-

Nettoyage & entretienComment bien entretenir un tapis ?

Comment bien entretenir un tapis ?

-

-

L’hiver approche, et avec lui le temps du cocooning, bien enveloppé dans un plaid douillet, les chaussons en laine de mouton enfoncés dans des tapis moelleux, qui réchauffent agréablement la déco. Du «kilim» au «shaggy», ces accessoires associant l’esthétique et le confort méritent les meilleurs soins pour vous faire passer une saison hivernale bien au chaud. Vous ne savez pas comment nettoyer vos tapis ? On vous donne tous les conseils pour un entretien efficace et facile. 

Prévenir et traiter les taches

En l’absence de traitement rapide et adapté, certaines taches peuvent laisser une empreinte indélébile sur les tapis. Pour éviter de voir votre joli tapis persan perdre de sa superbe, mieux vaut prévenir que guérir, ou du moins agir vite ! Première mesure, de bon sens : placez vos tapis dans des endroits adaptés. Les modèles à poils clairs seront bien mieux dans le salon ou la chambre à coucher que dans l’entrée ou, pire, sous la table à manger… Les modèles foncés, eux, affronteront sans grand risque les couloirs ou l’entrée. Vous avez taché votre tapis ? Voici plusieurs idées pour effacer les traces :

  • Essayez le papier absorbant.
  • Utilisez une éponge imbibée d’eau savonneuse.
  • Tentez l’éponge humide additionnée de jus de citron ou d’ammoniaque.
  • En cas de taches de vin, misez sur l’eau gazeuse.

Dépoussiérer les fibres

Un tapis doit se dépoussiérer régulièrement pour conserver sa douceur et ses jolies couleurs. Un aspirateur de qualité est donc indispensable. Si votre modèle est doté d’une option de réglage « tapis », c’est le moment de l’utiliser. Dans tous les cas, ne forcez pas sur la puissance, surtout si vous possédez un tapis à poils longs, qu’un nettoyage trop intense pourrait abimer : 900 watts sont largement suffisants. Par ailleurs, pour entretenir les tapis « shaggy » ou « flokati », évitez de vous servir d’un aspirateur robot, car ses hélices pourraient venir s’enchevêtrer dans les fibres… Et pour tous les tapis artisanaux, ainsi que pour les modèles industriels confectionnés en pure laine, renoncez au mode brosse, bien trop agressif ! Quant à la bonne fréquence pour aspirer un tapis, elle dépend de sa couleur, de son emplacement et de son utilisation : s’il est posé dans une zone protégée et uniquement foulée par des chaussons propres, un modèle même clair peut n’exiger qu’une aspiration par semaine. En revanche, un tapis d’entrée ou de salle à manger mérite un nettoyage par jour ou au minimum un jour sur deux, en particulier en cette saison plutôt pluvieuse, où les chaussures rapportent fréquemment des traces de boue…

Laver en profondeur

Après quelques années, de nombreux tapis commencent à grisonner. Pour raviver leur éclat initial et assainir leurs fibres, un nettoyage en profondeur peut s’imposer. Avant toute chose, reportez-vous aux indications du fabricant. Certains tapis, d’entretien délicat, nécessitent un nettoyage à sec au pressing. Vous pouvez également réaliser un nettoyage à sec « maison » en répandant du bicarbonate de sodium sur toute la surface à traiter, ou encore recourir à un produit d’entretien spécifiquement formulé pour l’entretien des tapis. Petite astuce pour éviter les accidents : commencez toujours par tester le produit sur une petite portion du textile, vous limiterez ainsi les décolorations éventuelles. De nombreux tapis peuvent sinon supporter un shampouinage. Pour cela, pas besoin de vous procurer des nettoyants spéciaux. Vous pouvez utiliser du savon noir ou encore du liquide vaisselle bien dilué. Quant aux tapis estampillés « lavables », très pratiques si vous avez des enfants ou des animaux domestiques, ils sont vraiment tout simples à nettoyer : un petit tour dans la machine et le tour est joué. Il suffit de bien suivre les préconisations de la marque, afin de sélectionner la température et le type de lavage et d’essorage adapté à la composition précise de chaque modèle (laine, coton, matériau synthétique…). 

Prévenir les taches, passer régulièrement l’aspirateur et offrir aux fibres un nettoyage approfondi de temps en temps. En suivant ces conseils de base, votre tapis favori sera au top tout au long de l’hiver !

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Ajouter votre nom ici

Derniers articles

Économiser sur ses travaux de bricolage : astuces et conseils

Dans l'univers du bricolage, réussir à économiser sans sacrifier la qualité des travaux représente un véritable art. Que vous...

Bricolage écologique : les bons gestes pour la planète

Dans une ère où la prise de conscience environnementale est devenue primordiale, le bricolage écologique s'impose comme une pratique...

Utiliser les outils de protection : lunettes, gants, etc.

Dans le monde du bricolage, où la précision et la créativité sont reines, la sécurité ne doit jamais être...

Choisir ses matériaux de bricolage : guide pratique

Le bricolage est une passion pour beaucoup, un moyen d'exprimer sa créativité tout en apportant des améliorations tangibles à...

A lire

Installer un pare baignoire : 4 étapes simples à mettre en place

Si vous souhaitez apprendre à démonter un pare baignoire...

Toutes nos astuces pour maintenir son logement propre au quotidien

Le ménage n’est pas forcément notre activité préférée –...

Installer une colonne de douche hydromassante en 30 minutes

Colonne de douche hydromassante: quelle différence avec une colonne...

Comment choisir et installer un plafonnier LED ?

Choisir un plafonnier LED plutôt qu’une lampe halogène, fluo...

Vous aimerez aussisur le même sujet
Plébisicté par nos lecteurs

Choix du consentement