Matériaux utilisés

Les systèmes de chauffage fonctionnant à l’aide de fluides dits caloporteurs tels que l’eau, utilisent à l’instar de la plomberie, des tuyauteries afin de véhiculer le fluide servant au chauffage depuis le système de production (souvent une chaudière) jusqu’aux systèmes de diffusion de la chaleur (radiateurs, convecteurs, batteries, etc ...).

matériaux utilisés pour le chauffage

Le principe de transport de fluides implique donc un système transporteur.

Or de tout temps, le principe reste globalement le même : l’utilisation d’un profilé creux, généralement de forme cylindrique, permettant une circulation en évitant autant que faire se peut les pertes, c’est à dire les fuites. C’est ce qu’on appelle un tuyau.

Les tuyaux utilisés en chauffage sont réalisés dans des matériaux divers :

> le cuivre et ses dérivés (bronze, laiton).
> l’acier noir.
> les matières plastiques (polyéthylène réticulé, polypropylène)

Classification matériaux — utilisation :

Le cuivre est utilisé dans des diamètres relativement réduits ( max : 50 mm ) donc dans des installations particulières ou terminales. Il existe bien sûr des exceptions, comme par exemple les tubes de cuivre de plus gros diamètre (jusque 110 mm) avec des raccords sertis d’origine allemande, mais quasiment pas installés en France, essentiellement pour des problèmes de coût. Les avantages de ce matériau sont multiples :

• excellente résistance à la corrosion.

• bonne résistance à la pression permettant d’utiliser des épaisseurs faibles permettant des gains de poids.

• facilité de mise en oeuvre et d’assemblage.

• bon pouvoir glissant permettant de réduire les diamètres par rapport à l’acier à débit égal, les pertes de charge étant nettement inférieures.

L’acier noir sera plutôt utilisé dans des installations plus importantes, avec des tubes de plus gros diamètre, permettant par exemple l’alimentation de circuits complets d’immeubles ou de bâtiments industriels.

Un système alternatif, nous venant également d'Allemagne, est l'utilisation d'acier serti de la même manière que le cuivre comme vous pouvez le voir ci-dessous, mais un peu plus économique, et qui se répand en France depuis un certain nombre d’années.

Les matières plastiques, ou plutôt la matière plastique très utilisée à ce jour, est le polyéthylène réticulé (PER), résistant à la chaleur. C’est le matériau utilisé, en général en bleu et rouge, dans les installations dites hydrocablées.

Cette technique permet de noyer les tuyauteries dans les dalles béton ou de passer les tuyauteries dans les cloisons de doublage. L’utilisation des deux couleurs permet de repérer très facilement les tuyauteries de départ et de retour de l’insatllation. L’autre utilisation de ce matériau est le système de chauffage par le sol.

PARTAGER
Article précédentZoom sur l’évolution des moyens de chauffage depuis l’antiquité jusqu’à aujourd’hui
Article suivantAssemblages et raccords (chauffage): soudure et brasure
Bruno Kieffer
Ma spécialité c’est la salle de bain. Depuis ma tendre enfance, j’ai toujours été intéressé par les salles d’eau. J’ai été à bonne école avec mon père - plombier puis technico commercial dans la plomberie chauffage - qui m’a emmené pendant des années sur divers chantiers le week-end. J’ai observé, appris, oublié.. réappris, et au final appliqué moi-même certaines observations lors de la rénovation de mon premier appartement en 2008. Ce "mini blog" sur ConsoBrico n’a autre prétention que de faire partager mon expérience, mes idées et astuces au biais d’articles courts et concis qui j’espère pourront vous être utiles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here