Faire le bon choix avant de s'engager dans les travaux !

Proches en matière d’aspect, et parfois au toucher, certaines matières en imitant d’autres, les bacs à douche en grès, acrylique et résine/composite représentent près de 90% du marché. Mais comment opérer une distinction qualitative entre ces matériaux d’autant que de nouveaux matériaux de synthèse inondent chaque année le marché. Comment trouver l’accord parfait entre durabilité, légèreté, entretien et prix ? consobrico fait le tri entre les idées reçues et les réalités d’usage.


La céramique et le grès
: la résistance, la durabilité et les prix


Les receveurs en céramique ou de grès d’aujourd’hui n’ont rien çà voir avec ceux de nos aînés. Il n’est plus question de grès à 100% mais d’alliage de matériaux à base de grès pour offrir le meilleur compromis entre la solidité et le poids. La matière est fondue dans un moule puis passée dans des fours à haute température, le tout recouvert d’une pellicule d’email avant d’être à nouveau chauffé pour garantir la portance de l’ensemble. Un classique indémodable à des prix abordables.

receveur de douche en grès


L’acrylique : sobre et léger

L’acrylique a supplanté le grès ces 20 dernières années. Son avantage principal ? Le poids. Facile à déplacer et à poser, il est le produit de feuilles d’acrylique fondues dans un moule pour lui donner la forme et renforcé par de la fibre de verre pour lui assurer la solidité. L’acrylique est également connu pour être le matériau le moins onéreux du marché. A noter toutefois que les matériaux de synthèse à base d’acrylique et de matériaux naturels restent onéreux mais aussi nettement plus stables et résistants.

receveur en acrylique


Résine et matériaux de synthèse : des formes et formats inédits


La résine de synthèse a permis de passer du bac à douche classique blanc en acrylique ou grès au receveur haut de gamme imitant la pierre ou toute autre matière avec un détail saisissant. Qu’il s’agisse des couleurs, aujourd’hui déclinées dans une palette inépuisable, ou de formats avec de l’extra plat à partir de 3cm seulement, les matériaux de synthèse à base de résine défient les contraintes techniques.

Le receveur en résine et sa base minérale (chaque fabricant garde jalousement sa formule de dosage des ingrédients minéraux) est moulé en général dans une seule pièce. Côté prix comptez le double/triple au minimum par rapport à un receveur en acrylique de moyenne gamme.

Lire également  Le bac à douche à surélever – dans quels cas le choisir?

receveur de douche en résine

Comparatif grès/acrylique/résine-composite: quelques informations complémentaires

Grès/céramique

Acrylique

Résine/ matériaux composites

Gamme très étoffée

Matériau solide et les fabricants offrent des garanties longue durée.

La résine pure est moins onéreuse, mais plus fragile et « bruyante » que les matériaux de synthèse à base de résine. S’orienter vers une base composite de préférence

Sensation de « froid » lorsque l’on pose les pieds. Lourd dans les grands formats

Les produits en acrylique bas de gamme doivent être évités.

Grandes dimensions disponibles

Entretien facile grâce à la pellicule d’email

Peut être extra plat ou fabriqué dans de grandes dimensions.

Base résine et marbre ou granit à privilégier car plus résistants. Design, choix, couleurs

Prix très abordables

Prix très abordable pour de l'acrylique simple

Poids acceptable

Revêtement antidérapant impératif

Léger et donc facile à installer

Relativement simple à manipuler

Grande tailles disponibles, attention aux distorsions après la pose avec le poids.

Facile d’entretien

Prix élevés, compter au minimum pour 200€ pour de l’entrée de gamme

Fissures et éclat difficile à réparer.

Le caractère amovible de l’acrylique (non renforcé) impose une pose parfaite. Ce dernier doit être calé et soutenu afin d’éviter qu’il ne se déforme avec le temps et n’ appuie sur les joints acryliques/silicone d’étanchéité

Entretien. Pas de produits abrasifs ou corrosifs. Peut jaunir avec le temps si la résine de mauvaise qualité.

Notre avis : si vous recherchez un produit haut de gamme, vous devrez y mettre le prix. Simple à installer, à poser, à encastrer, c’est un classique qui a fait ses preuves

Notre avis : Privilégiez l’acrylique renforcé si vous le pouvez et lors de la pose faites appel à un plombier habitué à poser des receveurs en acrylique. La préparation est déterminante pour la tenue dans la durée de votre receveur.

Notre avis : Les matériaux composites offriront plus de souplesse à l’utilisation que les produits à forte dominance en résine. Le Quaryl et le Corian, bien qu’onéreux, rempliront la plupart des critères de satisfaction.

PARTAGER
Article précédentFoire à problèmes (mitigeur de cuisine)
Article suivantLE GUIDE du mitigeur de cuisine: les modèles et les prix
Jean Morel

En dehors de mon titre honorifique “d’admin” pour ConsoBrico, je suis un bricoleur du dimanche infatigable, qui court à droite et gauche avec sa caisse à outils pour venir en aide à la famille et aux amis dès qu’il le peut. Le jardin est mon deuxième salon, j’y passe mes week-end et y investit la moindre économie ; ) Je construis moi même abris de jardin, cages à poules, des espaces clos pour les lapins, et même dernièrement un garage pour mettre l’abris ma collection de vélos anciens!