Un lecteur assidu de Consobrico nous a contactés pour nous suggérer de mettre un peu plus en avant les plantes d’ornement comme décoration du jardin. Passionné de plantes rares, Nicolas Picand est aussi éditeur d’Herba.fr un site consacré à l’univers des plantes de du jardin. Il y présente ses espèces favorites et traite des plantes de manière large à travers des articles informatifs ou des reportages. Pour en savoir plus sur cette spécialisation, et obtenir des conseils exclusifs, nous l’avons contacté et il s’est spontanément prêté au jeu de l’interview.

Bonjour Nicolas, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Bonjour, je m’appelle Nicolas, j’ai 30 ans, j’habite en région parisienne et je suis Webmaster Freelance.

Qu’est-ce-qui a suscité chez vous un tel engouement pour le monde végétal ?

Pendant toute mon enfance j’ai passé une bonne partie de mes vacances en Normandie chez mon grand-père, au milieu des poules, des moutons et du potager. C’est là que j’ai créé un lien fort avec la nature et que j’ai appris à m’occuper d’un potager et d’un verger.

Comment vous est venue l’idée de partager votre passion sur un blog ?

Quand on a une passion on a forcément envie de la partager ! Comme en plus d’être passionné par les plantes je suis également photographe amateur j’ai décidé de partager mes visites d’expositions ou de jardin sur mon blog.

Les orchidées font partie de vos plantes de prédilection. Elles se prêtent à l’ornement d’un jardin, d’une véranda ? Ou sont-elles réservées à des jardiniers plutôt doués ?

La famille des Orchidaceae est très vaste et il existe pleins de genres d’orchidées différents en dehors de classiques Phalaenopsis. Certaines comme les Cypripedium ou les Pleione se plantent au jardin et sont rustiques, alors que d’autres comme les Phalaenopsis, les Oncidium, les Cattleya ou les Vanda sont plus adaptés à une serre, une véranda ou tout autre pièce lumineuse de la maison. Les orchidées tropicales nécessitent effectivement de l’attention de la part des jardiniers car elles ont besoin de beaucoup de lumière mais craignent le soleil direct, doivent être arrosées régulièrement mais pas trop. Pour la plupart elles doivent être arrosées avec une eau non calcaire et elles nécessitent une hygrométrie élevée.

Vu sur herba.fr

Et concernant les Amaryllis, elles sont plus simples à cultiver ?

Les Amaryllis ont des fleurs très spectaculaires et elles sont faciles de culture. La première floraison est extrêmement simple puisque les bulbes sont bien préparés par les producteurs.

Il suffit de planter le bulbe dans de la terre mélangée avec du sable et d’attendre deux, trois mois avant de les voir fleurir. Mais il est également possible de les garder plusieurs années, à condition de disposer d’une luminosité suffisante. Il suffit alors de laisser les feuilles s’épanourir afin que le bulbe se recharge. Si vous avez la possibilité de sortir vos plantes à l’extérieur en été et de les arroser régulièrement avec de l’engrais pour plantes vertes de temps en temps, vous aurez alors des droit à des floraisons spectaculaires.

Quelles plantes d’ornement recommandez-vous pour celles et ceux qui n’ont que peu de temps à consacrer à l’entretien de leur jardin ?

Le plus simple pour un jardin facile d’entretien est de planter des vivaces. Pour les expositions ensoleillés je peux vous conseiller le pourpier qui supportera sans broncher le manque d’arrosage, à mi-ombre je vous recommande les géraniums vivaces et les campanules et à l’ombre vous pouvez planter de la menthe, il en existe de nombreuses variétés !

Nous sommes nombreux à apprécier que les plantes aient un double usage, esthétique et aromatique, comestible ou médicinal. Des variétés à nous conseiller ?

Dans un jardin, sur un balcon ou simplement sur le rebord d’une fenêtre, les plantes aromatiques sont pour la plupart assez facile de culture. Thym, romarin, origan, vous aurez le choix pour agrémenter vos plats. Personnellement ma préférée est la sauge, qui est à la fois esthétique, aromatique et médicinale. Comme le dit le dicton “qui a de la sauge dans son jardin n’a pas besoin de médecin”.

Que pensez-vous de l’usage des produits phytosanitaires dans l’entretien d’un jardin domestique ? Les solutions alternatives sont-elles viables selon vous ?

C’est un sujet d’actualité et il est temps de faire évoluer les mentalités. Petit à petit nous revenons à un jardinage et une agriculture traditionnelle. Pour les personnes qui souhaitent de renseigner davantage sur ce point, je vous recommande le site Jardiner Autrement qui est une initiative de la SNHF.

Vous avez des projets concernant Herba.fr ?

Le but d’Herba est de favoriser la biodiversité en aidant les jardinier à choisir des variétés adaptées à leur jardin. Je continue à l’enrichir progressivement et je suis à l’écoute des remarques et commentaires.

Merci Nicolas, gageons que vos conseils auront convaincu les plus hésitants que s’occuper de plantes d’ornement n’est pas forcément aussi compliqué que l’on pourrait le penser. Le secret reste de choisir de belles espèces et surtout des variétés adaptées à leur environnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here