire la consommation d’énergie des bâtiments. En outre, le deuxième objectif consiste à abandonner les combustibles fossiles au profit de sources plus respectueuses de l’environnement, comme l’énergie solaire.

Les travaux éligibles aux primes de rénovation énergétique

Pour bénéficier des différentes primes, vous devez effectuer certains travaux spécifiques de rénovation de votre logement. Les montants des primes dépendent ainsi du type de travaux et des ressources du foyer.

rénovation énergétique primes

Les travaux d’isolation

Si vous effectuez des travaux de rénovation dans l’isolation de votre logement, vous est éligible à la prime énergie. En effet, les travaux d’isolation ont un impact sur votre consommation d’énergie, car ils contribuent à réduire les pertes de chaleur dans votre maison. Pour financer votre isolation, vous avez la possibilité de bénéficier d’un grand nombre d’aides. En effet, MaPrimeRénov’ vous offre une aide allant jusqu’à 100 €/m². De son côté, la prime « Habiter Mieux sérénité » vous octroie une aide qui peut atteindre les 15 000 €. Quant à l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), elle peut avoisiner les 30 000 €. Vous avez également la possibilité de bénéficier d’une réduction de TVA à hauteur de 5,5 % si vous effectuez des travaux de rénovation énergétique dans l’isolation de votre logement.

Voici les travaux d’isolation éligibles à la prime :

  • Isolation du plancher ;
  • Isolation des rampants de la toiture ;
  • Isolation des différents murs ;
  • Isolation des toitures terrasses.

Le montant alloué pour les travaux est fonction de l’état dans lequel se trouve le logement, des équipements utilisés et de la surface à traiter. Pour bénéficier de cette aide, il faut que votre logement se trouve en France et ait plus de deux années d’existence. Il est également primordial que les travaux de rénovation soient réalisés par un expert Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Il faut aussi que les travaux à effectuer respectent les critères techniques standards en la matière.

Les travaux de chauffage

Tout comme les travaux d’isolation, la rénovation du chauffage de votre logement selon certains standards vous donne droit à des aides. En effet, s’il arrive que vous effectuiez des travaux d’installation d’un système de chauffage respectueux de l’environnement, vous êtes éligibles pour les primes. Le gouvernement a mis à votre disposition diverses aides pour vous permettre de réaliser ces travaux. Par exemple, avec MaPrimeRénov’, vous pouvez obtenir jusqu’à 10 000 € d’aide. La prime « Habiter Mieux sérénité » peut quant à elle vous permettre d’obtenir une aide allant jusqu’à 15 000 €.

Ce sont les organismes privés qui se chargeront de vous verser ces primes si vous êtes propriétaire ou même bailleur. Votre logement doit aussi dater de plus de deux ans et les travaux doivent être faits par un expert RGE. Pour pouvoir bénéficier de cette aide, il faut qu’il y ait correspondance entre le matériel utilisé et les travaux éligibles. Lorsque vous remplissez toutes ces conditions, les entreprises habilitées à vous proposer ces primes sont les fournisseurs d’énergie, les sites spécialisés ou alors les grandes enseignes.

Performance énergétique maison

Vous avez enfin la possibilité de cumuler plusieurs primes dans le cadre des aides sur les travaux de chauffage. En effet, la réduction de TVA, MaPrimeRénov’ ou encore l’éco-PTZ sont cumulables. Par contre, il n’est pas possible de cumuler la prime « Habiter Mieux sérénité » avec les autres. Si les travaux sont réalisés en même temps, vous pouvez cumuler la même aide. L’installation d’une chaudière, d’un système de chauffage solaire ou encore d’une pompe à chaleur sont parmi les travaux qui vous permettent de bénéficier des aides sur le chauffage.

Travaux de menuiserie : quelles aides ?

Certains travaux comme le changement de fenêtres sont susceptibles de vous faire bénéficier de primes rénovation énergétique. En effet, vous pouvez décider de changer les fenêtres de votre logement dans le but d’améliorer sa performance énergétique. Vous pouvez, par exemple, passer du vitrage simple au vitrage double pour une meilleure isolation. Dans ce cas, vous pouvez obtenir une aide comme l’éco-PTZ, MaPrimeRénov’, la réduction de TVA ou encore la prime « Habiter Mieux sérénité ».

Pour l’installation d’une nouvelle fenêtre, les prix peuvent varier entre 200 € et 2 000 € en fonction du modèle que vous avez choisi. Votre logement a la possibilité de bénéficier de plusieurs aides différentes, à condition que les travaux à effectuer ne soient pas de la même nature.

Si vous décidez d’entreprendre des travaux de rénovation dans votre logement pour améliorer ses performances énergétiques, vous pouvez bénéficier de certaines aides de la part du gouvernement. Les différentes primes disponibles sont fonction du type de travaux que vous désirez réaliser et de la surface à traiter. Vous devez garder à l’esprit que, pour bénéficier de ces aides, vous devez faire appel à un professionnel certifié RGE pour un rendement écologique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Ajouter votre nom ici

Derniers articles

Des idées pour bien aménager votre extérieur

Si vous avez la chance d'avoir une terrasse, un balcon ou encore un jardin, vous allez devoir l'aménager. En...

Chambre : comment choisir sa couette 140×200 ?

Pour avoir un sommeil réparateur et ne pas avoir froid, il est indispensable de faire le bon choix quand...

Rénovation chambre : on prend la même et on change tout !

Murs et sols fatigués, décoration lassante, rangements volumineux ou insuffisants : rien à faire, vous ne pouvez plus voir votre...

Rénovation énergétique : à quelles primes avez-vous droit ?

La rénovation énergétique des bâtiments existants est considérée comme un élément essentiel de la lutte contre le changement climatique....

A lire

Mur de parpaing : comment le monter et l’embellir en 8 étapes

Comme pour chaque construction de mur, il faut savoir...

Infiltrométrie (tests d’infiltrométrie): fonctionnement, technique et tarifs

Le test d’infiltrométrie, plus communément appelé le test à...

Entretenir son évier de cuisine ? 7 gestes simples et pratiques du quotidien

 Quelques conseils utiles pour bien entretenir son évier de...

Comment obtenir un rendement maximal de ses panneaux solaires en hiver ?

Evaluant les coûts et les bénéfices des panneaux solaires,...

Vous aimerez aussisur le même sujet
Plébisicté par nos lecteurs

Choix du consentement