Quel enfant n’a pas rêvé un jour d’avoir une balançoire dans son propre jardin ? Plus besoin d’aller jouer au parc, c’est désormais le parc qui vient directement à la maison. Et on peut en profiter tout le temps ! Grâce à la balançoire, les adultes retrouvent même souvent leur âme d’enfant pour aller s’amuser avec leurs petites têtes blondes.

Mais pour que tout le monde puisse en profiter pleinement et surtout, sans risque, il est important d’assurer la sécurité en installant convenablement le portique adapté. Voici un petit aperçu de ce qu’il se fait sur le marché, et un tuto qui vous explique pas à pas, comment réaliser l’installation. 

Pourquoi installer une balançoire chez soi ?

Dans nos sociétés 3.0, nous avons de plus en plus de mal à éloigner les enfants de la télévision ou de la console de jeu pour les attirer vers l’extérieur. Alors, pour leur permettre de se dépenser dehors, la balançoire est l’activité ludique par excellence.

Grâce à elle, ils pourront s’amuser, faire du sport, se lancer dans des challenges pour apprendre à se surpasser, le tout en profitant de la nature. Mais ce n’est pas tout. La balançoire a aussi la particularité de pouvoir se pratiquer aussi bien seul qu’à plusieurs.

Si vous voulez passer un moment avec votre enfant, vous pourrez aller le pousser ou vous installer sur le siège d’à côté ; si vous avez besoin de l’occuper pendant un moment, seul, il pourra s’amuser de la même manière.

Plusieurs modèles au choix au grès de vos envies

Les fabricants de portiques et de balançoires ont bien compris que face au succès de ce jeu d’extérieur, il fallait diversifier les modèles. Alors, pour le plus grand plaisir des petits, mais aussi des grands, vous avez l’embarras du choix. Avec un ou plusieurs accessoires ou un ou plusieurs types de balançoires vous pouvez personnaliser complètement votre ère de jeu.

L’important est de l’adapter à vos besoins, c’est-à-dire le nombre et l’âge de vos enfants. Avant de choisir, vous devez aussi vous poser la question suivante : est-ce que je veux un modèle pour maintenant ou est-ce que je mise sur le futur ? L’idéal est de faire les deux en un. Optez pour une balançoire « bébé » et une pour les plus grands. Quand votre enfant grandira, vous n’aurez alors pas à changer votre installation, et si un deuxième pointe le bout de son nez, il aura déjà tout ce qu’il faut pour s’amuser. 

Bois, métal … Comment choisir la matière adaptée ?

Nous l’avons dit, il existe différents modèles de portiques, personnalisables à gogo. Il en est de même pour les matières proposées. Chacune comporte des avantages et des inconvénients, ce sera à vous de prendre la décision en fonction de vos envies.

Commençons par le portique en bois. Esthétique, il se fond généralement très bien dans la décoration des jardins. En revanche, il est nécessaire de prendre le temps de bien l’entretenir. En effet, sujet aux intempéries, le bois s’abîme. En plus de le rendre moins joli dans le décor, cela risque aussi de l’endommager, et ainsi à terme, de casser. Alors, pour éviter tout problème de sécurité, nous vous conseillons de le traiter une fois par an.

Un portique avec structure 100% bois. D’autres exemples ici.
Un portique en bois pour plus d’esthétisme et de chaleur

Si au contraire, vous optez pour un modèle en métal, vous aurez un choix de coloris important, mais cela risque de faire défaut dans votre jardin. Ce matériau, bien que très résistant, est en effet souvent jugé comme étant inesthétique. Plus facile à monter que celui en bois, le portique en métal a tout de même l’inconvénient de chauffer fortement quand il est exposé au soleil. Ici quelques exemples de portiques.

Un portique en métal gris anthracite et vert pomme
Un portique en métal multicolor.

Comment installer votre portique ?

Ca y est, vous avez choisi votre portique, le plus difficile reste à venir : l’installation. Pour ce faire, il va falloir faire preuve de rigueur et de méthode. Surtout, nous vous conseillons de suivre à la lettre, la notice fournie avec.

Matériel et compétences requises :

  • Utilisation d’un mètre
  • Maîtrise d’un niveau à bulles

Facultatif en fonction de l’endroit de pose : savoir creuser (petits travaux d’excavation) et préparer du béton !

Pour faciliter l’installation de votre portique, nous vous conseillons d’être au moins deux et de prévoir 3 heures de travail.

Matériel nécessaire :

  • Un mètre
  • Un crayon
  • Un niveau à bulle
  • Des clés plates et des clés à pipe
  • Un tournevis
  • Une pince universelle
  • Un maillet
  • Un escabeau

Si besoin : une bétonnière et une truelle (pour le béton), et une pelle et une pioche (pour creuser).

Les différentes étapes de l’installation d’un portique

  • Préparer le terrain

Avant toute chose, il est impératif de bien préparer le terrain. Choisissez autant que possible un endroit plat et stable. Le cas échéant, égalisez vous-même le terrain en laissant bien la place pour la balançoire, mais aussi pour circuler autour. A noter que les trous pour l’emplacement des montants doivent être d’environ 40 cms.

  • Le montage

–  Commencez par positionner les manchons à l’extrémité de la traverse supérieure. Pour ce faire, utilisez les vis fournies

– Emboitez ensuite les pieds, bloquez-les et vissez-les bien

– La prochaine étape consiste à fixer les jeux que vous avez choisis

– Emboitez ensuite le second jeu de pieds dans le second manchon et vissez

– Assemblez le tout sur la traverse centrale

– Si tout vous semble aligné et correct, bloquez le second manchon sur la traverse centrale

  • 3- La fixation

– La bonne fixation au sol est impérative pour assurer la sécurité de l’installation. Vérifiez l’horizontalité de la traverse à l’aide du niveau à bulle et placez votre structure sur son emplacement définitif

– Mesurez la distance entre les pieds et munissez-vous des éléments de fixation au sol

  • 4- L’assemblage

Votre portique est désormais sécurisé et en place, il ne vous reste plus qu’à assembler les agrées de jeu. 

Avant de laisser vos enfants jouer dessus, assurez-vous que l’installation est solide en tirant dessus ou en l’essayant vous-même. On n’est jamais trop prudent !

Vous savez tout, il ne vous reste plus qu’à vous amuser !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here